Sporting club de Toulon
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 Interview de David Andréani

Aller en bas 
AuteurMessage
taz azur

taz azur

Nombre de messages : 1285
Date d'inscription : 24/08/2005

Interview de David Andréani Empty
16012010
MessageInterview de David Andréani

Il a quitté le Sporting en Janvier 2006 pour rejoindre Saint- Raphael, presque par la petite porte. Il nous répond aujourd'hui sans langue de bois, avec la grinta qui le caractérise. Interview d'un David emblématique.


Interview de David Andréani Nm-pho12

Tout d’abord, petite présentation : Nom, prénom, lieu de naissance ? Marié, des enfants ?

David Andréani, né le 15 Janvier 1976 à Toulon (Notre-Dame, Pont du Las). Je n’ai pas d’enfant mais ma compagne, Audrey, en a deux.

David tu as quitté le Sporting en 2006, quelle a été la suite de ta carrière ?

Après Toulon je suis parti à Saint-Raphael, un club que je connais très bien. Mais après toutes ces années la mentalité a beaucoup changé ; Mr Barbero (Ancien président de Saint-Raph’ ndlr) n’est pas un homme de confiance. Et à partir du moment où je ne suis plus à Toulon, la motivation fut moins présente.

Ou en es-tu actuellement, sportivement ?

Actuellement je suis à Draguignan en DHR. Nous sommes premier pour le moment avec pour objectif la montée !

As-tu un joueur de référence en matière de football, une idole ?

Je n’ai pas spécialement de joueur de référence. J’aime les chiens sur le terrain et encore plus les chiens doués, style Wayne Rooney.

Quel est le meilleur joueur avec lequel tu as évolué ? Contre lequel tu as évolué ?

Le plus doué, mon coéquipier à Nantes, Jocelyn Gourvenec. L’adversaire le plus talentueux contre qui j’ai joué : Sylvain Wiltord !

Tu as joué quelques années à Nantes, j’imagine qu’en matière de football ça compte, non ? Tu nous en dis quelques mots ?

Nantes ça reste un grand souvenir dans ma carrière. C’est un club qui a une histoire et mettre mon premier but en Ligue 1 a été un superbe souvenir surtout que c’était face à Cannes, devant ma famille pour ma première titularisation.

Quels souvenirs gardes-tu de la finale de coupe de la ligue gagnée par Gueugnon en 2000, ton club de l’époque, contre le PSG ? (Il me semble que tu n’as pas joué la finale non ?) ?

La coupe de la Ligue...mon souvenir c’est de porter la coupe au stade de France et de lui rouler une pelle devant des millions de personnes ! C’est une année inoubliable, j’étais sur le banc pour la finale mais c’était sans soucis, j’ai participé à beaucoup de matchs et j’ai apporté ma petite touche comme d’autre joueurs pour arriver en finale, après c’est le choix du coach pour faire la feuille de match. La preuve, il a eu raison, puisqu’on l’a gagné !

Quel est, au final, le meilleur souvenir de ta carrière "professionnelle"?

La coupe de la Ligue, donc. Mon but en Ligue 1 face à Sébastien Frey. Et mon but contre la Mannschaft face à Oliver Khan pour leur dernier match de préparation de la Coupe du Monde 98, avec une sélection locale (Cannes, Nice…).

Redescendons dans le sud maintenant, quel est ton rapport à la ville de Toulon ? Ton rapport au Sporting de Toulon ?

Mon rapport à la ville de Toulon est très simple. Je suis né à Toulon, je suis un vrai Toulonnais (par exemple je rentrais à Mayol par le parking, je n’avais pas de tunes pour payer !) Je voyais les Anziani, Pardo, Berenguier, Leo Rodriguez, Bursac et bien d’autre, je pourrais t’en parler des heures !

David, Tu as toujours bénéficié d’une certaine cote de popularité auprès des supporters et tu reste aujourd’hui encore très populaire dans les travées de BR, donne nous les raisons de ce lien avec le publique selon toi ?

Pour ma cote de popularité j’en suis plus que touché. Je suis un enfant du peuple, je me suis battu pour ma terre, ma famille, mes amis. A Toulon tu peux être le meilleur joueur du monde, si tu n’as pas de cœur tu ne peux pas y faire ta place, et je pense que le peuple Toulonnais aime ça !

Quel est l’état de tes relations avec le Sporting actuel ? Suis-tu le club régulièrement ?

J’ai eu Zinzin au tel quand il est passé entraineur, donc oui, je suis toujours le Sporting de très près !

T’imagines-tu revenir un jour au club ? Si oui, quelle(s) fonction(s) aimerais-tu occuper au sein de celui-ci ?

Oui, j’imagine bien revenir au club. J’aimerais continuer à jouer, il me reste a peu près deux ans de ballon dans les jambes avant d’envisager une reconversion au sein même du club.

Le club est actuellement en mauvaise position, va-t-il se maintenir selon toi ?

Ma passion et mon amour pour Toulon n’a pas de division. Cette année ça va être dur, mais
je pense que l’année prochaine sera bien meilleure. Franck va pouvoir bosser en prévision de l’année prochaine, si il a besoin de moi pour quoi que ce soit, je serai là pour l’aider, lui et le club.

Pour finir as-tu un message à faire passer à tous les supporters qui te liront ?

Mon message pour les supporters va être très simple. C’est d’être toujours là dans les bons comme dans les mauvais moments. Et moi, je sais qu’il seront toujours là, comme je le suis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 Sujets similaires

-
» Interview Marin David, Freestyler Breton
» David Beckham, le joueur le mieux payé de la planète
» DAVID BOULANGER
» SECURITE selon David Dagault
» Mimoun Azouagh : But + Interview
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Interview de David Andréani :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Interview de David Andréani

Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Du côté de la rascasse :: Saison 2012/2013 :: 
-
Sauter vers: