AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nantes interdit de recrutement pendant un an !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Selmac

avatar

Nombre de messages : 4965
Date d'inscription : 24/08/2005

04022013
MessageNantes interdit de recrutement pendant un an !

Considéré comme coupable d’avoir incité un joueur à rompre abusivement son contrat pendant une période protégée, le FC Nantes a été condamné par la FIFA à une interdiction de recrutement national et international pendant les deux prochains marchés des transferts, c'est-à-dire l’été 2013 et le mois de janvier 2014.



C’est la décision rendue publique ce lundi par la Chambre de Résolution des Litiges de la FIFA, qui a reconnu Ismaël Bangoura et le FC Nantes coupables d’avoir provoqué un transfert forcé en provenance d’Al Nasr Sport Club en janvier 2012. L’attaquant guinéen, qui était arrivé en provenance de Rennes deux ans plus tôt, avait été mis de côté dans l’effectif du club des Emirats en raison d'une longue suspension, mais avait choisi de partir pour Nantes contre l’autorisation de son club, et alors que le FCN n’avait pas réglé son indemnité de transfert légale pour la rupture de son contrat. Ismaël Bangoura a ainsi été condamné également à quatre mois de suspension, dont trois déjà purgés, et 4,5 ME d’amende. Une grosse amende à laquelle les Canaris devront s’associer pour le paiement, a fait savoir la FIFA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 Sujets similaires

-
» Football : la fédération algérienne interdit le recrutement de joueurs étrangers
» Quel leurre est autorisé pendant la fermeture du sandre??
» J23 - Samedi 2 février (14h00) : LE MANS- FC NANTES : 0-3
» [SSLIA] Les Pompiers de Nantes-Atlantqiue...
» (Topic Unique) Busway de Nantes
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Nantes interdit de recrutement pendant un an ! :: Commentaires

Un Américain en renfort ?

Selon Ouest-France, Nantes va engager pour trois ans Alejandro Bedoya (26 ans), le milieu offensif américain d'Helsingborgs (Suède). Il est libre de tout contrat.



Un Américain à Nantes ? Ouest-France affirme en tout cas qu’Alejandro Bedoya va signer jeudi un contrat de trois ans avec les Canaris. Libre de tout contrat, le milieu offensif évolue actuellement dans le club d’Helsingborgs avec lequel il est en tête du championnat de Suède. Alejandro Bedoya était présent le mois dernier à la Gold Cup avec les Etats-Unis. Sous les ordres de Jürgen Klinssmann, le natif d’Englewood (New Jersey) s’est illustré en finale contre le Panama en délivrant une passe décisive à Brek Shea, auteur du but victorieux.

Un passage aux Glasgow Rangers
D’origine colombienne, Alejandro Bedoya est arrivé en Europe en 2009. Il a évolué avec Orebro jusqu’en 2011 avant de rejoindre les Glasgow Rangers puis de retourner en Suède, à Helsingborgs. En signant à Nantes, il deviendrait le septième Américain à évoluer en L1 après notamment Carlos Bocanegra (Rennes, Saint-Etienne), Greg Vanney (Bastia), Freddy Adu (Monaco) ou Charlie Davies (Sochaux).
Red Star : Discussions avec Yongjae Lee

Le Parisien annonce ce mardi que le Red Star (National) discute actuellement avec le jeune attaquant sud-coréen Yongjae Lee (22 ans), libre après trois saisons passées au FC Nantes.


Fort de sa troisième place glanée l’an passé en Ligue 2, le FC Nantes a refait surface dans la cour des grands. Les yeux rivés vers le maintien, les Canaris aborderont ce nouvel exercice sur la pointe des pieds. Eux qui n'ont enregistré l’arrivée que d'une seule recrue jusqu'alors, celle d'Oswaldo Vizcarrondo.

La saison dernière
Après quatre saisons d’infortune dans l’antichambre de l’élite, le FC Nantes s’apprête, en même temps que Monaco et Guingamp, à faire son retour dans la cour des grands. Une renaissance en même temps qu’un immense soulagement pour des Canaris remplumés qui ont (enfin) su déployer leurs ailes pour se poser sur la troisième marche du podium la saison passée, synonyme d’accession parmi l’élite. Face à une pléiade de postulants à la montée, la Maison jaune est parvenue à sortir son épingle du jeu et à conserver son rang sur le podium, qu’elle n’a plus jamais quitté après un soir de la 11e journée et une victoire sur Dijon (2-0). Au final, 69 points (19 victoires, 12 nul et 7 défaites) auront suffi à faire le bonheur de la deuxième meilleure défense et troisième meilleure attaque de la Ligue 2.

Le recrutement
Alors qu’il bénéficie depuis plusieurs semaines d’une fenêtre provisoire de recrutement entourant l’affaire Bangoura, qui lui avait valu d’être suspendu un an par la Fifa et le TAS avant qu’il ne dépose un appel, jugé suspensif, auprès du tribunal fédéral suisse, le FC Nantes ne s'est guère affolé sur le marché des transferts, avec pour seule recrue l'international vénézuélien Oswaldo Vizcarrondo, venu relever son premier défi en Europe aux côtés de ses compatriotes Gabriel Cichero et Fernando Aristeguieta. Tout droit venu de l'Atletico Lanus (Argentine), le défenseur central de 29 ans, originaire de Caracas, a déjà eu l’occasion de répéter ses premières gammes avec le groupe, en amical. Un groupe délesté de Lee, Madouni, Keita et autre Djellabi, mais dans lequel l’attaquant international algérien Islam Slimani devrait prochainement faire son apparition. A moins que le staff ne lui préfère finalement Benjamin Moukandjo (Nancy), Mevlüt Erding (Rennes) ou Emmanuel Rivière (Monaco)... Qu'importe, l'heureux élu sait qu'il devra composer avec la concurrence du binôme Aristeguieta-Djordjevic.

Le joueur à suivre: Filip Djordjevic
Quand on parle du loup… Certains y ont vu une métamorphose. Débarqué sur les bords de l’Erdre en janvier 2008, Filip Djordjevic, dont le compteur but plafonnait à 12 réalisations (2010-11), a signé sa saison la plus accomplie, du haut de ses 20 réalisations (en 34 apparitions). Un bilan comptable rutilant qui a fait de lui le deuxième meilleur artilleur de Ligue 2 derrière Mustapha Yatabaré (23 buts). Étendre ses qualités jusqu’en Ligue 1, c’est la mission de l’attaquant serbe, qui lors de sa seule saison au plus haut niveau avec les Canaris (2008-09), avait eu bien du mal à prendre ses marques et à prouver l’étendue de ses qualités (2 buts en 19 matches). Ce dernier aura probablement à cœur de clouer le bec de ses détracteurs qui voient en lui un simple bon joueur de Ligue 2. A moins qu’il ne décide de relever un nouveau challenge dans un autre club avant la fin du mercato…

Les perspectives
Difficile pour les pronostiqueurs les plus chevronnés d’accorder du crédit à cette équipe nantaise qui revient tout juste de quatre années de purgatoire. D’autant plus que son dernier come-back en Ligue 1, à l’été 2008, n’est pas pour améliorer sa cote ni rassurer ses supporters qui avaient vu leurs protégés redescendre aussitôt à l’échelon inférieur. Assurer le maintien le plus tôt possible et stabiliser le club parmi l’élite, voilà assurément la préoccupation première des dirigeants ligériens, avant d’oser revoir leurs objectifs à la hausse. Un objectif à la portée des Canaris qui devront probablement attendre quelques années avant de broder une neuvième étoile de champion de France sur leur maillot.
Oswaldo Vizcarrondo rejoint le FC Nantes !



L'international vénézuélien Oswaldo Vizcarrondo rejoint le FC Nantes ! Après une riche expérience en Amérique Latine, le défenseur central originaire de Caracas (1,91m) a choisi de relever un nouveau challenge en Europe où il effectuera ses premiers pas en Ligue 1. Oswaldo Vizcarrondo (29 ans) évoluait la saison passée en première division argentine au Club Atlético Lanús. Il signera dans les prochains jours un contrat de trois saisons avec le FC Nantes.
Le FC Nantes annonce qu'il peut recruter au mercato

Interdit de recrutement par la FIFA, et condamné à une lourde amende, dans le cadre du transfert d’Ismaël Bangoura, le FC Nantes avait fait appel devant le Tribunal arbitral du sport (TAS), lequel a récemment renvoyé dans les cordes Waldemar Kita, en confirmant cette décision. Décidés à aller au bout de ce dossier, quitte à payer cela plus tard et très cher, les dirigeants nantais ont souhaité plaider leur cas devant un tribunal civil suisse. Et ce vendredi, le FC Nantes a annoncé que ce recours allait permettre de suspendre la décision du TAS, rendant donc au club la possibilité de recruter lors de ce mercato.
« Aux termes d'une ordonnance rendue le 13 juin 2013 , le Tribunal Fédéral (équivalent de la Cour de Cassation en Suisse) a accordé au FC Nantes, le bénéfice de l'effet suspensif au recours déposé contre la sentence du Tribunal Arbitral du Sport du 3 juin 2013. Dans l'immédiat et jusqu'à nouvel avis, le FC Nantes peut donc procéder à l'enregistrement de nouveaux joueurs », annonce le club, qui va retrouver la Ligue 1 cette saison. C’est désormais la première cour de droit civil du tribunal fédéral suisse qui jugera cette affaire.


Le FC Nantes est KO debout, mais pas mort

Le FC Nantes a pris une droite au visage lundi après-midi en apprenant que le Tribunal Arbitral du Sport avait confirmé l’interdiction de recrutement prononcée par la FIFA il y a quelques mois. Waldemar Kita en a évidemment très gros sur la patate, le patron du promu estimant qu’il y avait de l’injustice dans cette décision, mais quoi qu’il arrive il pense que l’équipe qui est montée en Ligue 1 peut s'y maintenir.



« Nos avocats engagent sans attendre un recours auprès du tribunal fédéral suisse. D'ici la fin de la semaine, le mémoire de recours sera déposé pour défendre les droits d'un travailleur que l'on a interdit d'exercer sa profession. On va le défendre et se défendre. Je suis déçu si c'est ça la morale et l'éthique de la FIFA ! Cette licence, on nous l'a accordée, et puis tout d'un coup... Je me demande si les trois juges du TAS ont bien analysé le dossier sur le fond, car je ne veux pas imaginer que nous ayons pu être pris à la légère, fulmine le président du FC Nantes, qui veut cependant garder confiance dans son recours et qui surtout estime que son équipe actuelle à les moyens de défendre sa place dans l’élite, même sans renfort. Il ne faut pas sous-estimer des garçons qui ont beaucoup de valeurs humaines et footballistiques. Et puis, on ne va pas épiloguer, mais plutôt attendre, tout en se disant qu'il y a les jeunes du centre de formation. Dans pareil cas, la motivation n'est pas toujours la même, elle peut être décuplée. On peut se donner beaucoup plus... De toute façon, aujourd'hui, on ne pouvait rien faire. Tous les joueurs sont partis en vacances. On continue notre prévisionnel... D'ici la reprise, j'espère que le tribunal fédéral suisse nous offrira un répit.»

Un tel appel n'aurait "pas d'effet suspensif automatique, ce sera au FC Nantes de le demander", a souligné le secrétaire général du TAS, Matthew Reeb, interrogé par l'AFP. Un effet suspensif n'est accordé que pour des "motifs limités, notamment de procédure, plus que pour des questions de fond", a-t-il précisé. La décision sur ce point intervient généralement dans les trois semaines.

Cette sentence complique les affaires de l'entraîneur Michel Der Zakarian, artisan de la remontée du FC Nantes, et qui souhaite recruter cinq ou six joueurs afin d'étoffer son effectif pour son retour dans l'élite.

En cas d'effet suspensif, le club, qui a notamment en vue l'attaquant sochalien Giovanni Sio, devrait pouvoir recruter en attente du jugement définitif. Dans le cas contraire, Nantes devra partir au feu avec son effectif actuel.

En tout état de cause, Der Zakarian devrait pouvoir prolonger l'attaquant togolais Serge Gakpé et le défenseur algérien Ahmed Madouni. Arrivés en fin de contrat, ceux-ci ne seraient pas considérés comme de "nouveaux" recrutés.
TAS : Communiqué officiel du FC Nantes

Aux termes d’une sentence rendue le 3 juin 2013, le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a rejeté les appels interjetés par le joueur Ismaël Bangoura et le FC NANTES à l’encontre de la décision de la Chambre de Résolution des Litiges de la FIFA du 16 novembre 2012, notifiée aux parties le 1er Février 2013. Il a également rejeté l’appel reconventionnel de AL NASR SPORTS CLUB.

Ainsi que son règlement le lui permet, le TAS a rendu sa sentence sans en indiquer les motivations dans l’immédiat, ce qui, en l’état, prive le FC NANTES d’en apprécier le bien fondé.

Le FC NANTES entend saisir dès que possible le Tribunal Fédéral Suisse, compétent en la matière, aux fins d’obtenir l'annulation de cette sentence et, dans un premier temps, la suspension de ses effets.
Nantes fait un pas de géant vers la montée

En arrachant une victoire à Niort (0-1), le FC Nantes s’est assuré de faire une excellente affaire dans la course à la montée, puisque Guingamp et Angers ont complètement craqué.



En déplacement dans les Deux-Sèvres, les Canaris ont pu compter sur leur duo offensif Djordjevic- Aristeguieta pour se sortir d’un mauvais pas. Dans un match qui semblait avoir du mal à choisir son camp, une remise du Serbe pour le Vénézuélien a permis à ce dernier d’inscrire à la 62e minute le seul but du match d'un tir à ras de terre. Avec ce succès 0-1, le FC Nantes a quasiment mis un pied en Ligue 1. En effet, en attendant le match de Caen face à Dijon ce samedi, Guingamp s’est écroulé à Istres avec une défaite 2-0, avec en prime un pénalty arrêté par son gardien pour limiter la casse dans une première demi-heure catastrophique pour les Bretons.

Derrière, Angers a été très loin d’en profiter puisque le SCO a beaucoup subi avant de craquer à Nîmes pour encaisser trois buts dans le dernier quart d’heure. Cette défaite 3-0 laisse Angers quatrième, à six points de Nantes. Caen pourrait donc débarquer sur le podium en cas de succès face à Dijon, tandis que Nîmes conserve un petit espoir de monter puisque les Gardois sont désormais à trois points de l’En Avant.

En bas de classement, les mal-classés sont à l’arrêt. Le Mans, en supériorité numérique, en fin de rencontre, n’a pas su battre Arles-Avignon (0-0). Il aura fallu un miracle avec un but contre son camp dans les arrêts de jeu pour que Laval accroche le nul face à Lens (1-1). Clermont a manqué une énorme occasion de souffler en s’inclinant à domicile face à la lanterne rouge, Ajaccio (0-2). Et comme Niort s’est incliné devant Nantes, quasiment rien n’a bougé en bas lors de cette journée.
TAS : Suspension de la décision de la FIFA



Le lundi 11 Mars, le TAS a indiqué aux avocats du Club qu'il octroyait l'effet suspensif à l'appel formé à l'encontre de la décision de la Chambre de Résolution des Litiges de la FIFA du 16 Novembre 2012.


Cette décision signifie que les effets de la décision de la FIFA sont suspendus jusqu'à droit jugé. En d'autres termes, tant et aussi longtemps que le TAS n'a pas rendu une sentence sur le fond, le FC Nantes peut librement recruter de nouveaux joueurs.

Le FC Nantes se réjouit de cette première issue favorable de la procédure et continuera de défendre fermement sa position juridique devant le TAS
C'est incroyable cette histoire de recrutement... 1 an sans aucune arrivée de joueurs au club ?
La FIFA nous renvoie directement en L2 pour la saison 2014-2015
Pétition et colère des supporters suite à la décision de la FIFA



L'annonce de la FIFA ce lundi midi a fait bondir nombre de supporters du FC Nantes, sans surprise remontés contre la décision d'interdire le club de recrutement d'ici 2014.

"Qatargate" pour certains, occasion de pointer la FIFA pour d'autres (nombreux), les réactions se multiplient sur Internet notamment, tel ce mot-clef #TouchePasAuFCN créé sur le réseau social Twitter.

Une pétition de soutien au club a même été lancée sur la toile, laquelle comptait déjà plus de 3 600 signataires mardi matin à 8h.
Le FC Nantes recrutera en fin de saison à une condition...

Condamné par la chambre de résolution des litiges de la FIFA à une interdiction de recruter pour un an, « pour avoir incité Ismaël Bangoura à rompre abusivement son contrat (avec le club d'Al Nasr Dubaï) pendant une période protégée », le FC Nantes va faire appel de la décision auprès du Tribunal arbitral du Sport (TAS) à Lausanne. Pour recruter à l'intersaison, le club nantais devra aussi faire une demande particulière au TAS.



La confirmation en a été apportée par le service média de la fédération internationale (FIFA), questionné sur la procédure d'appel auprès du TAS : « Nous pouvons confirmer que la décision est sujette à un appel auprès du TAS. Et qu'elle peut ne pas être rendue éxécutoire, si le TAS le décide.»

Pour résumer, le FC Nantes a deux demandes à formuler auprès du TAS. La première : l'appel de la décision de la FIFA. La deuxième : que la décision de la Fifa ne soit pas appliquée, tant que le TAS n'a pas rendu son jugement.

Plusieurs mois d'instruction

S'il reçoit l'accord du Tribunal arbitral du Sport, le FC Nantes pourrait bénéficier de toute liberté pour recruter. Dans le scénario d'une montée en Ligue 1 à l'issue de cette saison, le FC Nantes ne serait donc pas handicapé, le tribunal arbitral du sport mettant en général plusieurs mois pour instruire ce genre de dossiers. Encore faut-il décrocher cette autorisation de recrutement...

Autre point, l'appel du FC Nantes lèverait la suspension de 4 mois infligée à Ismaël Bangoura.

Le FC Nantes se défend d'avoir contrevenu à l'article 17, paragraphe 1 du réglement sur le statut et transfert des joueurs, en arguant du fait que Bangoura n'était plus payé par le club d'Al Nasr depuis septembre 2011, que le club émirati avait désenregistré l'ex-Manceau pour recruter un autre joueur et que de ce fait, plus payé et privé de licence, Bangoura pouvait être considéré comme dégagé de tout contrat avec El Nasr. Il appartient désormais au TAS de juger l'affaire. Et la décision pourrait n'être rendue qu'au mieux dans l'année à venir.
FC Nantes interdit de recrutement : « Du jamais vu » selon Claude Simonet



Claude Simonet, ancien président de la Fédération française de football, se dit « surpris et peiné » par la décision prise par la Fédération internationale de football, apprise lundi. La FIFA a condamné le FC Nantes à une interdiction de recrutement d’un an (prochain mercato estival et hivernal compris, donc). Ceci suite aux conditions dans lesquelles a été recruté le Guinéen Ismaël Bangoura à Nantes, en janvier 2012.

« En onze ans de présidence, je n’ai jamais eu connaissance d’une telle sanction, d’un tel truc, constate Claude Simonet. Ce qui me paraît curieux, c’est que la FIFA sanctionne sans, à ma connaissance, sinon on l’aurait su, entendre les deux parties dans cette affaire. Là, j’ai l’impression qu’on donne raison à celui qui porte plainte. Pour pouvoir signer en France, Bangoura a dû avoir une lettre de sortie de son club (El Nasr Dubäi, club des Emirats arabes unis) et de la Fédération. Sa mutation n’a pu être entérinée par la Ligue, en France, qu’à la condition que tout soit en ordre. Sinon, c’est qu’il y a une faute de la Ligue… Mais ça m’étonnerait. »

Alors que le FC Nantes a annoncé sa décision de faire appel de la décision de la FIFA ; l’ancien président de la Fédération française de foot conclut : « Tout cela est décevant pour le FC Nantes, qui peut espérer monter. Et c’est aussi désolant pour le football qui n’avait pas besoin de ça. »

Nantes fait appel devant le Tribunal Arbitral du Sport



Le FC Nantes n’a pas tardé à réagir à l’annonce faite par la FIFA d’une sanction qui l’empêche de recruter et l’oblige à payer une amende de 4,5ME dans le cadre du transfert de Bangoura. Et le club a d’ores ét déjà décidé de porter l’affaire devant le Tribunal Arbitral du Sport.

« La Chambre de résolution des litiges (CRL) de la FIFA vient de rendre une décision étonnante dans le dossier d’Ismaël Bangoura.Il convient de rappeler qu’ Ismaël Bangoura a été accueilli par le FC NANTES suite aux difficultés qu’il rencontrait au sein du Club d’Al Nasr. Non content de ne pas le payer le club d’Al Nasr avait procédé à son désenregistrement, interdisant au joueur toute participation à des compétitions sportives. Ismaël Bangoura avait donc été forcé de rompre son contrat. Fort de l’accord obtenu par la FIFA, Ismaël Bangoura signait au FC NANTES. Dans sa décision, la CRL, tout en estimant qu’Ismaël Bangoura avait bien été désenregistré, affirme que ce désenregistrement aurait été opéré avec l’accord du joueur. La CRL estime également que bien que non rémunéré de l’intégralité de ses salaires, il aurait là encore accepté de ne pas être payé en temps et en heure. Bien entendu, Ismaël Bangoura dément avoir donné son accord pour quoi que ce soit. Il n’en demeure pas moins vrai que la sanction est lourde tant financièrement que sportivement puisque qu’outre des dommages et intérêts à hauteur de 4,5 millions d’euros, la CRL inflige une interdiction de recruter au FC Nantes pour deux « mercato ». Au moment de retrouver l’élite (sic), le FC NANTES ne peut accepter une telle décision et va saisir sans délai le TAS afin qu’une décision conforme au droit soit rendue », a indiqué le club, leader de Ligue 2, dans un communiqué.

 

Nantes interdit de recrutement pendant un an !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Du côté de la rascasse :: Saison 2012/2013 :: 
-
Sauter vers: