Sporting club de Toulon
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 Flash Back

Aller en bas 
AuteurMessage
Starsky

Starsky

Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 24/08/2005

Flash Back Empty
12102009
MessageFlash Back

22 décembre 2006 : Championnat de National : Toulon – Boulogne/mer : 2-2. A l’issue de ce championnat, Boulogne montera en Ligue 2, Toulon sera lamentablement relégué en CFA, et une équipe comme Vannes, poussive, se sauvera en National, juste 3 pts devant nous…

2 ans et demi plus tard, Boulogne/mer se retrouve en Ligue 1, Vannes joue une finale de Coupe de la Ligue au Stade de France… Et Toulon ? et bien, nous, on perd notre dernier match de CFA à Lyon-La-Duchère, et après avoir été devancé par Cassis-Carnoux et Hyères-Les-Palmiers, on redoute d’être dans le groupe de Garréoult ou de La Farlède l’an prochain…

D’un côté, Boulogne, Vannes, des clubs sains et bien gérés, patients, travailleurs et humbles.

De l’autre côté, Toulon, litanie et vacuité des discours, le degré zéro du management, les Gilbert Montagné de la vision à moyen-long terme.

Comme si le célèbre, le fameux « Toulon mérite mieux » constituait la panacée… Toulon mérite mieux QUAND ? Toulon mérite mieux COMMENT ? Toulon mérite mieux AVEC QUI ? C’est quoi la stratégie de ce club ?

Le Var est devenu un no man’s land footballistique, coincé dans l’étau entre ses voisins rivaux marseillais et niçois… Même Hubert Falco, le maire de cette ville, est pris en flagrant délit d’onanisme au Vélodrome pendant OM-Lyon… Et pendant que Saint Hubert va beurrer les tartines au Vél’, Mourad pleure à Mayol le soir de Toulon – Montpellier… Mourad pleure comme un enfant devant la 9eme place de son RCT, quand le STV occupe autour de la 70eme place nationale…

Encourager le Sporting aujourd’hui relève de la psychiatrie, de la démence, du plus puissant des masochismes. La souffrance maximum, l’humiliation perpétuelle, voilà ce que nous apprend et nous ressasse inlassablement cette équipe depuis 10 ans. Une succession invraisemblable de mauvais choix, de mauvaise gestion, de manque de moyens, d’absence de stratégie économique et sportive, d’inepties managériales, qui ont petit à petit rendu la rascasse exsangue. Le Sporting est cadavérique. Notre Sporting a perdu son âme. Egaré ses valeurs.

Alors le sujet n’est à présent pas de tirets à boulets rouges sur Alain Bencivengo, sur Hubert Velud ou sur Dragan Cvetkovic, le sujet, tout simple finalement, ne serait-il pas de se regarder dans la glace, de faire un constat d’échec et de se poser les bonnes questions pour ne pas réitérer à chaque saison ce calvaire ?

Dragan Cvetkovic, à l’aise dans son pré carré de Bon Rencontre, mais incapable de glaner la moindre victoire dès lors qu’il dépasse Ollioules ou Carqueiranne, a-t-il encore quelque chose à foutre sur le banc de ce club ??? Si la réponse est oui, je ne serai pas loin d’abdiquer, définitivement…

Hyères-Les-Palmiers, notre station balnéaire préférée, s’apprête donc à monter en National… Enfin, ne nous emballons pas quand même, car tel un maillot de Chabal pour Mimie Mathy, le costume du National risque d’être légèrement trop grand pour nos amis Hyèrois… Et puis de toutes façons, entre vous et moi, ça vaut quoi le National ? Une division bâtarde, où se cotoient Pacy/Eure, Rodez, Luzenac, Cassis-Carnoux, Hyères, Louhans-Csx et Croix-de-Savoie ? Une division avec les coûts de fonctionnement de la Ligue 2, mais les recettes du CFA, car privées de revenus TV ? la FFF ne s’y est d’ailleurs pas trompée dans son appel d’offre de l’Equipe de France espoirs, en intégrant au bouquet de la mariée l’Equipe de France féminine et le National… Mais un Luzenac – Pacy/Eure ou un Hyères – Croix-de-Savoie devant 50 spectateurs, avec des étiquettes de yaourts en guise de banderoles, ça va faire bander quelle grande chaîne ? Quelle chaîne tout court d’ailleurs ? Qui peut imaginer un TomTom Colette et un Terry Mc Demiautte s’enfiler un cheese devant Libourne St Seurin – Cassis-Carnoux ???

Affiches dégueulasses, moyenne de téléspectateurs ridicule, stades délabrés, homogénéité dans la médiocrité, non, décidément, ce championnat de National n’est pas viable, ni sportivement, ni économiquement. Ce n’est que le purgatoire, passage obligé entre l’enfer, l’anonymat du CFA et le « paradis » de la Ligue 2, ses retransmissions TV sur Eurosport, ses multiplexes avec la fée clochette en 37e et 38e journées, ses rentrées d’argent liées aux droits TV, sa médiatisation quotidienne…

Ne nous y trompons donc pas, l’objectif du Sporting, ça doit être impérativement un objectif sur 2 ans, avec 2 montées successives… Une gageure ? à mon sens pas du tout ! Toulon a bien posé cette saison de gros problèmes à Istres en match de préparation (même sur 1 seule mi-temps), Toulon a bien sorti Arles en Coupe… Mais ces 2 clubs, c’est bien en Ligue 2 qu’ils évolueront l’année prochaine ! Alors ce que Arles, ce que Istres, ce que Angers, ce que Tours sont parvenus à faire, ne me dîtes quand même pas que TOULON n’est pas capable de le faire, bordel…

Alors à présent, il est grand temps de TRAVAILLER, de REFLECHIR, de PENSER et de METTRE EN ŒUVRE un objectif, les moyens alloués pour y parvenir, les hommes qui, sur le terrain et en dehors, ont ENVIE de vivre une aventure avec le Sporting. Parce qu’un Benjamin Verdelhan qui dans 2 ans envoit le club en Ligue 2 d’une tête rageuse à la 88eme de Toulon – Paris FC dans un stade Bon Rencontre ras-la-gueule, ce n’est pas de la science-fiction, messieurs. Garder les joueurs qui ont l’amour du maillot, se séparer des autres, recruter 2 ou 3 « méchants », hommes d’expérience (les virtuoses en CFA ça sert à rien, y’a qu’à voir Hyères…), et puis foncer… En jouant la gagne à chaque sortie, en prenant des risques, et en assumant ce rôle de patron que chacun doit bien garder au fond de sa tête pendant toute la saison…

C’est à ce seul prix que Toulon pourra retrouver des résultats, qui engendreront de l’ambition, qui génèreront davantage de recettes aux guichets, qui entraîneront la renaissance de la ferveur populaire quelque peu égarée en cette fin de saison… bref, la spirale vertueuse, celle que Toulon n’a jamais su trouver depuis 3 ans…

Dégoût et des douleurs, on discute ici. Car il est grand temps de percer ce furoncle azur et or sur ce beau visage Toulonnais, afin d’en extraire définitivement tout le pus. En 2009-2010, dès le mois d’août, Toulon doit retrouver son visage d’antan. Celui d’un guerrier qui ne lâche rien. Celui d’une équipe soudée, solidaire, portée par un public en feu.

Dégoût et des douleurs hier (Hyères ?), du goût et des couleurs demain.

Jaune et bleu, Jaune et Bleu, Jaune et Bleu…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 Sujets similaires

-
» les back lead
» recherche back lead fox pas trop chere
» Back lead
» flying back lead
» spider back top de chez x pole
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Flash Back :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Flash Back

Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Du côté de la rascasse :: Saison 2012/2013 :: 
-
Sauter vers: