AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 STV-MARSEILLE O. 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Selmac

avatar

Nombre de messages : 4964
Date d'inscription : 24/08/2005

09112014
MessageSTV-MARSEILLE O. 2

samedi 22 novembre 2014 - 18:00

Journée 9

TERRAIN :
STADE DE BON RENCONTRE
BOULEVARD ARISTIDE BRIAND
83200 TOULON

OFFICIELS :

Délégué principal : ABELLAN ALAIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 Sujets similaires

-
» Pti suisse : ---) Semi-marathon de Marseille-Cassis
» Plutôt urgent: itinéraire Grenoble - Marseille (ou la mer)
» [7 et 8 aout] MARSEILLE (13) POWERTEAM13
» [Marseille-Cassis 2006]CR de Gazelle du bitume
» Photos grand prix historique de Marseille
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

STV-MARSEILLE O. 2 :: Commentaires

avatar
Re: STV-MARSEILLE O. 2
Message le Dim 23 Nov - 6:51 par Selmac
L’OM s’impose à Toulon 1 but à 0 au terme d’un match difficile, dans lequel Julien Fabri a brillé. Les Olympiens conservent la tête du championnat.


SC Toulon 0-1 OM

CFA2 - Groupe G - 9e journée
Stade de Bon Rencontre à Toulon, OM bat SC Toulon 1 but à 0. Mi-temps : 0-0.
Arbitre : M. Sébastien Deville assisté de MM. Marc Wullems et Amri Deghdiche.
Délégué : M. Alain Abellan.
Spectateurs : entre 600 et 700.
But - OM : Kraichi (49).
Avertissements - SC Toulon : Mdahoma (40), Bayo (80).
SC Toulon : Abello - Mdahoma, Leleu, Sahnoune, Ouasfane (Talbi, 63) - Amiri (Reset, 13), Buisson, Manas - Djaballah, Dob (Gomis, 67), Bayo.
Ne sont pas rentrés : Zaiani, Boukhit.
Entraîneur : Mohamed Sadani.
OM : Fabri - Taillan (M’Roudjaé, 69), N'Late, Andonian (cap), Lespérant - Alef, Bangoura, Kraichi - N'Doumbou (Loiacono, 82), Apruzesse (Yousfi, 87), Jobello.
Ne sont pas rentrés : Madede, Ephestion.
Entraîneur : Thomas Fernandez.



Concentration maximale pour les Olympiens sur le trajet entre Marseille et Toulon. Sécurité renforcée également pour ce match très attendu dans la région entre deux clubs historiques du bassin méditerranéen, les motards de la police nationale escortant même le bus de l’OM sur les derniers kilomètres menant au stade de Bon Rencontre. Sur place, le dispositif policier et le nombre de stadiers n’ont rien à voir avec un match classique du CFA2.
L’ambiance dans l’enceinte toulonnaise est pourtant bon enfant. Le public est venu en nombre pour assister à cette rencontre et profite de l’occasion pour rendre un bel hommage à son ancien joueur décédé il y a peu, Valéry Mézagues.
A l’extérieur, les détonations des bombes agricoles et le tintement des sirènes de police raisonnent sans incidence sur le match, très équilibré dès son entame.
L’OM a néanmoins les plus belles situations du premier quart d’heure, mais manque de justesse technique dans la dernière passe, le dernier centre, pour mettre ses attaquants en bonne position de frappe.
Toulon est tout proche d’en profiter sur un coup franc mal renvoyé, mais Fabri capte sans souci le tir trop mou de son adversaire (21). Le portier olympien récidive sur une frappe contrée de Dob 5 minutes plus tard.
La rencontre devient plus âpre à l’approche de la demi-heure de jeu. Les supporters du club local haussent aussi le ton.
Une nouvelle frappe du SCT, cette fois-ci à côté (35).
Même si globalement le fairplay sur le terrain est dominant, la tension monte encore d’un cran, jusque sur les bancs. L’arbitre siffle la mi-temps, au bon moment.

A la reprise, le match s’emballe enfin dans le jeu. Toulon se procure immédiatement deux occasions franches, mais la défense olympienne se dégage in extremis (46), puis Fabri repousse, avant d’être bien suppléé par sa défense (48).
L’OM répond dans la foulée. A la suite d’un centre en retrait au sol parfait d’Apruzesse, Kraichi reprend avec application du plat du pied droit pour tromper Abello (49). Sous les yeux de Fred Brando et Jean-Marc Ferreri, les Olympiens prennent les choses en main.
Pas abattus, les Toulonnais et leur public poussent pour revenir. Ils se procurent quelques occasions, mais ne cadrent pas. L’OM procède alors en contre en s’appuyant notamment sur la vitesse de Jobello.
Mohamed Sadani apporte du sang frais à son équipe, la réorganise. Thomas Fernandez lui emboite le pas.
Il reste vingt minute à jouer, les Olympiens remettent le pied sur le ballon. Ils multiplient les passes, en dépit d’une pelouse dont l’état se dégrade à vue d’œil, et font courir leurs adversaires. Ces derniers n’abdiquent pas pour autant et mettent Fabri et sa défense à contribution.
La bataille est rude. L’engagement est total. Les tacles sont légions, parfois durs. Le SCT ne se satisfait pas de la tournure de la rencontre, ni de l’arbitrage. L’un des adjoints de Sadani est exclu par M. Deville.
Le temps passe l’OM fait le dos rond, tient, puis Lespérant est sanctionné d’un penalty (90). Talbi s’élance, Fabri repousse, les hommes de Thomas Fernandez s’imposent et enchaînent une cinquième victoire consécutive.
Arrivé et reparti premier de son groupe à Toulon, avant de recevoir son dauphin, Toulon-le-Las, le week-end prochain, l’OM a tenu son rang et peut dire merci Fabri tant il a été grand.
avatar
Re: STV-MARSEILLE O. 2
Message le Sam 22 Nov - 21:55 par Selmac
STV :0 MARSEILLE:1
avatar
Re: STV-MARSEILLE O. 2
Message le Sam 22 Nov - 20:55 par Selmac
0 - 0 à la mi-temps
Re: STV-MARSEILLE O. 2
Message  par Contenu sponsorisé
 

STV-MARSEILLE O. 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Du côté de la rascasse :: Saison 2012/2013 :: 
-
Sauter vers: