AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 LIGUE 2: FC Nantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Selmac

avatar

Nombre de messages : 4962
Date d'inscription : 24/08/2005

03122009
MessageLIGUE 2: FC Nantes



Dernière édition par Selmac le Mar 31 Mai - 14:43, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 Sujets similaires

-
» Ligue 2 - Parcours du Fc Nantes
» Louhans-Cuiseaux/Nantes de Janvier 1996 en coupe de la ligue
» 36ème journée de Ligue 2.Le FC Nantes accueillera Arles-Avignon le vendredi 4 mai, à 20h.
» Coupe de la Ligue [2011-2012]
» FC NANTES / ANGERS SCO - 19 ème journée de ligue 2
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

LIGUE 2: FC Nantes :: Commentaires

avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Dim 3 Juin - 20:43 par Selmac
U13 : le FC Nantes Champion de France !



Les U13 du FC Nantes sont titrés Champions de France 2011-2012 !


Vainqueurs à Capbreton des Girondins de Bordeaux en finale (2-1), les jeunes pousses de l’École de Foot ont hissé haut les couleurs nantaises dans la station balnéaire du département des Landes. Représentants de la Ligue Atlantique, les Jaunes-et-Verts ont conclu de la plus belle des manières leur saison. Après l'OGC Nice en demi-finale (1-0), la formation nantaise n'a pas manquer l'occasion de monter sur la plus haute marche du podium aux dépens des "Marine-et-Blanc" !
avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Ven 1 Juin - 10:24 par Selmac
Nantes : Der Zakarian revient



Nantes tient le successeur de Landry Chauvin, qui part à Brest. Il s'agit d'un ancien de la maison : Michel Der Zakarian, qui vient de passer trois saisons sur le banc de Clermont.
Comme pressenti, Michel Der Zakarian (49 ans) revient à Nantes, qui enregistre le départ de Landry Chauvin à Brest. Après trois saisons passées sur le banc de Clermont, le Franco-Arménien retourne aux sources. Il a déjà coaché les Canaris lors de la saison 2007-08, avant d'être écarté par Waldemar Kita (président).

Les supporters nantais doivent avoir du mal à comprendre, mais Michel Der Zakarian a officiellement été nommé entraineur des Canaris ce vendredi. Le coach franco-arménien, formé au club, avait déjà dirigé l’équipe première du club pour la faire remontée en Ligue 1 peu après l’arrivée du nouveau patron, Waldemar Kita. Ce dernier n’avait pourtant pas hésité à le limoger après seulement trois journées de Ligue 1, en conclusion d’un été 2008 tendu entre les deux hommes. Après trois saisons passées à Clermont où il a quasiment chaque saison frôlé la montée, Der Zakarian s’est engagé pour deux saisons au FCN, où il remplacera Landry Chauvin, également en très grand froid avec Kita, comme un peu tout le monde à Nantes, et parti entrainer Brest. Der Zakarian sera secondé dans sa mission par Bruno Baronchelli, entraîneur adjoint, Fabrice Grange, entraîneur des gardiens de but, et Stéphane Wiertelak, le préparateur physique du groupe professionnel.

avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Jeu 31 Mai - 19:15 par Selmac
Brest : Officiel pour Chauvin

Brest a confirmé l'arrivée de Landry Chauvin, l'entraîneur de Nantes (L2). Après avoir résilié son contrat avec les Canaris, l'ex-coach de Sedan va parapher un bail de trois ans (2+1).
Comme nous vous l’annoncions mercredi, Landry Chauvin (43 ans), l’entraîneur de Nantes, va poursuivre sa carrière sur le banc de Brest. Après avoir résilié son contrat avec les Canaris, l’ex-coach de Sedan va parapher vendredi un bail de deux ans, plus une année supplémentaire. Il sera accompagné de son préparateur physique Stéphane Wiertelak
avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Jeu 31 Mai - 19:01 par Selmac
Landry Chauvin quitte le FC Nantes

Le FC Nantes et Landry Chauvin ont décidé de mettre un terme à leur collaboration à compter de ce jour.



L'entraîneur a officialisé son départ après une saison passée auprès des "Jaune-et-Vert".

Son successeur sera nommé ces jours prochains et rejoindra le staff technique du FC Nantes, à savoir, Bruno Baronchelli (entraîneur adjoint), Fabrice Grange (entraîneur des gardiens de but) et Stéphane Wiertelak (préparateur physique).

Le FC Nantes exprime à Landry Chauvin ses vœux de réussite pour la suite de sa carrière.
avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Sam 11 Fév - 12:10 par Selmac
Ismaël Bangoura qualifié par la FIFA

Suite au dossier déposé par le Club auprès de la FIFA, la Fédération Française de Football a pris la décision d'autoriser l'enregistrement provisoir d'Ismaël Bangoura en faveur du FC Nantes.



L'attaquant est donc qualifié pour évoluer sous le maillot nantais. Une très bonne nouvelle pour le joueur et pour le Club.
avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Mer 21 Déc - 19:31 par Selmac
Lorient : Veretout observé



Jordan Veretout, le milieu de terrain de Nantes (L2), est suivi de près par Lorient, qui apprécie aussi son coéquipier Adrien Trebel.
Sous contrat jusqu'en juin 2015, le milieu de terrain nantais Jordan Veretout (18 ans) a été remarqué par plusieurs formations de l'élite, dont Lorient, qui le supervise régulièrement.
avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Sam 17 Déc - 12:19 par Selmac
Maxime BOSSIS : "Revenir à Nantes ? Pourquoi pas..."



Il était une fois une époque où nous pouvions être fiers du comportement autant que du jeu déployé par les joueurs de l'équipe de France. Une époque où le sélectionneur n'hésitait pas à aligner quatre milieu offensifs, une époque où les défenseurs ne se sentaient pas obligés de tacler et d'intimider à tout va pour être efficaces. A cette époque, Maxime Bossis était le meilleur représentant d'un football français qui alliait fair-play, élégance et efficacité. Formé à Nantes, où il termina sa carrière en 1991, le grand Max n'a malheureusement pas su (ou pu) trouver un challenge à sa mesure une fois les crampons raccrochés. Pourtant, son aura autant que ses idées auraient bien été utiles à certains clubs. Le FC Nantes pour ne citer que lui... (par Johan Cruyff)



Maxime Bossis s'est reconverti dans les médias et la communication (photo : Orange Sport). M. Bossis, que devenez-vous ?
Je suis consultant sur Orange Sport depuis quatre ans après l'avoir été huit ans sur TPS. Je commente des matchs de Ligue 1, de Bundesliga, de coupe de la Ligue anglaise, de coupe d'Italie et également des matchs internationaux. C'est un rôle qui me plaît bien et qui me permet de rester connecté à la réalité du football européen. Comme j'interviens sur une dizaine de matchs par mois, on peut considérer que c'est devenu un véritable métier. Comme je suis revenu habiter dans la région nantaise, je voyage beaucoup, je prépare les matchs, je suis souvent sur Paris, c'est passionnant.

Après avoir arrêté votre carrière professionnelle en 1991, après une dernière saison au FC Nantes, vous n'étiez pourtant pas dans les médias ?
Non, c'est vrai, j'ai d'abord été président de la commission centrale de la coupe de France, puis directeur sportif à l'AS Saint-Etienne. J'ai ensuite travaillé dans la communication tout en organisant des stages de jeunes.

Pourquoi ne pas avoir insisté pour rester dans un club après votre expérience à Saint-Etienne ?
J'aurais pu saisir des opportunités pour être entraîneur mais c'est un métier particulier qu'il faut sentir, pour lequel il faut avoir la vocation. Il faut croire que ce n'était pas mon cas. Dirigeant par contre, ça m'aurait plu. A Saint-Etienne, je suis arrivé dans une période difficile avec la descente en D2 au bout... Nul n'étant prophète en son pays, toutes les autres offres que j'ai pu avoir se situaient sur Paris et ne me correspondaient pas.

Pourquoi est-ce que ça n'a pas marché à Saint-Etienne ?
J'avais eu un contact grâce à un intermédiaire qui m'avait présenté le président Vernassa. J'avais 40 ans et je souhaitais m'investir dans un club en tant que directeur sportif, son offre m'avait intéressé. Le problème c'est que je venais du club rival, Nantes, et que là-bas quand vous n'étiez pas du coin il était difficile de s'imposer. A l'époque la rivalité entre les jaunes et les verts était très forte. J'étais très frustré de partir au bout d'un an seulement car la ville et le club avaient quelque chose d'exceptionnel. Je n'ai donc pas laissé de trace. Dans la foulée, j'ai eu la possibilité de rejoindre Toulouse où ma fille réside aujourd'hui (son gendre est Stéphane Lièvre, ancien joueur de Nantes et du TFC, membre de la cellule de recrutement du TFC : NDLR). Si je dois avoir un regret dans mon après carrière, il est là : ne pas avoir rejoint Toulouse à ce moment là.

Et pourquoi pas le FC Nantes ?
C'est une question qu'il faut poser aux dirigeants successifs qui n'avaient pas forcément envie de faire revenir certains anciens. J'aurais aimé revenir mais certainement pas pour occuper un poste honorifique.

Que vous inspire la situation du club aujourd'hui ?
Je ne me réjouis pas de le voir se débattre en Ligue 2 en attentant un hypothétique retour en Ligue 1. Sportivement, à l'image des résultats de cette saison, ça manque trop de stabilité. Il est très rageant de les voir là alors qu'il y avait, et qu'il y a encore tout pour faire un grand club à Nantes. Trop d'erreurs de management, qui ne datent pas d'hier, ont entraîné le club vers le bas inexorablement. On peut dater le début de la fin après le titre de 2001...

"Jeune, je rêvais de football... et de m'occuper d'une réserve naturelle."On est loin du club que vos avez connu !
Oui, ça n'a plus rien à voir même s'il ne faut pas tomber dans la nostalgie car on sait très bien que le football et la société ont énormément évolué dans tous les domaines. Les gens qui ont été à la tête du club depuis une dizaine d'années ont voulu tirer un trait sur le passé. On voit ce que ça a donné ! Pourtant, aujourd'hui comme hier, les valeurs qui peuvent faire gagner un club restent les mêmes.

Où se situe désormais le salut du FCNA ?
Il faudrait évidemment des gens différents à sa tête et un discours plus proche de ce que pouvaient transmettre des coachs comme Suaudeau ou Denoueix, le tout adapté aux réalités actuelles, aux nouvelles normes de la société. Il est un fait que les meilleurs jeunes ne viennent plus à Nantes mais préfèrent désormais Rennes, Toulouse, Sochaux... La génération Toulalan a été la dernière à sortir de la Jonelière. Tout est à reconstruire.

Seriez-vous partant pour vous investir dans un projet de reconquête ?
Avec les décideurs actuels, non ! Avec d'autres, pourquoi pas... Mais encore une fois je ne suis pas demandeur, et je ne l'ai jamais été. C'est peut-être pour ça que je n'ai connu qu'une expérience de dirigeant (rires) ! En tout cas, si on fait le bilan avec le FCNA, il sera difficile de faire plus mal.

Récemment, vous êtes aussi intervenu à Clairefontaine auprès des joueurs de l'équipe de France à la demande de Laurent Blanc, le sélectionneur. Que leur avez-vous dit ?
En France, les jeunes joueurs sont moins dans la culture des anciens que nous pouvions l'être. Sans en rajouter sur le passé, je leur ai dit quelques mots sur le respect qu'ils devaient manifester à la sélection qui reste le summum dans une carrière. Bien davantage que les clubs, une notoriété se construit surtout à travers les sélections et les grandes compétitions internationales, coupes du monde ou championnats d'Europe. Certains en étaient conscients, d'autres moins... Je me suis aperçu, en discutant aussi avec Laurent Blanc, qu'il était devenu plus difficile de motiver les joueurs autrement qu'en les convaincant que c'est bien pour leur carrière personnelle. A notre époque, on n'appréhendait pas du tout les choses de la même manière. A 15, 16 ou 17 ans, plus que des agents, on avait la passion du football. Dans les années 70, le football était à peine considéré comme un métier donc ça engendrait forcément des comportement différents. Aujourd'hui, leur logique est avant tout matérielle et financière.
En 1982 à Séville, le cauchemar avait un nom : Schumacher ! Les sites Footengo, dont le dernier sorti dans un département que vous connaissez bien, le 85, mettent en avant le football amateur. Quels contacts avez-vous avec lui ?
Je suis resté très proche de ma Vendée natale et j'ai d'ailleurs encore une licence de dirigeant à Saint-Gilles Croix de Vie, où j'organisais mes stages de jeunes, et où j'ai gardé des relations d'amitié avec les dirigeants du club. Je pense bien connaître le foot amateur depuis que j'ai présidé la commission centrale de la coupe de France une compétition qui permet justement des passerelles entre les deux mondes, amateur et professionnel. Mais là encore, on ne m'a jamais sollicité pour m'investir dans un club.

Vous avez démarré le foot en Vendée ?
Oui, d'abord à Saint-André Treize Voies puis au FC Yonnais où je poursuivais mes études secondaires quand des clubs pro m'ont contacté. Il y avait Nantes mais aussi Angers, Saint-Etienne et quelques autres. J'avais beaucoup hésité car je me voyais bien rester sur La Roche sur Yon pour terminer mes études et aller au moins jusqu'au Bac. Finalement, je l'ai eu tout en intégrant le centre de formation du FCNA et en considérant que, davantage que le football, les études restaient la priorité. Ce n'est qu'ensuite que je me suis aperçu qu'il était impossible de bien faire les deux choses en même temps. J'ai choisi le football et je ne le regrette évidemment pas.

Qu'auriez-vous fait comme études si le football n'avait pas pris le pas ?
J'avais failli préférer Angers à Nantes à l'époque car le club m'avait trouvé un lycée avant-gardiste qui proposait des cours en écologie, une sorte d'école supérieure qui m'aurait beaucoup plu d'intégrer car j'ai toujours été passionné par la nature. Je rêvais de football... et de m'occuper d'une réserve naturelle pour être au contact de la faune et de la flore. J'habite aujourd'hui dans un grand parc et lorsque je pars en vacances, je passe mon temps à observer la nature. Dans ma bibliothèque j'ai moins de livres sur le foot que sur les animaux, les végétaux, les milieux naturels...

Revoyez-vous les anciens de votre génération ?
Je ne joue plus avec le Variété Club de France, ni avec aucune autre équipe de vétérans. A un certain moment, il faut savoir arrêter complètement (rires) ! Je croise quelques anciens au hasard de mes déplacements sur les matchs, et c'est toujours un grand plaisir, mais je n'ai jamais entretenu un réseau.

"Quand ils m'abordent, les gens ne peuvent pas s'empêcher de ma parler de Séville... C'est plus fort qu'eux !"Revenons un peu sur votre carrière. Vous souvenez-vous avoir défrayé la chronique en 1985 quand vous avez quitté Nantes pour le Racing Paris du président Lagardère ?
Oui, bien sûr car à ce moment là le club parisien avait beaucoup d'ambition mais repartait en Division 2. Un international en D2 ! Mon salaire avait défrayé la chronique car c'était aussi le début de l'arrivée des industriels dans le football à l'instar de Tapie à Marseille. Jean-Luc Lagardère nous suivait déjà beaucoup à Nantes à travers Europe 1 qui lui appartenait et qui était partenaire. Il avait failli racheter le club dans les années 80. Au final au Racing, ça n'avait pas pris, même si on était monté en D1. Il est arrivé trop tôt dans le foot. Il y était mal vu. Quand on voit comment les choses ont évolué ça laisse évidemment rêveur. On critiquait mon salaire alors qu'à valeur égale, un international gagne cinquante fois plus aujourd'hui ! J'ai même lu dans un article que j'avais été à l'origine de l'inflation des salaires dans le football français !

En 18 ans de carrière, vous avez tout gagné en France et connu de grands moments en Europe et dans le monde avec l'équipe de France. Vous êtes souvent revenu dessus depuis mais nous aimerions plutôt aborder avec vous une autre statistique moins médiatique mais tellement significative à nos yeux : durant toutes ces années, vous n'avez pris aucun carton jaune et aucun carton rouge. Vous partagez cette particularité avec Rocheteau sauf que vous, vous étiez défenseur. Comment avez-vous fait ?
Entre 18 et 21 ans, j'ai du prendre deux ou trois cartons jaunes... ensuite je n'en ai plus pris. Je jouais en équipe de France avec des défenseurs comme Battiston et Trésor qui n'en prenaient pas beaucoup non plus. C'est une éducation, une formation, un fair-play qu'on nous avait inculqués, une manière de se maîtriser et de considérer le tacle que comme la dernière possibilité de récupérer le ballon. On nous reprochait parfois de ne pas nous imposer davantage, de ne pas tacler plus. Mais si on peut être efficace sans prendre le risque du tacle, il vaut mieux. J'ai toujours joué avec cet état d'esprit. On peut être efficace sans mettre des coups. Les meilleurs défenseurs seront toujours ceux qui commettent le moins de fautes. Mais aujourd'hui, les arbitres sont plus sévères, il y a davantage d'avertissements et d'expulsions aussi.

Que pensez-vous des défenseurs français du moment ?
J'aime bien Trémoulinas, ou Abidal, qui est le plus complet. Même s'il pète les plombs de temps en temps, et c'est dommage, Mexès a beaucoup de talent. On parle moins de Reveillère mais il est toujours là. Rami a beaucoup progressé...
Bossis a longtemps détenu le record de sélections en équipe de France. De tous les moments forts que vous avez pu vivre pendant votre carrière, s'il ne fallait en conserver qu'un, quel serait-il ?
France-Allemagne en 1982... (demi-finale de la coupe du Monde à Séville : NDLR)

C'est donc un mauvais souvenir !
C'est un match qui s'est mal terminé, surtout pour moi (il a manqué son penalty dans la série de tirs au but : NDLR), mais ça restera comme le summum de ma carrière. Et avec le temps, j'ai pu m'apercevoir que cette demi-finale avait aussi beaucoup marqué les gens. Ils m'en parlent tout le temps. Quand ils m'abordent, c'est un peu comme s'ils ne pouvaient pas s'empêcher de revenir dessus. Ils sont un peu gênés parce que j'avais manqué mon penalty qui avait entraîné notre élimination mais c'est plus fort qu'eux. Au début, je trouvais ça trop réducteur mais maintenant je comprends.

Orange Sport va certainement se désengager des droits télé au delà du contrat en cours. Allez-vous continuer votre rôle de consultant ailleurs ?
Dans la mesure où je fais ce métier depuis maintenant douze ans, si Orange Sport arrête, je vais essayer de continuer. Le milieu de consultant est également soumis à une forte concurrence. De plus en plus de joueurs qui arrêtent postulent et il est devenu difficile de se faire une place. Contrairement à ce qu'on pourrait penser, tout le monde ne peut pas s'improviser consultant. On est tout le temps jugé et ce n'est pas si simple de répondre à l'attente des gens.

Un transfert vers Canal Plus est-il envisageable... ou vers Al Jazeera où se trouve un proche du FC Nantes, Charles Biétry ?
J'ai failli aller sur Canal Plus il y a quatre ans mais j'avais décliné leur proposition pour différentes raisons. Al Jazeera arrive avec pas mal de moyens et je sais effectivement que Charles Biétry est un fan du Nantes de Coco Suaudeau. De là à m'embaucher... il a aussi côtoyé beaucoup de bons consultants. On verra...

Pour terminer, un petit mot sur le foot vendéen dont vous êtes issu. Foot85 se propose de le mettre en valeur, se porte-t-il bien ?
Oui, il se porte bien car il y a beaucoup de clubs entre la DH et le CFA qui ont des partenaires solides qui leur assurent une certaine pérennité. Mais le foot vendéen a toujours manqué de locomotive puissante. Aujourd'hui, ce rôle est tenu par Le Poirée sur Vie en National... avant c'était La Roche sur Yon en D2 après la fusion des deux clubs de la ville. La Vendée est une région de forte tradition football, une région sportive où le basket et le cyclisme ont aussi leur place.

.
MAXIME BOSSIS
Né le 26 juin 1955 à Saint-André Treize Voies
Parcours
Joueur : Saint-André (1969-70), La Roche sur Yon (1970-73), Nantes (1973-85), Racing Paris (1985-90), Nantes (1990-91)
Palmarès : champion de France en 1977, 1980 et 1983, coupe de France en 1979 (finaliste en 1983), demi-finaliste de la C2 en 1983. 502 matchs de Ligue 1, champion d'Europe 1984, demi-finaliste de la Coupe du monde 1982 et 1986.
International : 76 sélections (1 but)
Dirigeant : Commission centrale de la coupe de France, président (1993-1995), St-Etienne, directeur sportif (1996-97)
Profession : consultant pour Orange Sports
avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Dim 11 Déc - 11:39 par Selmac
Le petit club de la Tour d’Auvergne de Rennes aime la Coupe de France. En lice pour le huitième tour de la compétition pour la troisième saison consécutive, le club breton qui évolue en DH a réussi l’exploit d’éliminer Nantes aux tirs au but (2-2 à la fin de la prolongation).

Florian Raspentino

Nabias avait permis aux Bretons de prendre les devants à la fin du premier quart d’heure, mais Florian Raspentino avait permis aux Nantais de revenir rapidement dans la partie. Le jeune attaquant nantais, auteur de 4 buts en championnat, inscrivait même un doublé en prolongation, donnant un avantage que l’on pensait décisif aux Canaris. Mais amateurs de la Tour d’Auvergne ont laissé opérer la magie de la Coupe et ont profité de leur supériorité numérique après l’exclusion de Vivian pour égaliser par l’intermédiaire de Beautrais, à 5 minutes du coup de sifflet final.


C’est donc à la séance de tirs au but que devait se terminer ce premier match du huitième tour de la Coupe de France. A ce petit jeu, ce sont les Bretons qui ont finalement eu le dernier mot et qui signent le premier exploit du week-end. Rennes Tour d’Auvergne sera bien présent en 32ème de finale de la Coupe de France, Nantes non…

Rennes Tour d’Auvergne (DH) – FC Nantes (L2) 2-2 (4 tab 3)
avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Sam 12 Nov - 13:14 par Selmac
Bordeaux : Nantes sur Krychowiak.

Nantes serait sur la piste de Grzegorz Krychowiak, le milieu de terrain défensif de Bordeaux. Il s'agit de remplacer Granddi Ngoyi qui a été écopé de dix matchs ferme de suspension.



Nantes souhaiterait récupérer le milieu de terrain polonais Grzegorz Krychowiak (21 ans, Bordeaux), dont le contrat expire en juin 2013. Histoire de remplacer Granddi Ngoyi qui a été suspendu dix matchs ferme pour une faute grossière ayant causé la blessure du Troyen Julien Outrebon. Un autre club de Ligue 2, dont l’identité n’a pas filtré, serait aussi sur les rangs. Mais les Canaris auraient pris les devants sur le dossier de l'ancien joueur de Reims.

L’été dernier, Dijon avait fait part de son intérêt, avant de finalement opter pour le Caennais Damien Marcq.
avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Mer 31 Aoû - 13:14 par canari
Filip Djordjevic prolonge de deux saisons !

Le FC Nantes et son attaquant, Filip Djordjevic, ont choisi de prolonger le contrat qui les lie de deux années supplémentaires. Le jeune attaquant serbe de 23 ans portera les couleurs du FC Nantes jusqu'en juin 2014. Une belle opération pour la Maison Jaune qui conserve son meilleur réalisateur de la saison passée (16 buts et 3 passes décisives toutes compétitions confondues).



Filip Djordjevic, originaire de Belgrade, comptabilise 93 matches en championnat depuis son arrivée sur les rives de l'Erdre en janvier 2008. Depuis ses débuts face à Châteauroux le 11 janvier 2008, il s'est imposé sur le front de l'attaque nantaise. Généreux dans l'effort et adroit devant les buts, Filip Djordjevic trouve le chemin des filets dès sa troisième apparition sous la tunique jaune et verte à Brest (victoire 1-2).

La prolongation de contrat de Filip Djordjevic constitue une bonne nouvelle pour le FC Nantes qui pourra s'appuyer sur son meilleur réalisateur du dernier exercice.

La fiche de Filip Djordevic :
Date de naissance : 28 septembre 1987
Nationalite : Serbe
Né à : Belgrade
Taille : 1,86 - Poids : 80 kg
Club Précédent : Etoile Rouge de Belgrade
Matches en L1 : 19 / 2 but(s)
Matches en L2 : 74 / 21 but(s)
1er match : FCN - Châteauroux, le 11 janvier 2008 (2-1)
avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Mer 31 Aoû - 13:13 par canari
Nantes : Ngoyi en prêt



Granddi Ngoyi, le milieu de terrain défensif du Paris Saint-Germain, va faire l'objet d'un prêt à Nantes (L2).
Nantes va enregistrer le renfort de Granddi Ngoyi (23 ans), le milieu de terrain défensif du Paris Saint-Germain. L’ancien joueur du Clermont Foot et de Brest débarque pour compenser le départ de William Vainqueur qui a paraphé un bail de cinq ans avec le Standard Liège. L’opération porte sur un prêt.
avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Lun 29 Aoû - 13:46 par canari
William Vainqueur prêté à Nancy



Pas au mieux en ce début de saison avec une quinzième place au bout de cinq journées de Ligue 2, le FC Nantes est sur le point de perdre un joueur important de son effectif. En effet, comme le révèle France Football, William Vainqueur va être prêté à l'AS Nancy-Lorraine pour une durée d'un an avec option d'achat. Un coup dur pour Landry Chauvin l'entraîneur des Canaris qui n'a semble-t-il pas vraiment apprécié : "J'ai du mal à l'avaler. (...) Qu'on ne me parle pas d'ambition. Qu'on ne me demande pas de monter", a-t-il déclaré. Un autre club de Ligue 1, Dijon, semble lui aussi vivement intéressé. De là à remettre en cause le transfert de Vainqueur vers la Lorraine?



Niculae (Monaco) aussi vers l'ASNL

Autre joueur de Ligue 2 qui pourrait rejoindre Nancycette semaine, Daniel Niculae. Selon L'Equipe, l'attaquant de l'AS Monaco, sous contrat jusqu'en 2013, devrait être prêté pour la saison au club de Ligue 1. Il y retrouvera Jean Fernandez, son ancien coach à Auxerre.
avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Mar 23 Aoû - 12:01 par canari
La balade des Canaris

Hier lundi soir en match de clôture de la quatrième journée de Ligue 2, le FC Nantes a lancé sa saison de fort belle manière en étrillant Guingamp (4-0).



Florian Raspentino a inscrit un but splendide hier soir face à Guingamp (4-0).

Veretout et Wiltord en première, puis Raspentino d'un coup de génie et Vivian en seconde mi-temps ont permis aux Canaris de s'imposer avec une marge conséquente. Les pauvres Guingampais, malgré une très bonne entame, ont ensuite subi le réalisme nantais, le tout en jouant plus de 50 minutes à dix du fait de l'exclusion de Diallo. Retrouvez le résumé de la rencontre et les réactions des coachs en vidéo sur Foot-National
avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Lun 22 Aoû - 0:32 par canari
Autre situation hallucinante, celle concernant le Sud-Coréen Lee, poussé vers la sortie par son président alors que Landry Chauvin, l'entraîneur ds Canaris, semble compter sur lui pour cette saison. Quand rien ne va...

avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Dim 21 Aoû - 11:41 par canari
Ziani démissionne, Mandrichi et Pancrate déjà sur le départ ! | Lire la suite Selon L’Equipe, rien ne va plus à Nantes. Stéphane Ziani le directeur sportif revenu en poste après avoir claqué la porte en juin dernier, a définitivement démissionné de son poste.

Le quotidien sportif annonce que le président, Waldemar Kita, veut déjà se séparer de Jean-Jacques Mandrichi (27 ans – sous contrat jusqu’en juin 2013), club qu’il vient de rejoindre en juillet dernier.



Idem pour Fabrice Pancrate (31 ans – sous contrat jusqu’en juin 2013), n’est déjà plus en odeur de sainteté, et son président souhaite le voir partir.

avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Sam 20 Aoû - 10:53 par canari
Démission de Ziani



Directeur sportif du FC Nantes depuis seulement deux mois, Stéphane Ziani a démissionné de son poste ce vendredi. L’ancien numéro 10 des Canaris a pointé du doigt de nombreux dysfonctionnement au sujet du club de Loire-Atlantique et a désigné le président Waldemar Kita comme le principal responsable de cette décision. Ziani a même enfoncé le clou en assurant que l’équipe était entre de bonnes mains avec son entraineur actuel, Landry Chauvin, pour qui il a beaucoup d’estime. Il rejoint ainsi Guy Hillion, coordinateur sportif, qui avait démissionné avant même le début de la saison
avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Mer 27 Juil - 11:32 par canari
Accord trouvé avec Olivier Veigneau



A un peu plus de 48 heures du début de la saison de Ligue 2, le FC Nantes semble avoir bouclé son recrutement estival. Et selon L'Equipe, les Canaris vont enregistrer leur dernière arrivée avec la signature d'Olivier Veigneau, l'ancien défenseur de Monaco ou encore Nice. Le joueur de 26 ans était à l'essai depuis une semaine avec le club de Loire-Atlantique. Il était libre après un passage en Allemagne du côté de Duisbourg (D2).

avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Mar 26 Juil - 19:46 par canari
Le centre de formation rebondit



Comme un rayon de soleil, le classement à paraître des centres de formation par la Fédération Française de Football pour la saison 2010 / 2011 a de quoi réchauffer le coeur des dirigeants et des éducateurs du FC Nantes.


Le centre de formation nantais se voit ainsi attribuer 3 250 points et remonte à la sixième place. C'est le premier Club de Ligue 2 dans ce classement. Il devance Montpellier, Lyon, Bordeaux, Paris ou encore Marseille.

Les critères retenus par la Direction Technique Nationale pour établir ce classement sont : le nombre de contrats professionnels signés par les joueurs formés au club, le nombre de match joués en équipe première, le nombre de sélections nationales, les diplômes scolaires, le statut des éducateurs.
avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Sam 23 Juil - 1:24 par canari
En déplacement à Reims pour le premier tour de la Coupe de la Ligue, le FC Nantes s'est qualifié grâce à un but de Florian Raspentino, quasiment au bout de la prolongation (104'). Les joueurs de Landry Chauvin joueront donc un second tour, à la Beaujoire, face à Châteauroux.

avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Ven 22 Juil - 11:05 par canari

Rudy Riou, qui n'est pas qualifié pour le match de Coupe de la Ligue à Reims, vendredi soir à Auguste-Delaune (20h), a rechaussé les crampons dès cet après-midi pour son premier entraînement en compagnie de Fabrice Grange, entraîneur des gardiens de but du FC Nantes

Présent en début d'après-midi au Centre Sportif de la Jonelière, Rudy Riou a paraphé son contrat en faveur du FC Nantes après s'être soumis à la traditionnelle visite médicale. Le gardien originaire de Béziers s'est engagé pour une année, soit jusqu'en juin 2012.


"C'est une grande joie et une grande fierté, a indiqué l'ex-portier de l'Olympique de Marseille et de Charleroi. J'ai hâte de retrouver le terrain et vite reprendre la compétition qui s'annonce ardue cette année".

Au FC Nantes, Rudy Riou retrouve notamment Sylvain Wiltord avec lequel il a évolué sous les couleurs de l'Olympique de Marseille. Aux côtés des joueurs expérimentés comme Bruno Cheyrou et Fabrice Pancrate, le vécu de Rudy Riou constitue un atout supplémentaire pour le groupe emmené par Landry Chauvin.
avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Ven 22 Juil - 10:55 par canari
Nantes peut compter sur eux

Présentés à la presse mercredi, Sylvain Wiltord et Fabrice Pancrate ont fait le point. Affûtés physiquement, les nouveaux renforts du FC Nantes se sentent prêts pour aider le club à retrouver l'élite.



Une envie de jouer toujours présente
Sylvain Wiltord
Je n'avais pas trouvé de club l'année dernière. Je suis allé voir pas mal de matchs et quand j'étais dans les tribunes, je me suis dit que je pouvais encore jouer, courir et me faire plaisir. Ça a été long mais je suis content aujourd'hui d'avoir trouvé un club. Je me suis entretenu toute l'année, même si rien ne vaut la compétition. J'ai toujours gardé une activité sportive entre les matchs de tennis et les cinq contre cinq. Comme j'aime beaucoup le sport, je n'ai pas trop souffert en stage à Annecy.

Fabrice Pancrate
Je joue au football car c'est ma passion. Je ne suis pas là pour la gloire. Dans un premier temps, l'objectif sera de bien figurer avec le FC Nantes et de faire une saison pleine. C'est ce qui m'a fait défaut l'an dernier, même si je me suis longtemps entretenu avec la réserve du PSG. Aujourd'hui, mon objectif est de faire une saison pleine pour réussir à rejoindre l'élite. Avant d'en arriver-là, le chemin va être très dur et très long. J'avais oublié comment était la Ligue 2 et je peux vous dire que ça va charbonner. Je suis polyvalent dans tous les postes offensifs. En fonction des besoins du coach, je m'adapterai. Ce n'est pas un souci. Dans un premier temps, le coach voulait un attaquant de soutien et un ailier droit. A lui de faire son dispositif.

Encadrer les jeunes
Sylvain Wiltord
Il y pas mal de jeunes ici et on a pu parler avec eux lors du stage. Pour certains, c'est leur première année dans un groupe professionnel. Je ne vais pas leur parler tous les jours mais ce serait bien qu'ils s'imprègnent de ce que je fais à l'entraînement. Notamment tout ce qui est échauffement, bonne préparation, vivre avec le groupe, commencer les matchs, ne pas les commencer… Les jeunes ont beaucoup à apprendre et ils ne sont pas bêtes.

Fabrice Pancrate
Je me suis entretenu avec la réserve du PSG pendant deux ans avant d'aller à Newcastle et en Grèce. J'ai eu l'opportunité de côtoyer les jeunes du centre et de les aider. C'est donc quelque chose que je sais faire. C'est plaisant à condition qu'ils adhèrent et qu'ils écoutent. Sur ce que j'ai vu lors du stage, il n'y a pas de problèmes. Il y a un bon groupe de jeunes talentueux qui écoutent.

Une saison à venir difficile
Sylvain Wiltord
Ella va être longue. Je suis passé par Metz et j'ai suivi pas mal de matchs de Ligue 2. Avec les équipes qu'il y a cette saison, ça va être passionnant. Les équipes qui vont monter cette année, elles l'auront bien mérité.

Fabrice Pancrate
On est confiant et optimiste. La Ligue 2, c'est devenue une Ligue 1 bis. Tout le monde a envie de monter et tout le monde s'est renforcé. Si ça va marcher pour Nantes ? J'ai envie de dire oui. Il ne faut pas seulement y penser mais il faudra aussi en être conscient sur le terrain. La Ligue 2, ça va être dur et éprouvant. Mais on est armé pour ça…
avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Jeu 21 Juil - 2:47 par canari
Rudy Riou s'engage



Nantes enchaîne les recrues en ce moment puisqu'après Pancrate et Wiltord, c'est Rudy Riou qui rejoint les canaris. Le gardien de 31 ans retrouve la France après un intermède à l'étranger. Il évoluait la saison dernière à Charleroi en Belgique. Il s'offre un nouveau challenge avec l'objectif d'aider Nantes à remonter en Ligue 1
avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Mer 20 Juil - 1:20 par canari
Deux joueurs à l’essai au FC Nantes

Selon Ouest France, le FC Nantes vient de mettre à l’essai deux joueurs.

Le premier se nomme Johan Hartock, 24 ans et gardien de but, anciennement doublure de Coupet et Vercoutre à l’OL. Le second se trouve être Olivier Vaigneau, défenseur latéral gauche , ancien joueur de Monaco et de Nice, dernièrement finaliste de la coupe d’Allemagne avec le MSV Duisbourg (D2 allemande
avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Mer 20 Juil - 1:14 par canari
Comme Sylvain Wiltord, Fabrice Pancrate s'est également engagé avec le FC Nantes. L'ex-milieu offensif droit du Paris SG (2004-2009), libre de tout engagement depuis son expérience en Grèce, a paraphé un contrat de deux saisons. Il est lié avec le club des rives de l'Erdre jusqu'en juin 2013.



En stage depuis une quinzaine de jours au sein de l'effectif du FC Nantes, Fabrice Pancrate, âgé de 31 ans et en quête de relance après une saison difficile à Larissa (Grèce), a convaincu le staff technique emmené par Landry Chauvin.

Remarqué pour ses performances sous le maillot du MUC72 (2002-2004), Fabrice Pancrate, qui connaît les joies de l'accession en Ligue 1 sous le maillot sarthois, est repéré par Vahid Halilhodzic et Bruno Baronchelli, entraîneurs au Paris Saint-Germain. Le Parisien d'origine remporte avec le club de la Capitale la Coupe de France 2006, évolue sur la scène européenne (Ligue des Champions et UEFA) et participe à près de cent matches de championnat entre 2004 et 2009.

Sous les couleurs du FC Nantes, Fabrice Pancrate souhaite relever un nouveau défi et rééditer son parcours 2009-2010 sous les couleurs de Newcastle United, alors en Championship (Ligue 2 anglaise). Le milieu offensif avait contribué à la remontée des Magpies en Premier League...

La fiche de Fabrice Pancrate :

Né le 2 mai 1980 à Paris
Poste : Milieu offensif droit
Taille : 1,85 m - 80 kg
Précédent club : AEL Larissa (Grèce)
Son parcours :

Depuis juillet 2011 : FC Nantes
fév. 2011 à juin 2011 : AEL Larissa (Grèce)
2009 - 2010 : Newcastle United
2008 - 2009 : Paris SG
2007 - 2008 : FC Sochaux
janv. 2007 - juin 2007 : Betis Seville (Espagne)
2004 - 2007 : Paris SG
2002 - 2004 : Le Mans FC
2000 - 2002 : EA Guingamp
1999 - 2000 : CS Louhans-Cuiseaux
1989 - 1999 : Villepinte

Moments clés :

1er match en Ligue 1 lors de Bastia-Guingamp le 28 avril 2001
Vainqueur de la Coupe de France en 2006 avec le Paris SG
Finaliste du Trophée des Champions en 2006
Vainqueur de la Championship (L2 Anglaise) en 2010 avec Newcastle United
avatar
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message le Mer 20 Juil - 1:13 par canari
C'est officiel ! Sylvain Wiltord évoluera sous les couleurs du FC Nantes. L'ex-international français, qui s'est illustré hier soir à Pleyber-Christ en renouant avec le chemin des filets, a paraphé un contrat d'une saison avec le club des rives de l'Erdre. Sylvain Wiltord, âgé de 37 ans et fort d'une expérience exceptionnelle au plus haut niveau, s'apprête à relever un nouveau challenge au sein de la Maison Jaune.



Sans club depuis mai 2010 et une dernière expérience au FC Metz, Sylvain Wiltord a choisi le FC Nantes afin d'assouvir sa passion du football et poursuivre sa longue et riche carrière entamée en 1994 sous les couleurs du Stade Rennais.

L'ex-attaquant des Gunners d'Arsenal, avec lesquels il tutoie les sommets de 2000 à 2004 avec quatre participations à la prestigieuse Ligue des Champions (40 matches / 3 buts), bénéficie d'une solide expérience. Un atout de plus dans le jeu du Nocéen salué par ses différents entraîneurs pour son professionnalisme et son exemplarité sur les terrains. "Des garçons comme Sylvain nous apportent énormément au quotidien, insiste Landry Chauvin. Il suffit d'être à l'entraînement pour le constater. On sait qu'il ne sera pas capable de disputer tous les matches mais sa seule présence suffit pour que les plus jeunes puissent être au diapason."

Sylvain Wiltord a rejoint l'effectif nantais début juillet dans le cadre du stage de préparation à Annecy en Haute-Savoie. En compagnie de Fabrice Pancrate, Sylvain Wiltord démontre que son envie de poursuivre la compétition de haut niveau et sa soif de football restent intacts. Face au Stade Brestois, l'attaquant, souvent repositionné milieu droit au cours de sa carrière, a montré l'exemple et rappelé ses talents de buteur (meilleur réalisateur du championnat en 1999 avec Bordeaux : 22 buts) en trouvant d'une frappe soudaine la lucarne de Lionel Cappone (photo ci-contre).

Au sein du jeune effectif du FC Nantes, Sylvain Wiltord, originaire de Martinique, prendra part pour la deuxième fois de sa carrière au Championnat de France de Ligue 2 après son expérience au FC Metz en 2009-2010 (15 titularisations / 3 buts).

La fiche de Sylvain Wiltord :

Né le 10 mai 1974 à Neuilly-sur-Marne (93)
Poste : Milieu offensif droit
Taille : 1,74 m - 76 kg
International Français (92 sélections / 26 buts)

Son parcours en championnat :

Depuis juillet 2011 : FC Nantes
2010 : FC Metz (15 matches / 3 buts)
2009 : Marseille (13 / 1)
2007-2009 : Rennes (31 / 6)
2004-2007 : Lyon (82 / 20)
2000-2004 : Arsenal (175 / 49)
1997-2000 : Bordeaux (99 / 44)
1993-1997 : Stade Rennais (72 / 18)

Moments clés :

1er match en pro le 29 juillet 1994 lors de St-Etienne-Rennes (1-1)
Participe aux Jeux Olympique d'Atlanta en 1996
Champion de France avec Bordeaux en 1999
Meilleur buteur du championnat de France en 1999 (22 buts)
1ère sélection le 10 février 1999 face à l'Angleterre à Wembley (0-2)
Égalise en finale de l'Euro 2000 face à l'Italie (90e+4)
Vainqueur du Championnat d'Europe des Nations en 2000
Vainqueur de la Coupe des Confédérations en 2001 et 2003
Champion d'Angleterre avec Arsenal en 2002 et 2004
Champion de France avec Lyon en 2005, 2006 et 2007
Participe à la Coupe du Monde en 2002
Finaliste de la Coupe du Monde en 2006
Re: LIGUE 2: FC Nantes
Message  par Contenu sponsorisé
 

LIGUE 2: FC Nantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Du côté de la rascasse :: Saison 2012/2013 :: 
-
Sauter vers: