AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 LIGUE 2: FC Nantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Selmac

avatar

Nombre de messages : 4967
Date d'inscription : 24/08/2005

03122009
MessageLIGUE 2: FC Nantes



Dernière édition par Selmac le Mar 31 Mai - 14:43, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 Sujets similaires

-
» Ligue 2 - Parcours du Fc Nantes
» Louhans-Cuiseaux/Nantes de Janvier 1996 en coupe de la ligue
» 36ème journée de Ligue 2.Le FC Nantes accueillera Arles-Avignon le vendredi 4 mai, à 20h.
» Coupe de la Ligue [2011-2012]
» FC NANTES / ANGERS SCO - 19 ème journée de ligue 2
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

LIGUE 2: FC Nantes :: Commentaires

avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Sam 27 Fév - 12:39 par canari


En déplacement à Nîmes pour le compte de la 26ème journée de championnat, le FC Nantes n'a pas confirmé son succès de la semaine passée face à Bastia. Malgré l'ouverture rapide du score par David De Freitas, les joueurs de Baptiste Gentili n'ont pas creusé l'écart au bénéfice de leur domination de la première mi-temps. Ils se sont même inclinés en seconde période. Nantes peut nourrir des regrets...


Quatre minutes fatidiques aux Nantais auront suffi aux Crocodiles pour revenir dans une partie bien mal embarquée pour eux puis pour l'emporter. Plus qu'une entame réussie, Nantes avait en effet livré une première période de bonne facture. Et de mener logiquement au score après l'ouverture du score par David De Freitas sur un service de William Vainqueur, d'une frappe à mi-distance qui battait Puydebois. Malheureux portier nîmois face à Nantes, puisque le ballon, repoussé par la transversale, lui rebondissait dans les pieds avant d'aller se loger dans les filets : 0-1 (11').
Et Nantes pourra sincèrement regretter cette première période. D'abord pour ce pénalty non sifflé par monsieur Varela. Sur un corner, les Nantais centrent mais c'est de la main qu'un défenseur dévie le ballon. L'arbitre, pourtant bien placé, ne bronche pas (13').
Et puis surtout par sa prestation globale sur la première période. En étouffant littéralement son adversaire par son milieu de terrain, Nantes se maintenait à bonne distance de la surface d'un Puydebois mal à son aise sur les frappes à mi-distance. Et Abdoun (12'), Vainqueur (17') ou encore Darcheville (18') de s'y essayer. Mais Nîmes tenait bon. A l'image du portier des Crocodiles qui se montrerait décisif sur cette nouvelle tentative de David De Freitas (21').
Nantes maîtrisait son sujet. On voyait mal Nîmes revenir dans la partie, si ce n'est sur ce centre de Mostefa pour Ayité, trop court (32'). D'autant que la seconde période repartait sur un faux rythme que Rémi Maréval mettait à profit pour tenter sa chance, son tir étant toutefois trop croisé (50').
Mais progressivement, Nantes se repliait devant sa défense et abandonnait ses velléités offensives, laissant le champs libre pour les Crocodiles. Mandrichi, bien servi dans la surface donnait le ton (55'). Mais c'est sur un long centre de Moukandjo que les Nîmois trouvaient le chemin des filets, Zarabi reprenant au second poteau : 1-1 (59').
Mais les espoirs nantais ne tarderaient pas à s'éloigner définifitivement. Si Lubos Kamenar déviait bien une frappe de Boli (61'), le portier nantais serait ensuite moins chanceux face au même Boli. Malgré à une nouvelle parade du gardien de but, l'attaquant avait cette fois suivi pour reprendre le ballon et donner l'avantage aux siens : 2-1 (63'). Quatre minutes seulement après l'égalisation.
Comment la partie a-t-elle pu ainsi échapper aux Nantais ? D'autant qu'ils ne reviendraient ensuite plus dans le match. Ils pourront nourrir bien des regrets.
La feuille de match
Pour le FC Nantes
Kamenar - Tall (Djilobodji, 52'), El Adoua, Jarjat, Maréval - Darbion (Bekamenga, 72'), Vainqueur, Ba (Lejeune, 65'), Abdoun - De Freitas - Darcheville.
Remplaçants : Alonzo, Djilobodji, Zerka, Lejeune, Bekamenga.
Pour le Nîmes Olympique
Puydebois - Mostefa, Zarabi, Stosic (Sow, 58'), Sidibe - Moukandjo, Keïta, Cavalli, Zatara (Boli, 46' puis Aït Bahi, 70') - Mandrichi, Ayité.
Remplaçants : Al-Shaïbani, Sow, Aït Bahi, Buac, Boli.
Buteurs
De Freitas (11') pour Nantes ; Zarabi (59') et Boli (63') pour Nîmes.


Dernière édition par canari le Sam 6 Mar - 13:58, édité 2 fois
avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Ven 26 Fév - 12:29 par canari
Pour son premier match à la tête du FC Nantes (14eme), Baptiste Gentili, le troisième entraîneur des Canaris cette saison après Gernot Rohr et Jean-Marc Furlan, effectue un déplacement difficile à Nîmes (5eme), vendredi.
avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Lun 22 Fév - 19:53 par canari
Baptiste GENTILI, entraîneur du FC Nantes


Après une carrière de joueur entamée au début des années 70 au centre de formation de l'OGC Nice, "Bati" Gentili retrouve l'AC Ajaccio, le club de ses débuts, en 1992. Avec les "Rouge-et-Blanc", le technicien Corse va vivre une belle épopée, menant les Ajacciens de Promotion Honneur à la Ligue 2. Une fulgurante ascension conduite en seulement sept saisons ! Baptiste Gentili, "l'Enfant de l'ACA", entre ainsi dans la légende du club. L'entraîneur continuera l'aventure en L2 trois saisons supplémentaires avant de passer le témoin à Rolland Courbis en 2001.

Baptiste Gentili poursuit sa carrière au FC Martigues (2001 - 2002) puis à l'AS Beauvais (2002 - Dec 2003) avant de retourner entraîner sur l'Île de Beauté où il prend les rênes du GFCO Ajaccio (2004 - nov. 2005).

Adjoint de Michel Der Zakarian en 2007-2008, Baptiste Gentili retrouve le FC Nantes, cette fois comme entraîneur principal.

La fiche de Baptiste Gentili :

Né le 17 septembre 1957 à Ajaccio (2A)

Carrière de joueur :

Nice (1979-83)
Cannes (1983-85)
Mulhouse (1985-87)
GFCO Ajaccio (1987-92)

Carrière entraîneur :

1992 - 2001 : Athletic Club Ajaccien
2001 - 2002 : FC Martigues (D2)
2002 - Dec 2003 : AS Beauvais (D2 puis N)
2004 - Nov 2005 : Gazélec Ajaccio (N)
2007-2008 : FC Nantes (entraîneur adjoint)
Depuis février 2010 : Entraîneur FCN

Titulaire du Diplôme d'Entraîneur Professionnel de Football (DEPF
avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Lun 22 Fév - 19:51 par canari
Les précisions de Franck KITA, Directeur Général Délégué :

"Pour commencer, je ne m'épancherai pas davantage sur le dossier Jean-Marc Furlan que nous avons clarifié par le biais d'un communiqué de presse sur le site internet du club.

Concernant l'état de santé de mon père, il est à l'hôpital depuis une semaine. Comme vous pouvez l'imaginer, il est un peu diminué physiquement mais reste en pleine possession de ses moyens intellectuels. Il est au courant de tout ce qui se passe à la Jonelière.

Je souhaite remercier tous les supporters, partenaires et le personnel du club pour leurs messages de soutien. Nous en sommes très touchés."
avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Lun 22 Fév - 19:51 par canari
Franck Kita, Directeur Général Délégué du FC Nantes, et Baptiste Gentili ont donné ce matin une conférence de presse au Centre Sportif de La Jonelière. Nommé entraîneur numéro un du FC Nantes, Baptiste Gentili prend les rênes de l'équipe première avec beaucoup de détermination et d'envie.






Vous retrouvez le FC Nantes. Quelles sont vos impressions ?
Baptiste Gentili : "Je suis très content de retrouver ce club prestigieux. C'est un plaisir et une fierté. Le Président Waldemar Kita et son fils m'ont confié une mission. C'est une grande motivation qui m'habite. Je vais essayer d'être à la hauteur de ce que l'on attend de moi. L'important à présent est de se mettre au travail."
Il y a beaucoup d'attentes...
Baptiste Gentili : "Je suis déterminé. Je ne sais pas s'il faut parler "d'électrochoc". Je souhaite transmettre de la motivation à l'équipe pour qu'elle puisse retrouver de la confiance. On ne porte pas "comme ça" le maillot du FC Nantes. Il faut respecter les couleurs et renouer avec le haut niveau. J'ai choisi ce challenge pour toutes ces raisons. L'objectif est de gagner des matches pour que la situation s'améliore."
Vous endossez le rôle d'entraîneur n°1...
Baptiste Gentili : "C'est une fierté. Je pense que beaucoup d'entraîneurs souhaiteraient être n°1 au FC Nantes. Il faut avoir l'honnêteté de le dire. Ce n'est pas une mission facile, mais attrayante. Je crois que c'est un beau challenge. Le FC Nantes n'est pas n'importe qui dans le football français. Maintenant, j'ai beaucoup de respect pour le travail qui a été réalisé."
Comment allez-vous procéder ?
Baptiste Gentili : "Chacun a envie de réussir avec l'aide des joueurs. J'ai mes propres idées. Je ne veux tromper personne. Mais je peux me tromper... Il y aura des discussions et des échanges. Il faut convaincre tout le monde. L'entraîneur a des responsabilités importantes. Il faut les assumer."
avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Lun 22 Fév - 13:17 par canari
Furlan va au clash


Nantes présentera lundi son nouvel entraîneur Baptiste Gentili, nommé en remplacement de Jean-Marc Furlan avec lequel le club nantais semble en total désaccord sur les modalités de départ. Sa nomination a été officialisée dans un communiqué où le club affirme que Jean-Marc Furlan a démissionné de son poste, démentant l'avoir renvoyé. «Au soir du match perdu 1-4 à la Beaujoire contre Brest, Jean-Marc Furlan, abattu moralement, avait décidé de démissionner (...), indique le communiqué du FC Nantes. Il a confirmé par écrit sa décision de démissionner. (...) Nous avions trouvé un accord avec Jean-Marc Furlan afin qu'il reste le temps qu'on lui trouve un remplaçant. Nous sommes entrés en contact avec Baptiste Gentili. (...) Malgré un désir fort, il n'a pu être sur le banc pour le match de Bastia, c'est pour cela que Jean-Marc Furlan était présent
La version de Furlan est très différente. Vendredi soir, après le succès des Canaris contre Bastia (3-1), il avait déclaré avoir appris son renvoi lors d'un entretien avec Franck Kita et Gilles Favard (conseiller du président). «Les propos tenus par le club sont inexacts, déformés et n'ont d'autre but que de tenter de se dédouaner de leur responsabilité, pour ne pas avoir à répondre des conséquences financières qui s'attachent à la rupture du contrat, a-t-il réagi dans un communiqué. Sur le fond, mon avocat Maître Guy Reiss, en temps et heure, saura démontrer l'inanité des éléments rapportés par le club
avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Lun 22 Fév - 13:15 par canari
Nantes - Furlan : Le combat ne fait que commencer

Alors que le FC Nantes via un communiqué indique que Jean-Marc Furlan a présenté sa démission par oral et écrit, ce dernier réagit en affirmant l'inverse. Derrière tout ça une histoire de gros sous car si Furlan n'a pas démissionné, le club nantais devra passer à la caisse. Entre un licenciement et une démission, ce sera à la justice désormais de trancher.
avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Sam 20 Fév - 20:27 par Selmac
Comme attendu, Jean-Marc Furlan n'est plus depuis vendredi soir et la victoire face à Bastia, l'entraîneur du FC Nantes. Baptiste Gentili, qui connaît bien la maison, devrait lui succéder.



C'était dans l'air depuis plusieurs jours. A quelques heures du coup d'envoi entre Nantes et Bastia au stade de la Beaujoire, ce n'était plus qu'un secret de polichinelle ou presque. Victoire des Nantais ou pas face à la lanterne rouge, Jean-Marc Furlan ne serait plus l'entraîneur du FC Nantes après ce match. Le dernier pour lui sur le banc nantais. Les Canaris, qui n'avaient plus gagné depuis huit matchs, ayant réussi à relever la tête face aux Bastiais (3-1, buts de Dracheville, De Freitas et Darbion), certains supporters, sur le chemin du retour, ont dû penser l'espace d'un instant que les dirigeants allaient peut-être revenir sur leur décision et accorder une ultime chance à Furlan. Mais alors déjà plus coach de l'équipe à ce moment de la soirée, le principal concerné a mis un terme au suspense dès sa sortie des vestiaires.

« J'ai appris par Franck Kita (Ndlr : Fils du président Waldemar Kita, il assure l'intérim pendant l'hospitalisation de son père) et Gilles Favard (Ndlr : Conseiller du président Kita) que ma mission s'arrêtait là. Je suis satisfait de terminer sur une victoire. La suite n'est plus de mon ressort. C'est un préjudice et une déception énorme, après neuf matches et deux mois et demi de compétition, d'être obligé de s'arrêter », lâchait Furlan, forcément dépité même si, comme tout le monde, il savait son sort scellé avant même cette 25eme rencontre des Nantais cette saison. Lui n'était là que depuis le 3 décembre. Appelé comme pompier de service pour remplacer Gernot Rohr, déboussolé lui aussi au sein d'une maison nantaise qu'il n'a jamais su apprivoiser.

Furlan, lui, a fait pire. Paradoxalement. Avec l'ancien coach de Strasbourg, Troyes et Libourne Saint-Seurin aux commandes, Nantes, abandonné par son jeu, a plongé. Une victoire pour la première de Furlan, une autre pour la der, mais rien entre-temps. Ou plus exactement une chute de neuf places des Canaris, septièmes au soir de l'éviction de Rohr mais plus que seizièmes après la défaite à Strasbourg (1-0). L'échec de trop pour le natif de Sainte-Foy-la-Grande. La foi, Furlan l'a pourtant gardée jusqu'au bout à Nantes, où il n'aura jamais réussi à s'imposer. Ni dans le vestiaire ni au club. Baptiste Gentili, ancien adjoint de Michel Der Zakarian au FCN, est attendu pour succéder à Furlan. D'ici là, d'autres têtes pourraient tomber. Pascal Praud, directeur général délégué, pourrait être le suivant sur la liste.
avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Jeu 18 Fév - 15:51 par canari
Furlan confirmé à Nantes


Jean-Marc Furlan a été confirmé mercredi dans ses fonctions d'entraîneur duFC Nantes alors que des rumeurs persistantes font état d'un possible remplacement du technicien dans les prochains jours. Le nom de Baptiste Gentili est notamment évoqué.


"J'ai reçu ce midi un appel de Gilles Favard (conseiller du président Waldemar Kita) qui m'a indiqué que je poursuis", a déclaré Furlan mercredi lors d'une conférence de presse organisée à la Jonelière, le centre d'entraînement des Canaris. "Je suis très heureux d'être là, de pouvoir continuer à travailler pour relever le challenge. Je serai sur le banc face à Bastia", a-t-il ajouté, selon des propos retranscrits sur le site internet officiel du club.
"Il n'y a pas d'ultimatum", a précisé l'entraîneur nantais, qui a reconnu toutefois ne pas savoir de quoi sera fait son avenir. "Je n'en sais rien. Il est évident que ce serait mieux de gagner contre Bastia. Mais il faut aussi recadrer les choses: peu importe la personne de Jean-Marc Furlan. Ce qui compte, c'est le FC Nantes, les joueurs, les supporteurs et le personnel du Club", a-t-il prévenu. Des rumeurs font état d'un possible remplacement de Furlan par Baptiste Gentili, l'ancien adjoint de Michel Der Zakarian lorsqu'il était entraîneur de Nantes en 2007-2008.
avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Ven 25 Déc - 13:30 par Selmac
L2 / NANTES :Rien ne va plus

Après sa sixième défaite en championnat contre Angers, Nantes est au plus mal. Les joueurs de Jean-Marc Furlan devront carburer lors de la seconde partie de saison pour réussir une opération remontée qui semble plus que jamais compromise.
La venue de Jean-Marc Furlan n'a finalement rien changé. Trois semaines après l'éviction de Gernot Rohr, le FC Nantes est toujours aussi apathique dans le jeu. Mardi soir contre Angers, les Canaris n'ont pas réussi à cacher leurs faiblesses du moment. S'ils n'arrivent toujours pas à trouver l'inspiration offensive – et ceux malgré la présence de Darcheville – les Nantais ont cruellement manqué de confiance derrière. « Tant qu'on n'a pas fait le break, on devient très vulnérable », confirmait Jérôme Alonzo, titulaire mardi soir à la place de Lubos Kamenar. Comme à Ajaccio la semaine dernière, Nantes a cédé contre Angers alors qu'il menait 1-0. Un scénario qui a déplu à Moncef Zerka. « En ce moment, on n'est pas bon, déplorait-il sur le site officiel du FCN. Quand je dis ça, j'englobe tout le monde, moi y compris. »

Au terme de la phase aller, Nantes occupe la septième place du classement de Ligue 2 à quatre points du troisième, Le Havre. A l'heure actuelle, le champion de France 2001 est loin de son objectif fixé en début de saison : la remontée en L1. « Ça va être compliqué, a soupiré Jean-Marc Furlan sur les ondes de RMC. Il faut se retrousser les manches et faire preuve d'humilité. Sur ce qu'on voit, c'est très loin de valoir une équipe qui joue les trois premiers rôles. » Après un bon début de championnat, Nantes a calé subitement après la cuisante défaite au Havre (4-0, 13eme journée). Si la saison avait débuté au lendemain de cette déroute, Nantes serait lanterne rouge de Ligue 2 avec quatre points, cinq buts marqués et onze encaissés.

« Les vacances arrivent à point nommé. Nos têtes et nos jambes en ont besoin », explique Jérôme Alonzo qui n'a pas réussi à remuer ses troupes malgré son expérience. Pour faire pencher la balance du bon côté, les dirigeants nantais devraient recruter lors du prochain Mercato. Selon nos informations, les Canaris seraient à la recherche d'un défenseur central, d'un latéral gauche, d'un ailier gauche et d'un milieu défensif. Quoi qu'il en soit, Nantes devra démarrer la phase retour tambour battant s'il ne veut pas rester à quai une saison supplémentaire. « A la reprise, ça doit se passer autrement, a rappelé Moncef Zerka sur le site officiel du club. Si on veut monter, il ne faut plus faire de faux-pas. » « J'ai déjà vécu ce genre de situation, la montée est encore possible », espère de son côté Jérôme Alonzo. Désormais, Nantes devra absolument prendre des points. Et peu importe la manière.
avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Mer 23 Déc - 12:46 par Selmac
Angers : Premier succès à Nantes depuis 42 ans


Garcia a emmené le SCO sur le chamin du succès.
C'est un véritable exploit que viennent de réaliser les angevins lors du derby disputé ce mardi soir à Nantes. Le SCO Angers ne s'était plus imposé à Nantes depuis le 11 novembre 1967 et une victoire un but à zéro. Depuis, les joueurs angevins cumulaient les défaites et quelques matchs nuls. Ce soir Anthony Modeste a été le grand artisan de ce succès. Nantes menait pourtant au score grâce à un but de Tall après sept minutes de jeu. Modeste égalise à la 19e et donne l'avantage décisif à l'heure de jeu. Un succès précieux pour l'histoire et pour le championnat 2009/2010. Le SCO sort du bas de classement alors que les canaris plongent et s'éloignent du podium.
avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Sam 5 Déc - 14:27 par Selmac
Furlan : «Va falloir se réveiller»

Jean-Marc Furlan a dirigé vendredi matin son premier entraînement à Nantes.(EQ)Nouvel entraîneur du FC Nantes en remplacement de Gernot Rohr, Jean-Marc Furlan a dirigé son premier entraînement vendredi matin. L'ancien coach de Strasbourg et Troyes a ainsi distillé ses premiers mots offensifs. Pas étonnant au vu de la situation du FCN qui reste sur quatre défaites et deux nuls toutes compétitions confondues. Certains joueurs peuvent se faire du souci.

«Le FC Nantes - et raison de plus quand on est au chômage -, c'est un challenge qui ne se refuse pas», a d'abord souligné Furlan. «Les groupes qui réussissent sont souvent des groupes restreints, pour qu'il y ait une dynamique importante. Sur ce que j'ai vu, il y a des joueurs en danger ! Il va falloir se réveiller», a-t-il ajouté.

«J'espère imprégner quelque chose rapidement»
Furlan a ensuite eu des mots pour son ancien joueur au RCS, Harlington Shereni : «Je l'ai eu à Strasbourg, ce n'est pas un ami mais quelqu'un que j'aime particulièrement. Humainement et footballistiquement. Quand j'entends qu'il ne fait pas partie des plans, c'est stupide.» «Jean-Jacques Pierre, il est regardé comme les autres. Pour le reste, oui, les compteurs sont remis à zéro. Vendredi, on a travaillé la solidarité et les temps de transition. Là, il y a un vrai progrès à faire. On peut difficilement tout changer en quinze jours, même si j'espère imprégner quelque chose rapidement. En espérant que le talent fasse la différence», a-t-il conclu.
avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Ven 4 Déc - 15:35 par Lewis
Affaire Furlan n°1

Lors du match Strasbourg - Lyon du 19 avril 2008, Furlan a insulté le champion du monde Fabio Grosso en tenant les propos suivants : "macaroni de merde" et "l'italien n'a pas renié ses gênes et sa race". Ces propos ont été condamnés par la Licra, "La Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme". Le technicien alsacien avait évoqué les «gènes» et la «race» de l'Italien de l'OL Fabio Grosso pour accuser le champion du monde d'être un truqueur, coupable selon lui d'en avoir rajouté sur la faute d'Eric Mouloungui, qui avait valu un deuxième carton jaune synonyme d'expulsion à l'attaquant du Racing. «Pour les scientifiques, les races humaines n'existent pas, explique la Licra dans un communiqué. A écouter Jean-Marc Furlan, l'entraîneur du RC Strasbourg, la théorie fausse du "racialisme" continue à faire son chemin». «L'association est étonnée du peu d'émotion suscitée par les propos de Jean-Marc Furlan, symptomatique de la banalisation de ce type de discours», estime-t-elle, demandant à la Ligue «de diligenter sans attendre une enquête sur cette nouvelle affaire» [2].

Jean-Marc Furlan, a été suspendu trois matches pour injures racistes par le Conseil national de l'éthique. Il a été relaxé en appel.

Il s'était excusé par communiqué, rappelant ses propres origines italiennes : « Je tiens à préciser que ces propos ont été complètement sortis de leur contexte. Citoyen d’honneur de la ville de Cinto-Camagione en Italie et élevé par une famille paternelle italienne, j’éprouve le plus grand respect et une réelle admiration pour cette nation [...] Je tiens à présenter mes excuses auprès du joueur Fabio Grosso si mes propos l’ont blessé. »

Affaire Furlan n°2

Jean-Marc Furlan n'arrête pas de faire parler de lui. En effet, au courant du mois de février 2009, alors que le Racing Club de Strasbourg était dans une phase difficile du championnat (une seule victoire en 8 journées), il conclut un pacte moral avec le président du club Philippe Ginestet, stipulant que s'il n'arrivait pas à faire remonter le club parmi l'élite, il se devait de quitter son poste d'entraineur sur le champ, tout en ne percevant pas ses indemnités de départ. Coup de théâtre à la Meinau le 2 Juin 2009, 4 jours après l'échec du club pour l'accès en Ligue 1: alors qu'il devait s'entretenir avec le président au sujet de sa démission, Jean-Marc Furlan a tout simplement décidé de revenir sur sa décision et de ne pas venir à l'entretien. Afin d'expliquer son geste, il a tenu les propos suivants : "J’ai tellement avalé de couleuvres depuis deux ans, avec des joueurs qu’on m’a imposés et dont je ne voulais pas, que j’en ai ras-le-bol. J’ai tellement été floué et méprisé dans ce club que je ne vois pas pourquoi je respecterais ma parole". Il s'en suivra le lendemain (le 3 juin 2009) le début d'une procédure de licenciement à son égard, entamée par le président du club.
avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Ven 4 Déc - 15:07 par canari
Waldemar Kita : "Un entraîneur d'expérience et exigeant"

En introduction de la conférence de presse tenue aujourd'huis , Waldemar Kita est revenu sur le départ de Gernot Rohr. "Après des discussions avec Gernot Rohr, nous avons décidé de nous séparer à l'amiable. Gernot Rohr a apporté de la sagesse et de la tranquillité dans le vestiaire. Maintenant, dans le football, ce sont les résultats qui priment. J'ai un grand regret pour l'homme."

Sur la question du choix de Jean-Marc Furlan, le président de la maison jaune a expliqué la nécessité d'aller vite. "Il fallait quelqu'un qui connaissent les championnats de Ligue 1 et de Ligue 2, et qui soit opérationnel. Jean-Marc Furlan correspondait au profil. C'est un entraîneur d'expérience et exigeant."

Vincent Bracigliano veut apporter son expérience du FC Nantes

L'adjoint de Jean-Marc Furlan - présenté par ce dernier comme ayant "l'âme nantaise" - ne s'est pas éternisé en salle de presse. Et pour cause. Il devait rapidement s'éclipser pour aller démarrer la première séance d'entraînement. "Je suis très content, même si les circonstances sont difficiles. J'ai aujourd'hui la possibilité d'aider le Club en lui apportant toute mon expérience. Je vais tout donner pour arriver aux résultats escomptés."
avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Ven 4 Déc - 11:41 par Selmac
Jean-Marc FURLAN, entraîneur du FC Nantes
Né le 20 novembre 1957 à Sainte-Foy-la-Grande (Gironde), Jean-Marc Furlan a débuté son cursus professionnel de footballeur aux Girondins de Bordeaux. Après un passage en Gironde, il endossera notamment la tunique du Stade Lavallois, de l'Olympique Lyonnais, du RC Lens et de Libourne où il termine sa carrière.

Fort d'un riche parcours comme joueur (273 matches au sein de l'élite), puis comme entraîneur depuis 1993, Jean-Marc Furlan prend les rênes de l'effectif professionnel du FC Nantes, six mois après avoir quitté le Racing Club de Strasbourg.

Le nouvel entraîneur nantais, originaire de Sainte-Foy-la-Grande, débute sur le banc de Libourne-Saint-Seurin en 1998 et conduit l'épopée 2001-2002 qui mène les Pingouins en quart de finale de la Coupe de France face à Bastia, plus haut niveau de son histoire.

Après avoir mené Libourne-Saint-Seurin jusqu'au championnat National, Jean-Marc Furlan dirige l'ES Troyes AC deux années avant de s'engager avec le Racing Club de Strasbourg jusqu'à juin 2009.

Parcours d'entraîneur :

- 1993 - fév. 97 : Libourne-St-Seurin (jeunes)
- Mars 1997 - 2005 : FC Libourne-Saint-Seurin
- 2005 - 2007 : ES Troyes AC
- 2007 - 2009 : RC de Strasbourg
- 1er match en L1 : Nice-Troyes, le 30/07/05

Parcours de joueur :

- Formé aux Girondins de Bordeaux
- 1964 - 1973 : Vélines
- 1973 - 1979 : Girondins de Bordeaux
- 1979 - 1980 : Stade Lavallois
- 1980 - 1982 : Olympique Lyonnais
- 1982 - 1985 : Tours FC
- 1985 - 1986 : SC Bastia
- 1986 - 1987 : Montpellier HSC
- 1987 - 1988 : RC Arras
- 1988 - 1989 : RC Lens
- 1989 - 1992 : FC Libourne-Saint-Seurin
- 1992 - 1993 : FC Libourne-Saint-Seurin



La fiche de Jean-Marc Furlan :

- Nationalité : Française
- Date de naissance : 20 nov. 1957
- Lieu : Sainte-Foy-la-Grande (Gironde)
- Ex- pro. de 1975 à 1993 (273 matches)
avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Jeu 3 Déc - 21:17 par Selmac
Jean-Marc Furlan est le nouvel entraîneur du FC Nantes, en lieu et place de Gernot Rohr qui a été démis de ses fonctions. L'ancien Strasbourgeois devient ainsi le cinquième entraîneur de l'ère Waldemar Kita.
La nouvelle était dans les tuyaux depuis déjà quelques temps mais elle est désormais officielle : Gernot Rohr quitte le FC Nantes, l'actuel septième de Ligue 2. Et ceci malgré un contrat qui courait jusqu'en juin 2011. Arrivé l'été dernier pour succéder à Elie Baup, l'ancien entraîneur de l'OGC Nice - qui a fait ses adieux à ses troupes lors de la séance d'entraînement de jeudi matin - a été démis de ses fonctions après une série de six matchs consécutifs sans le moindre succès, toutes compétitions confondues. Des négociations était en cours en cours depuis mercredi pour définir les modalités de ce départ. Lâché par une partie de son groupe, Gernot Rohr a été reçu par son président Waldemar Kita qui lui expliqué les raisons de sa mise à l'écart.

Le technicien allemand, qui a toujours réfuté l'hypothèse d'une éventuelle démission pour des raisons évidemment financières, a été remplacé par Jean-Marc Furlan (52 ans), sans club depuis son licenciement du Racing Club de Strasbourg l'été dernier. Les dirigeants nantais avaient également étudié les profils de Jacques Santini, Baptiste Gentili et Vincent Bracigliano (qui a été nommé au poste d'entraîneur adjoint). Mais Jean-Marc Furlan a finalement été désigné pour devenir le cinquième entraîneur de l'ère Waldemar Kita (après Michel Der Zakarian, Christian Larièpe, Elie Baup et donc Gernot Rohr). Il a paraphé un bail d'un an et demi avec les Canaris.

Il s'agit d'un clin d'œil du destin puisque la saison passée Gernot Rohr avait lui-même été longtemps pressenti pour succéder à Jean-Marc Furlan sur le banc du Racing Club de Strasbourg. Une situation que n'avait guère appréciée l'ex-entraîneur du Libourne Saint-Seurin. Jean-Marc Furlan va désormais avoir du pain sur la planche pour relancer le FC Nantes. Pour cela, il dispose d'un effectif de qualité avec certaines individualités qui sortent du lot (Darcheville, Zerka, Abdoun). Mais l'ensemble reste mal équilibré et instable. Jean-Marc Furlan, qui a récemment repoussé les avances du club belge de Charleroi, devrait profiter du prochain Mercato d'hiver pour procéder à une large revue d'effectif. Des têtes vont tomber. Celle de Gernot Rohr ne sera donc pas la seule…
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message  par Contenu sponsorisé
 

LIGUE 2: FC Nantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Du côté de la rascasse :: Saison 2012/2013 :: 
-
Sauter vers: