AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La fusion entre le STV et le Le Las actée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Selmac

avatar

Nombre de messages : 4962
Date d'inscription : 24/08/2005

24022016
MessageLa fusion entre le STV et le Le Las actée

ON EN SAIT... BEAUCOUP PLUS !

Annoncée comme projet en voie de discussion, la fusion Sporting Toulon Var d'un côté et Toulon Le Las d'un autre a pris une sérieuse avancée ce soir. En effet, de source sûre, la réunification des deux clubs serait actée.

La signature des derniers papiers aura même lieu ce jeudi 25 février à 11h00 en Mairie de Toulon. Le nouveau nom du club sera : le SC Toulon

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 Sujets similaires

-
» Les Ferrari restent au garage, la fusion aussi !
» Situation du club du PUY !!!!
» une fusion entre Louhans et Bourg
» site du club Sublim Fusion
» browning fusion evolve 2 gold
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

La fusion entre le STV et le Le Las actée :: Commentaires

Club radié le 12/07/2016.
"Après étude du pré-projet et l’avis favorable de la Direction Nationale Contrôle de Gestion, il semble que cette fusion ne présente a priori aucune difficulté juridique au regard des conditions fixées à l’alinéa 2 de l’article 39 des règlements généraux de la F.F.F., sous réserve du respect des autres étapes édictées par les Règlements Généraux de la F.F.F".

http://ligue-mediterranee.fff.fr/common/ligue/bib_res/ressources/2370000/6000/160610103910_comite_de_direction_du_mardi_7_juin_2016.pdf

Un dossier pour l'attribution du N° d'affiliation a été déposé Mercredi au District du Var pour qu'il suive le circuit habituel
La FFF a émis un avis avis défavorable aux projets présentés et demande aux clubs d’apporter les éléments démontrant qu’ils justifient du respect des dispositions réglementaires.
Le Las, Michel Bonnus : « Nous avons besoin de Jean-François Fogacci »

Que vous inspire l’annonce de la démission du président Fogacci ?
C’est la surprise la plus totale et absolue. Tout se passe bien entre lui et Claude Joye, ils sont même partis ensemble à Lyon pour travailler. Voilà pourquoi je ne comprends pas cette décision, j’aurais préféré l’apprendre de vive voix et entre quatre yeux, plutôt que par la presse…
Vous allez en discuter ensemble ?
Bien sûr. C’est d’ailleurs un symbole sur lequel je veux insister. C’est par le dialogue que les choses peuvent s’arranger. C’est un exemple que nous devons donner. Il faut être clair, nous avons besoin de Jean-François Fogacci au sein de la nouvelle structure. De son expérience et de sa capacité à gérer les finances et les hommes dans une association. Il a fait ses preuves depuis 30 ans avec des résultats remarquables. De plus il a été un élément facilitateur depuis le début. Voilà pourquoi ce changement de cap m’étonne…

Son choix semble motivé par l’absence du Las concernant le nom du futur club ?
Quelque part je peux le comprendre mais le Las est un quartier de Toulon et le futur club est celui de la ville donc du Las aussi comme le Mourillon, Montety ou la Serinette. Après, nous pouvons en discuter. Que le nom du Las apparaisse concernant celui de la nouvelle association ne me semble pas quelque chose d’irréalisable. Encore faut-il que nous puissions en parler ? Si chacun fait sa vie indépendamment des autres nous n’y arriverons jamais. C’est aussi un état d’esprit à changer pour que le Sporting Club de Toulon soit fédérateur.
Toulon Le Las : Le président quitte le navire


Evènement du côté de Toulon Le Las. Après trente ans de bons et loyaux services, Jean-François Fogacci a décidé de quitter ses fonctions de président du club de CFA Groupe C ce jeudi soir, rapporte Var-Matin.

Le Las absent du nom du nouveau club

Visiblement, la fusion annoncée avec le Sporting Toulon Var ne fait pas que des heureux. Le boss de l'écurie du Las est favorable à ce rapprochement mais sous certaines conditions : " Ce n'est pas une fusion, mais une absorption ", explique Fogacci, qui regrette que le nom du Las ne soit pas présent dans le nom du nouveau club en formation. Un vrai coup dur pour Toulon Le Las qui se déplace au Pontet ce week-end.
PAROLES D'ANCIENS (2/2)

Anciens joueurs du Sporting Toulon Var aux années fastes du club Jaune et Bleu, ils se confient sur la fusion et donnent leur point de vue sur Actufoot83. N'oubliez pas que vous, supporters des deux équipes, vous pouvez en faire de même en contactant notre journaliste sur cette adresse : redaction@actufoot.com

Marcel Dib (1981-1985) : C'est une question difficile. Le Sporting Club de Toulon, il n'y en a qu'un. Mais en sénior et à Toulon, on ne peut pas avoir deux équipes. Donc ça peut-être une bonne chose. Surtout pour les jeunes et le nouveau centre de formation qu'ils vont faire. Après être pour ou contre, c'est difficile à répondre, mais oui, si tout le monde tire dans le même sens, alors ça marchera. Il faut faire attention car par le passé ça a toujours été difficile. On l'a vu avec Fréjus Saint Raphaël ou d'autres équipes dans le Nord. Après l'avantage de la ville de Toulon c'est que derrière, y'a un Maire passionné par le sport et ça peut marcher. Il faut une grosse équipe dirigeante à Toulon pour avoir une belle équipe sportive.

Jean Claude Grasso, ancien dirigeant du STV : Je ne vois pas l'intérêt. Dans la mesure ou le Las a très bien travaillé jusqu'a présent et sachant que le Sporting s'est remis dans le bon chemin avec l'apport de Monsieur Joye qui a investi pas mal, je ne vois pas pourquoi faire ça. On aurait pu rester avec deux clubs, tant qu'on n'en a les compétences ça pose pas de souci. Il suffit de regarder en Corse, ou y'a énormément de clubs rapprochés qui jouent chacun pour eux. L'avantage, c'est que ça va réjouir pas mal de joueurs qui souhaitaient aller au Sporting, maintenant ils y sont. Après je souhaite bonne route au club, mais je pense que ça va créer beaucoup plus de problème qu'autre chose. Le sporting a existé avant nous et il existera après nous.

Patrice Eyraud (1992-1993) : C'est bien pour le football toulonnais. La ville se doit d'avoir une équipe à un niveau supérieur. S'il y a une entente cordiale entre tous les dirigeants alors ce sera bien. Il faut que tous les ingrédients soient réunis pour que ça marche. J'espère revoir le Sporting au minimum en Ligue 2. Après c'est toujours pareil, c'est économiquement que ça devient difficile dans le sport au fil des années. Il ne faut pas que les supporters soient lésés par la fusion. C'est normal qu'ils n'en veuillent pas, mais au final, c'est tout bénéfique. On va avoir un club au niveau que la ville mérite. Maintenant il faut bien que ce soit structuré pour que tout se passe bien.

Christian Dalger (1966-1971 /1980-1986) : Je pense que c'est une bonne chose, ils vont rapidement retrouver le national pour commencer c'est bien. Et vu le passé sportif du club, c'est totalement mérité. C'est même étonnant que cette fusion ne se soit pas réalisée avant. Après il y a une politique à mener et il ne faudra pas tout mélanger. Peut-être que le football élite va rester au Sporting et les jeunes continueront à être gérer par le Las. Je pense que c'est le mieux. L'essentiel c'est que du monde revienne au stade et que la ville retrouve un club à la hauteur de ses ambitions.
Logo home ARCHIVES CLASSEMENTS ETOILES BUTEURS ACTUFOOT STORE FORUM
CONTACT

FACEBOOK
TWITTER
La réaction de Claude Joye
FUSION TOULONVENDREDI 26 FÉVRIER 2016
LA RÉACTION DE CLAUDE JOYE

Actuel président du Sporting Toulon Var, Claude Joye réagit pour la première fois à la fusion actée hier entre son équipe et Toulon Le Las. Le président Jaune et Bleu évoque la suite du projet sans détour. Entretien.

Président, êtes-vous satisfait que tout soit enfin officialisé ?

Oui, c'est l'aboutissement de négociations qui ont commencé en mai dernier. La fusion correspond aux conditions préalables que l'on avait exigé. C'est une bonne chose pour le Sporting. Le fait de retrouver le nom de l'époque ligue 1 (Sporting Club de Toulon, ndlr) c'est bien, on garde les couleurs, juste le logo sera un poil retouché, mais rien de bien embêtant, la rascasse y sera toujours. On a signé une convention avec la SASP d'une durée garantie d'au moins deux fois 6 ans. Et l'association sera dirigé par l'intermédiaire d'une co-présidence avec signature commune obligatoire. Tout ça ayant été accepté, c'est positif.

Quel sera le nouvel organigramme du club ?

Le club sera dirigé par un comité de direction qui va réunir Monsieur Fogacci, Monsieur Jayet, Monsieur Chiapello, Guillaume Deville et moi même. L'équipe 1 sera gérée par la SASP. Actuellement, il a été décidé qu'en cas de montée du STV en CFA, c'est l'actuel staff du sporting qui gérera l'équipe première. Pour l'équipe 2, on va faire des entretiens avec de nombreux éducateurs pour voir comment ils voient leur place dans la nouvelle organisation. Je ne peux pas en parler pour le moment.

Comment allez-vous procéder pour le choix des joueurs de la CFA et de la CFA 2 ?

La CFA 2 va être constituée uniquement de joueurs du Var, tous les meilleurs jeunes du département. Et tout ce monde sera encadré par quelques redescentes de joueurs expérimentés. La CFA, l'objectif est la montée en national dès la première année si possible. Seuls les meilleurs joueurs des deux équipes seront conservés. Et des entretiens auront lieu après le dernier match de championnat, les joueurs des deux clubs seront reçus qu'importe leur club d'origine.

Et les objectifs du club sur le long terme ?

Dans un premier temps, la montée en national dès l'année prochaine si possible. La ligue 2 sous 5 ans, ce serait très bien. Après c'est évident qu'une fois installé en ligue 2, on pensera à voir au-dessus, si il y a une opportunité. Pour les jeunes, on veut absolument avoir nos U17 et U19 en nationaux. Les U17 seront déjà en honneur l'an prochain et les U19 en DH. On fera un effort pour trouver un directeur sportif, responsable de bien gérer tout ça, car il y a la possibilité de faire du très bon travail avec les jeunes.

Economiquement quelle va être l'optique choisie par le club ?

L'équipe 1 est sous le contrôle de la SASP et l'équipe 2 sous le contrôle de l'association. Le fait de regrouper les deux clubs, ça va faire un budget plus important que ce que l'on avait au début. On va additionner les recettes des deux clubs et voir comment on peut gérer ça. Sachant que rien ne sera investi dans l'équipe 2, je le rappelle, ce sera que des jeunes du var. Le recrutement sera consacré à l'équipe 1.

Et les supporters opposés au projet, que peut-on leur répondre ?

Je comprends que quand on a évoqué le projet y'a deux ans, avec les conditions de l'époque c'était très compréhensible. Sporting Club de Toulon Le Las, ce n'était pas bien. Mais là, le projet tel qu'il est depuis qu'on a signé jeudi, je pense qu'il peut et va satisfaire tout le monde. Après je comprends également ceux du Las, car on ne va pas se cacher, avec cette signature, c'est Le Las qui disparait, au niveau des couleurs, du fanion, du comité.
Fusion entre le Sporting Toulon et Toulon Le Las: la première pierre est posée


Après des années d'immobilisme, les deux clubs emblématiques de la ville ont enfin trouvé un terrain d'entente pour parvenir à une fusion. Ce jeudi, les présidents ont signé une convention.

Jean-François Fogacci, président de Toulon Le Las, et Claude Joye, son homologue du Sporting Toulon, ont désormais leur destin sportif lié.

Ce jeudi matin, le premier magistrat de la ville, Hubert Falco, et son adjoint aux sports Michel Bonnus ont reçu en mairie tous les protagonistes de la fusion entre le Sporting Toulon et Toulon le Las, et notamment les deux présidents Claude Joye et Jean-François Fogacci
Actuel vice-président du District du Var, Gérard Borgoni livre son sentiment à l'heure ou la fusion entre le Sporting Toulon Var et Toulon Le Las a été entérinée. Il se confie à Actufoot83.

La ville de Toulon avec son Sporting [...] encourager le club dans la "Bombonera" de Bon Rencontre
Sincèrement ayant des affinités d'amitié au Sporting et au Las, je pense que c'est une bonne résolution et une bonne solution pour qu'enfin le Sporting Club de Toulon retrouve son grand passé d'antan.
Que toutes les personnes administratives, financières et sportives qui seront élues et mises en place par la nouvelle direction dans le nouveau organigramme du Sporting Club de Toulon travaillent ensemble collégialement et efficacement dans le seul but que la ville de Toulon avec son Sporting et tous ses supporters et amoureux du football toulonnais et varois retrouve son identité, sa foi, sa joie de revenir soutenir et encourager son club dans la "bombonera" de Bon Rencontre. Bonne chance et bon vent dans le projet sportif et l'échéance du cap qui sera fixé par les personnes responsables à la tête de ce Grand Club, avec l'aval, le soutien de la Municipalité avec deux personnalités au demeurant reconnu dans le monde sportif son Maire Hubert FALCO et de son Adjoint aux Sports Michel BONNUS.
Le football toulonnais et varois a besoin d'un club phare dans l'élite du football français.
PAROLES D'ANCIENS (1/2)

Anciens joueurs du Sporting Toulon Var aux années fastes du club Jaune et Bleu, ils se confient sur la fusion et donnent leur point de vue sur Actufoot83. N'oubliez pas que vous, supporters des deux équipes, vous pouvez en faire de même en contactant notre journaliste sur cette adresse : lcaille.news@gmail.com

Martin N'Kouka (1981-1987) : C'est une bonne chose, je pense que ça vaut le coup. Pour l'ambiance entre les deux clubs, ce sera nettement mieux dans les prochains mois et années. Avoir deux équipes de CFA à 50 mètres l'une de l'autre, ce n'est pas possible surtout financièrement. Pour le bien de tous, il faudrait que les supporters s'entendent et que les personnes qui dirigeront le nouveau club également. La ville de Toulon mérite un grand club.

Fred Brando (1990-1993 / 2006-2007) : C'est ce qu'il fallait faire. Sur la répartition 40% Sporting 40% Las et 20% Mairie, c'est une excellente idée pour homogénéiser le sport à Toulon. Il y a le rugby avec le RCT triple champion d'europe en titre, le hand féminin qui est solide en division 1, le HTV leader de Pro B en basket, il manquait un grand club à Toulon. Et c'est ce qu'on aura bientôt, j'en suis persuadé. Cette fusion va redonner un élan au foot à Toulon. Et avoir la une en CFA, la deux en CFA2 et la réserve en PHA, ça va créer une énorme concurrence qui va pousser la une a vite accéder au national car derrière ça va pousser. Je peux comprendre que certains supporters soient opposés mais ce qui est important c'est le sportif avant tout. Ils vont avant tout vitre une aventure extraordinaire.

Patrick Revelles (1988-1992) : En faisant cette fusion, ça peut faire un grand club à Toulon. Et la ville elle mérite un club bien plus haut qu'en CFA ou CFA2. J'espère juste que les hommes qui seront en place ne tireront pas la couverture sur eux. Ca peut faire peut être le plus grand club du var, si tout est bien fait dans les règles. Pour les supporters, on peut les comprendre mais pour le bien de la ville et du football, c'était nécessaire.

Laurent Bonadei (1982-1988 / 1994-1997) : Je n'ai pas encore eu l'occasion de bien lire tout le cadre de cette fusion. Mais le projet a l'air solide. J'étais au Sporting depuis tout petit et aussi du fait que mon oncle et mon père aient participé à l'évolution du club, ça me laisse pas insensible. On doit être aussi content que Toulon retrouve un grand club de football. Et si ça doit passer par le Las, qui est proche de Bon Rencontre, ça doit amener de l'espoir, de l'ambition et de la cohésion. Car dans les fusions le plus difficile, c'est de faire cohabiter les gens entre eux. Il faut faire en sorte que tout le monde s'entende bien.

Jean Louis Bérenguier (1976-1993) : Je pense que ça va être difficile de faire fonctionner tout le monde. Des éducateurs et joueurs vont se retrouver sur le carreau. Après il vaut mieux un bon club que deux moyens, surtout que ça coute beaucoup d'argent. Ca va renforcer le club quand même c'est bien. Mais il y aura des dégâts collatéraux. En étant hors du club, c'est dur de se prononcer. Le las ça fait depuis des années que ça travaille énormément. Le Sporting, ça souffre un peu plus depuis les dépôts de bilans. C'est dommage d'être obligé de fusionner mais s'il n'y a pas le choix... Sur le plan sportif, Toulon mérite un club au minimum en deuxième division, donc si ça peut permettre au club de revenir à cet échelon la, pourquoi pas, mais ça va être difficile sportivement.
Avec l'annonce de la fusion des deux clubs de Toulon, Toulon Le Las (CFA) et le Sporting Toulon Var (CFA2), il y a des conséquences pour la montée en CFA. Plusieurs hypothèses.

- Si Toulon Le Las est maintenu en CFA et le Sporting Toulon Var est en position de promu.
Le SC Toulon aura son équipe première en CFA et son équipe réserve en CFA2.
Une place se libère pour la montée en CFA, elle sera pour le premier club en position de monter du groupe D (3e, 4e...).
Si en plus Toulon termine dans les meilleurs seconds, cela permettra également au cinquième club dans le classement des meilleurs deuxièmes de monter.


- Si Toulon Le Las est relégué et le Sporting Toulon Var est en position de promu.
Le SC Toulon aura son équipe première en CFA et son équipe réserve en CFA2.
- Si Toulon Le Las est relégué et le Sporting Toulon Var ne monte pas
Le SC Toulon aura son équipe première en CFA2 et sa réserve au niveau Ligue. Un des meilleurs douzièmes sera alors sauvé en plus des trois déjà sauvés.
Ce matin, Jeudi 25 février 2016 à 11h, un protocole de fusion a été signé entre le SPORTING TOULON VAR, la municipalité de TOULON et le club du LAS.

Cet accord entérine :

• La constitution d'une nouvelle association constituée par 4 membres de l’actuelle association du STV, 1 personne représentant la Mairie et 4 membres de l’actuelle association du LAS,
• Le nom de cette nouvelle association est SPORTING CLUB DE TOULON,
• Conservation des couleurs "azur et or"
• Cette association sera dirigée par 2 co-présidents, dont la signature conjointe sera exigée pour tout engagement ou règlement,
• Maintien de la gestion de l'équipe 1 par la SASP du STV, présidée par Jacques JAYET et dont l'actionnariat actuel reste inchangé (Claude JOYE restant l'actionnaire majoritaire).
• Cette SASP prend également le nom de SPORTING CLUB DE TOULON,
• La convention qui lie la nouvelle association à la SASP est reconduite pour une durée minimale de 12 ans,
• Le club sera dirigé au quotidien par un Comité Directeur de 5 personnes :
- Claude JOYE,
- Jean François FOGACCI,
- Le Président de la SASP,
- Les deux co-présidents de l'association.
• Ce Comité Directeur sera assisté d'un Comité de Pilotage réunissant tous les services et commissions du club (direction technique seniors/féminines/jeunes, école de football, commission médicale, préparation physique, supporters, billetterie, sécurité, buvette, boutique.... soit entre 30 et 40 personnes).

Cette signature va être suivie d'une phase juridique importante afin de rendre effective cette fusion à effet du 1er juillet 2016.

La liste des commissions et des responsables sera rapidement mise en place par le nouveau Comité de Direction.

Cette fusion va permettre sans aucun doute d'accélérer la remontée de notre club vers l'élite du football national.
LA RÉACTION DE PIERRE GUIBERT

Annoncé comme officielle à 99.9 %, la réunification Sporting Toulon Var - Toulon Le Las aura bien lieu demain en fin de matinée en Mairie de Toulon. En tant que président du District du Var, Pierre Guibert nous donne son avis sur cet épineux dossier. Il se confie à Actufoot83.

Oui, on peut le dire c'est quasiment officiel, et ça sera bien signé demain à 11h00 comme j'ai pu le lire sur votre site. Dès que ce sera vraiment signé, on aura vraiment plus d'informations à communiquer. Tout ce qu'on peut dire actuellement, c'est que c'est une très bonne chose pour le football varois. Une ville comme Toulon ne peut pas assumer le fait d'avoir deux clubs en CFA. Sachant que Toulon devrait monter en CFA et Le Las se maintenir en CFA également, financièrement c'est dûr de suivre deux clubs si proches, au même échelon. Cette fusion va faire un grand bien à l'agglomération Toulonnaise, car il est impensable que deux clubs dont les sièges soient à 200 mètres l'un de l'autre, s'entredéchirent sur des questions de créneaux ou de location de matériel par exemple. La procédure est belle est bien en marche, on est pour l'instant dans les temps, le projet officiel sera présenté à la ligue Méditerranée fin Mars puis à la Fédération Française en fin de saison.

Une fusion bien organisée, et qui permettra au Sporting Club de Toulon de bénéficier d'un sérieux avantage sur la concurrence...

L'équipe une sera en CFA et la deux sera en CFA 2. Ca va être très bénéfique pour l'ensemble du club, j'en suis persuadé. Mais on sera vraiment apte d'évoquer tous ces petits détails, une fois que les papiers seront signés par toutes les parties.
 

La fusion entre le STV et le Le Las actée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Du côté de la rascasse :: Saison 2012/2013 :: 
-
Sauter vers: