AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

  La 96ème édition de la Coupe de France,

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Selmac

avatar

Nombre de messages : 4964
Date d'inscription : 24/08/2005

12072012
Message La 96ème édition de la Coupe de France,

Le calendrier des tirages au sort



Découvrez le calendrier des tirages au sort fédéraux de la 96ème édition de la Coupe de France, qui débuteront par le 7ème tour le mercredi 31 octobre 2012 au Comité National Olympique Sportif Français à Paris.

Tirage du 7ème tour : mercredi 31 octobre 2012 au siège du CNOSF

Tirage du 8ème tour : mercredi 21 novembre 2012 au siège de la FFF

Tirage des 32èmes de finale : lundi 10 décembre 2012 à Reims

Tirage des 16èmes de finale : dimanche 6 janvier 2013 à Eurosport

Tirage des 8èmes de finale : mercredi 23 janvier 2013 à Eurosport

Tirage des 1/4 de finale : mercredi 27 février 2013 (sur le lieu du dernier match en direct de France Télévisions)

Tirage des 1/2 finales : mercredi 17 avril 2013 (sur le lieu du dernier match en direct de France Télévisions)


Dernière édition par Selmac le Lun 27 Aoû - 10:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 Sujets similaires

-
» Football féminin : La 2e édition de la Coupe du Faso débute le 21 juillet
» [carlioush059] Laguna III Coupé Black édition 2.0 dCi 150
» Quel Coupe Vent imperméable pour l'hivers ???
» Batterie(s), emplacement et coupe circuit
» Coupe des Miss : 21 Mars 2010 Issy les Moulineaux
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

La 96ème édition de la Coupe de France, :: Commentaires

Francis Gillot félicite ses joueurs
Mesuré après la victoire de Bordeaux en Coupe de France, Francis Gillot a tenu à féliciter ses joueurs.



Francis Gillot, quel est votre premier sentiment après cette vitoire ?
On a pris exemple sur les 19 ans vainqueurs de la Gambardella. Ils ont marqué à la 87eme et nous à la 89eme. C’est une belle soirée pour le club et pour les supporters. On pense à ceux qui sont restés à Bordeaux. Il y a eu une bonne communion avec le public. On a tout donné. On a été en difficulté quand Evian a égalisé mais on a su repartir.

Laquelle des deux égalisations fait le plus mal ?
La première égalisation fait mal. On devait mener 2-0 avec le penalty manqué et à la fin on se retrouve à 1-1. Ce n’est pas du tout la même chose. A 2-0, Evian aurait baissé la tête. Mais on s’est remis progressivement dans le match. Au nombre d’occasions, la victoire est logique. C’était un beau match de football avec des occasions des deux côtés. On mérite cette coupe.

Qu’est-ce que cette coupe représente pour vous ?
C’est une bonne chose pour le club cette Coupe de France puisque ça fait longtemps que Bordeaux n’a pas gagné ce trophée. A chaque fois qu’on jouait à l’extérieur, on est passé in extremis. On y a cru jusqu’au bout. Je suis comme l’équipe. Si elle est heureuse, je le suis aussi. On est satisfait de ce qu’ils ont fait. Ce n’est pas évident car c’était notre 57eme match.

« Notre saison n’a pas été mauvaise »
Ce match est la meilleure des réponses pour ceux qui dénigraient l’affiche…
On a annoncé une finale au rabais avec un stade vide. Moi j’ai vu un stade plein. J’ai vu plutôt une belle finale avec deux équipes qui ont essayé de jouer. Les deux équipes ont tout fait pour gagner. Parfois, il ne faut pas parler trop vite et attendre de voir ce qu’il se passe pour porter un jugement.

Ce trophée sauve votre saison…
Notre saison n’a pas été mauvaise. On n’a pas parlé de nos douze matchs en Coupe d’Europe. Je pense qu’on fait une bonne saison avec l’effectif qu’on a. Si on me dit que je vais faire une finale nationale, une septième place en championnat et un huitième en Europe l’an prochain, je signe tout de suite.
Coupe de France et coupe Gambardella



Les deux trophées remportés hier par le club des Girondins de Bordeaux, la Coupe de France et la Coupe Gambardella, seront présentés aux supporters cet après-midi à 16 h 30 sur les quais de Bordeaux. Cette présentation doit se faire au Miroir d’eau, face à la place de la Bourse, sur le podium de la Fête du fleuve qui se déroule en ce moment dans la capitale aquitaine.
Evian-Thonon, qui n'a jamais joué au Stade de France et dont le plus grand fait d'armes est un titre de champion de Ligue 2, affronte Bordeaux vendredi lors d'une inédite et indécise finale de Coupe de France.

Girondins de Bordeaux : la finale de Coupe de France contre Evian TG, c'est ce soir !



Les Girondins ont l’occasion de remporter, ce soir au Stade de France, la quatrième Coupe de France de leur histoire qui les qualifierait en Ligue Europa et embellirait une saison plutôt terne.



Bordeaux : Gillot soulagé



Conscient que plusieurs de ses joueurs sont épuisés, l'entraîneur bordelais Francis Gillot s'est réjouit de la victoire à Troyes (1-2), synonyme de qualification pour la finale de la Coupe de France.
Dans un match à sens unique, Evian a fait exploser Lorient sur le score de 4-0 se qualifiant ainsi pour la première finale de Coupe de France de son histoire.



Après avoir sorti le PSG en quart de finale, Evian avait presque le statut de favori face à Lorient ce mercredi au Parc des Sports d’Annecy, malgré l’énorme différence au classement favorable aux Bretons. Mais la rencontre a très rapidement tourné en faveur des Hauts-Savoyards, sans que les joueurs de Christian Gourcuff ne parviennent une seule fois à inverser la tendance. Dès la 10e minute, Ninkovic faisait valoir ses qualités technique pour conclure un une-deux avec Sagbo et aligner Lecomte du gauche (1-0, 10e). Evian ne laissait pas Lorient souffler et Sagbo concluait au second poteau un corner passé devant toute la défense (2-0, 20e). Enfin, une énorme bourde de Lecomte, qui cafouillait un ballon sans danger pour l’offrir à Bérigaud devant le but (3-0, 33e), achevait les espoirs des Merlus.

La seconde période voyait Evian gérer parfaitement ce score très favorable, permettant même au nouvel entrant Baoula de clore la marque (4-0, 80e). Même si l’objectif premier du club reste le maintien, Evian s’offre ainsi une formidable bouffée d’oxygène en cette fin de saison, en attendant de savoir qui de Bordeaux ou Troyes sera son adversaire en finale.
Mercredi 8 mai, 21h00 :

Evian TG – Lorient 4-0

Mercredi 14 mai, 20h55 :
Troyes – Bordeaux sur Eurosport
La demi-finale de la Coupe de France entre Troyes et Bordeaux, qui devait avoir lieu ce mardi 7 mai, a finalement été annulée alors que des intempéries sévissent sur la région. Finalement, la rencontre a été reportée au mardi 14 mai à 20h55, et sera toujours diffusée sur Eurosport. La finale de la compétition est prévue le vendredi 31 mai au Stade de France.
Mardi 16 avril 2013
18h00 : Troyes - AS Nancy Lorraine 3-0
20h50 : AS Saint-Etienne - Lorient 1-2

Mercredi 17 avril 2013
19h00 : RC Lens - Girondins de Bordeaux 1-3
20h55 : Evian Thonon Gaillard - Paris SG (France 3)

Le PSG éjecté du quart par Evian TGLe rêve du PSG de décrocher un doublé cette saison s'est terminé mercredi soir à Annecy, puisque l'équipe d'Evian Thonon Gaillard a sorti Paris aux tirs au but (1-1, 4 tab à 1).



Programme des 1/2 finales de la Coupe de France

Troyes - Bordeaux

Evian TG - Lorient

Matches prévus le mardi 7 mai et le mercredi 8 mai
La Fédération Française de Football a dévoilé le programme des quarts de finale de la Coupe de France et des quatre rencontres toutes diffusées en direct à la télévision.

Programme des quarts de finale de la Coupe de France

Mardi 16 avril 2013

18h00 : Troyes - AS Nancy Lorraine (Eurosport)

20h50 : AS Saint-Etienne - Lorient (Eurosport)

Mercredi 17 avril 2013

17h00 : RC Lens - Girondins de Bordeaux (France 2)



20h55 : Evian Thonon Gaillard - Paris SG (France 3)


Dernière édition par Selmac le Sam 20 Avr - 6:28, édité 1 fois
Tirage au sort des quarts de finale de la Coupe de France

(matches prévus le mardi 16 et le mercredi 17 avril)

Lens - Bordeaux

Troyes - Nancy

ASSE - Lorient

Evian TG - PSG
Déjà l'heure des retrouvailles pour l'OM et le PSG

Trois jours après leur affrontement en Ligue 1, le PSG et l’OM remettent le couvert. Toujours au Parc des Princes. Un remake qui s’annonce incertain entre les deux frères ennemis



Les socios ont fini par s'y habituer en Espagne. Ces dernières années, les chocs entre le Barça et le Real Madrid se sont enchaînés à un rythme effréné, parfois à quelques jours d'intervalle. Une orgie de "clasicos" qui trouve cette saison un écho en France, où le PSG et l'OM ne se quittent plus. Les deux meilleurs ennemis de l'Hexagone vont se retrouver pour la quatrième fois, ce mercredi, en 8es de finale de la Coupe de France. Une première depuis l'exercice 1974-75. A l'époque, le PSG soufflait à peine sa cinquième bougie, alors que l'OM comptait déjà quatre titres de champion...

Baup : « On peut les faire déjouer »

Quarante ans plus tard, la donne s'est considérablement inversée. Propulsé dans les étoiles grâce à l'arrivée des Qataris, le club de la capitale avance sur tous les tableaux avec un appétit débordant.

Obligé de composer avec un budget restreint, Marseille tente de garder la tête haute.

Un écart de statut qui ne s'est pas vraiment fait sentir, dimanche, lors de la 26e journée de Ligue 1. Malgré sa victoire 2-0, Paris a tremblé face à l'enthousiasme phocéen. De quoi donner des idées aux joueurs d'Elie Baup à l'heure de retrouver le Parc des Princes.

« Après le match de dimanche, on était frustrés et déçus, glisse le coach à la casquette. On a fait un bon match, mais le résultat n'était pas là. Dans les mois à venir, le PSG ambitionne de gagner tous les titres. Ils ont sans doute un avenir de très haut niveau. Mais sur un match, on peut les faire déjouer et obtenir un résultat, espérons que ce sera le cas cette fois. »

Beckham titulaire

Pour y parvenir, les partenaires de Gignac, qui n'a encore jamais marqué au Parc dans sa carrière, devront se montrer plus réalistes. Leur préparation perturbée par la neige à Chantilly ne les y aidera pas forcément.

Le retour de suspension de Jordan Ayew pourrait compenser. Hormis l'incertitude autour de Morel, touché à la cuisse, Baup devrait aligner quasiment le même onze de départ.

Pour un scénario similaire ? « Je ne sais pas si ça va changer, mais on s'attend à un match compliqué,glisse Steve Mandanda, le capitaine marseillais. Il va y avoir une équipe du PSG solide en face. »

Une équipe qui sera en partie remaniée. Après avoir joué un gros quart d'heure dimanche, David Beckham fêtera sa première titularisation à la place de Marco Verratti, suspendu.

Nicolas Douchez suppléera Salvatore Sirigu dans les buts, Mamadou Sakho devrait retrouver sa place en défense centrale et Grégory van der Wiel remplacera Christophe Jallet à droite. Maxwell et Ezequiel Lavezzi pourraient également souffler, alors que Lucas Moura, Alex, Thiago Silva et Thiago Motta sont forfait. Pas question pour autant de prendre ces retrouvailles à la légère chez les leaders de Ligue 1. « Ce match sera aussi important, assure l'entraîneur Carlo Ancelotti. Tous les matchs contre Marseille le sont. »

Ce sera le dernier pour cette saison. Certainement le plus ouvert. De quoi rassasier les supporters ?
Saint-Etienne met encore le LOSC K-O en Coupe

Dans un vrai match de Coupe, Saint-Etienne a fait parler son engouement offensif avec une victoire 3-2 face à Lille et un billet pour les quarts de finale de la Coupe de France en poche.



C’est une véritable revanche de la demi-finale épique de Coupe de la Ligue remportée par les Verts aux tirs au but qui se jouait ce mardi à Geoffroy-Guichard. A domicile, l’ASSE se voyait proposer une formation lilloise en pleine rédemption en Ligue 1, pour une affiche qui promettait. Et dans des conditions délicates avec un froid appuyé et un terrain incertain, c’est le LOSC qui tirait le premier avec un but de la tête de Basa sur un coup-franc profond de Payet, imparable pour Ruffier (0-1, 33e). Saint-Etienne ne se laissait toutefois pas abattre, et la réaction intervenait finalement juste avant la pause, avec un but contre son camp de Chedjou, après que le défenseur camerounais ait contré un dégagement d’Elana, sorti au devant d’Aubameyang (1-1, 44e).

Malgré la mi-temps, l’ASSE surfait dès la reprise sur ce but, et passait devant. Bodmer trouvait une nouvelle fois Aubameyang, qui enchainait un contrôle orienté avec une frappe légèrement déviée par Rozehnal, et qui trompait Elana (2-1, 50e). En pleine réussite, les Stéphanois trouvaient même le poteau par Zouma sur corner (52e) avant de se mettre quasiment à l’abri avec un but de l’inévitable Brandao, quatre minutes après son entrée en jeu. Le Brésilien profitait d’un service de Cohade pour dribbler Elana et finir dans le but vide (3-1, 74e). La cause semblait entendue, mais dans un vrai match de Coupe, Lille jetait toutes ses force dans la bataille et réduisait le score par Kalou, qui suivait un ballon repoussé par Ruffier sur une frappe de Payet (3-2, 82e). La fin de match était bien évidemment délicate pour les Verts, qui tenaient toutefois jusqu’au bout cette qualification, qui confirme leur bonne forme du moment, mais va également sacrément leur charger le calendrier de fin de saison.
Programme des huitièmes de finale de Coupe de France

Mardi 26 février
Sochaux – Troyes 1-2
Evian - Le Havre 3-1
Saint-Etienne – Lille 3-2

Mercredi 27 février

Lorient – Brest 3-0

Raon-L’Etape – Bordeaux 2-2 (3 tab à 5)

Minguettes-Vénissieux – Nancy 0-2 (ap)

PSG – Marseille 2-0

Jeudi 28 février

Lens – Epinal 2-0


Dernière édition par Selmac le Ven 1 Mar - 11:00, édité 2 fois
Le programme des 1/8e de finale de la Coupe de France a été dévoilé ce vendredi avec sept matchs programmés, dont six seront télévisés, et une date encore non confirmée pour la rencontre entre Evian et Le Havre.



Mardi 26 février
18h00 : Sochaux – Troyes sur Eurosport
20h50 : Saint-Etienne – Lille sur Eurosport

Mercredi 27 février
17h00 : Lorient – Brest sur Eurosport
18h45 : Raon-L’étape – Bordeaux
19h00 : Minguettes-Vénissieux – Nancy sur Eurosport
20h50 : PSG – Marseille sur France Télévisions

Jeudi 28 février
20h50 : Lens – Epinal sur Eurosport

A déterminer : Evian – Le Havre
Mercredi 30 janvier:

Rouen (Nat) - Marseille (L1) 1-2
Le tirage au sort des 1/8e de finale de la Coupe de France :

Lorient – Brest
PSG – Rouen (Nat) ou Marseille
Raon-L’étape (CFA) – Bordeaux
Sochaux – Troyes
Evian – Le Havre (L2)
Vénissieux (CFA 2) – Nancy
Saint-Etienne - Lille
Lens (L2) - Epinal (Nat)
Résultats des 16e de finale

Jeudi 24 janvier:

Plabennec (CFA) - Lille (L1) 1-3

Mercredi 30 janvier:

(20h55) Rouen (Nat) - Marseille (L1) sur Eurosport
Mercredi 23 janvier:
Nice (L1) – Nancy (L1) 2-2 (2-4 tab)

Montpellier (L1) – Sochaux (L1) 2-3 ap

Raon-L’étape (CFA) – Istres (L2) 1-0
Meaux (DH) - Saint-Etienne (L1) 0-0 (4-5 tab)
Vénissieux (CFA2) - Le Poiré-sur-Vie (Nat) 0-0 (4-3 tab)
CA Bastia (Nat) - Brest (L1) 1-3
Moulins (CFA) - Bordeaux (L1) 1-2
Bordeaux Stade (CFA) - Lens (L2) 0-3
Paris SG (L1) - Toulouse (L1) 3-1

Jeudi 24 janvier:
(20h55) Plabennec (CFA) - Lille (L1) à Brest sur Eurosport

Mercredi 30 janvier:

(20h55) Rouen (Nat) - Marseille (L1) sur Eurosport
Programme et résultats des 16e de finale

Mardi 22 janvier:

Sedan - Lorient 0-1
Epinal (Nat) – Nantes (L2) 1-1 (4-3 tab)
Mende (DHR) - Le Havre (L2) 0-3
Fontenay-le-Comte (CFA) - Troyes (L1) 0-5
Saint-Anne de Vertou (CFA2) - Evian/Thonon (L1) 0-2
(20h55) Rouen (Nat) - Marseille (L1) match reporté

Mercredi 23 janvier:
(14H15) Nice (L1) – Nancy (L1) sur Eurosport
(17H00) Montpellier (L1) – Sochaux (L1) sur France 2
(18H15) Raon-L’étape (CFA) – Istres (L2)
(19h00) Meaux (DH) - Saint-Etienne (L1) à Créteil sur Eurosport
Vénissieux (CFA2) - Le Poiré-sur-Vie (Nat)
(19h30) CA Bastia (Nat) - Brest (L1)
Moulins (CFA) - Bordeaux (L1)
Bordeaux Stade (CFA) - Lens (L2)
(20h55) Paris SG (L1) - Toulouse (L1) sur France 3

Jeudi 24 janvier:
(20h55) Plabennec (CFA) - Lille (L1) à Brest sur Eurosport
Mende va tenter l'exploit contre les pros havrais

Mende (Lozère), samedi. Avant la recontre de prestige face au Havre, une séance de dédicaces a été organisée avec les joueurs du Mende Avenir Foot Lozère.

« Les caméras sont braquées sur nous, sur le club, sur la ville, sur le département, il faut profiter de tout cela », apprécie Stéphane Saurat, l’entraîneur du Petit Poucet de la Coupe de France. Avec un budget d’environ 300 000 €, Mende Avenir Foot Lozère (AFL) évolue en DHR, l’équivalent de la 7e Division, dans le département le moins peuplé de France, 77 000 habitants. MON ACTIVITÉ

Vos amis peuvent maintenant voir cette activité

« On est un peu loin de partout, on est les plus petits de la classe France. Alors, quand on parle de nous, on est dix fois plus heureux », témoigne le sénateur-maire de Mende, Alain Bertrand.
Et d’ailleurs, au-delà de l’exploit sportif de cette équipe qui a sorti Uzès (National), Limoges (CFA2) et Arles-Avignon (Ligue 2) aux tours précédents, c’est le fait de pouvoir s’identifier au club qui enthousiasme les supporteurs. « C’est bien qu’une équipe de Lozère puisse se démarquer, cela permet de faire connaître le département », raconte cette jeune supportrice d’une vingtaine d’années.

Y compris au-delà des frontières, puisque la radio sportive espagnole Marca, issue du réputé quotidien sportif, a réalisé une longue interview avec le club de Mende. « Moi qui suit fan de Barcelone, se réjouit le coach mendois, de voir que Marca s’intéresse à un club comme Mende, en Lozère, c’est extraordinaire. »

Alors voilà, la Lozère est heureuse que l’on parle d’elle « pour autre chose que pour la transhumance », comme le dit avec humour le milieu de terrain Jérémy Brassac. Mais, surtout, la Lozère est fière de son équipe. « Ici, c’est vraiment important pour tout le monde, cela fait réellement plaisir », avoue le capitaine, Fadil Gourmat, surnommé Fadigol.

« Ce club porte les valeurs d’entraide et de solidarité qui nous correspondent très bien », reconnaît ce fan mendois.

« Ce sont des jeunes qui sont d’aplomb, qui ont un boulot, qui sont bien dans leur tête, avec un bon entraîneur, un peu dur dans l’éthique, un peu martial, et des jeunes issus de la ville, du club, qui ont de vraies valeurs », apprécie le sénateur-maire. « Il y a une âme, c’est certain, on n’arrive pas à ce niveau de compétition sans une âme et un état d’esprit exceptionnel », analyse Franck Boutet, le président du club. « On parle beaucoup de solidarité, d’état d’esprir et c’est vrai que c’est ce qui représente au mieux le groupe, confirme le milieu de terrain Christophe Lohier. On a des valeurs, on sait d’où l’on vient. »

En ville, inutile de chercher les supporteurs se promenant en chantant, écharpes et drapeaux à la main, en Lozère, l’engouement est intérieur et simple. Comme son équipe. « Cela transporte bien les valeurs de la ville, on se bat et on veut aller plus loin », constate Alain Bertrand.
« On a un match à jouer, on va essayer de le gagner et, si on perd, cela ne changera rien, explique Christophe Lohier. On fera comme on faisait avant, on ira au boulot. »
Programme télé des 16es de finale de la Coupe de France

Mardi 22 janvier

SA Epinal - FC Nantes à 18h00 sur Eurosport

FC Rouen - Olympique Marseille à 20h55 sur Eurosport

Mercredi 23 janvier

OGC Nice - AS Nancy Lorraine à 14h15 sur Eurosport

Montpellier HSC - FC Sochaux à 17h00 en co-diffusion sur France 2 et Eurosport

CS Meaux - AS Saint-Etienne à 19h00 sur Eurosport

Paris SG - Toulouse FC à 20h55 sur France 3

Jeudi 24 janvier

Plabennec - LOSC à 20h55 sur Eurosport

Istres sort Valenciennes au terme d'un match fou

Un week-end très animé de Coupe de France s’est terminé en fanfare à Istres ce lundi, avec la qualification des Provençaux aux dépens de Valenciennes dans un match au scénario rocambolesque (3-3, 4-2 tab).



Encore une fois lors de ces 32e de finale, un but de dernière minute a tout changé, alors que Valenciennes était en tête depuis la 74e grâce à un but de Dossevi. Dans un stade Parmesain presque résigné, Yahia-Chrif égalisait d’un tir sans angle pour accrocher une prolongation loin d’être imméritée (1-1, 90e). Dans cette période supplémentaire, les Provençaux pensaient bien avoir fait le plus difficile avec deux buts d’Akrour en une minute (102e et 103e), mais les Nordistes revenaient au score grâce à Aboubakar (111e) puis Mater sur pénalty (114e). Avec ce 3-3, tout se jouait donc aux tirs au but, où les Istréens se montraient les plus adroits, ne manquant qu’une tentative contre deux aux pensionnaires de Ligue 1, éliminés dès leur entrée en lice donc.

Les gros s'évitent en 16e de finale de la Coupe de France


Tirage au sort des 16es de finale de la Coupe de France (matches prévus mardi 22 et mercredi 23 janvier)

Fontenay (CFA) - Troyes (L1)

CA Bastia (Nat) - Brest (L1)

Sedan (L2) - Lorient (L1)

Plabennec (CFA) - Lille (L1)

Moulins (CFA) - Girondins ordeaux (L1)

Rouen (Nat) - OM (L1)

Meaux (DH) - ASSE (L1)

Nice (L1) - Nancy (L1)

Epinal (Nat) - Nantes (L2)

US Sainte-Anne de Vertou (CFA2) - Evian TG (L1)

Raon l'Etape (CFA) - Istres (L2)

Mende (DH- ) Le Havre (L2)

Venissieux (CFA2) - Le Poiré-sur-Vie (Nat)

PSG (L1) - Toulouse (L1)

Montpellier (L1) - Sochaux (L1)

Stade Bordelais (CFA) - Lens (L2)


Dernière édition par Selmac le Mar 8 Jan - 19:20, édité 1 fois
 

La 96ème édition de la Coupe de France,

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Du côté de la rascasse :: Saison 2012/2013 :: 
-
Sauter vers: