AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 GUILAVOGUI : Double buteur opportuniste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Selmac

avatar

Nombre de messages : 4962
Date d'inscription : 24/08/2005

07102011
MessageGUILAVOGUI : Double buteur opportuniste

EURO 2013 / FRANCE - KAZAKHSTAN : 2-0



Les Bleuets sans trembler

Dans le cadre des qualifications à l’Euro 2013, l’équipe de France Espoirs s’est imposée vendredi contre le Kazakhstan 2 à 0 au stade Gabriel Montpied de Clermont-Ferrand. C’est Guilavogui, le jeune joueur de l’ASSE, qui a signé le doublé victorieux (25e et 55e). Les Bleuets, qui avaient gagné 0-3 en Lettonie lors de leur premier match qualificatif, se déplaceront mardi en Roumanie pour une rencontre qui s’annonce un peu plus compliquée.



Les buts
26eme minute (1-0)
Cabella accélère sur l’aile droite et centre au premier poteau sur Guilavogui qui ne peut que dévier le ballon du genou. Le ballon arrive sur l’aile gauche et Bulot qui contrôle puis centre à l’opposé pour ce même Guilavogui qui fait parler sa détente pour smasher le ballon dans la cage kazakhe et ouvrir le score.

22eme minute (2-0)
Sur un corner frappé par Kakuta, Guilavogui profite d’une sortie ratée d’Otarbayev pour placer sa tête. Il ne peut que trouver le poteau mais il est heureux de voir que le ballon lui revient dessus et il le pousse dans la cage du genou pour doubler la marque.


Dernière édition par Selmac le Dim 21 Avr - 11:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 Sujets similaires

-
» Double FITA Star
» La nouvelle boîte à double embrayage EDC
» montage echangeur alu double faisceau
» VENDU Kit Instal double din avec ou sans Bose
» Noeud du pecheur double.
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

GUILAVOGUI : Double buteur opportuniste :: Commentaires

Guilavogui ne sera pas ingrat envers l'ASSE

Véritable révélation de la saison dernière du côté de Saint-Etienne, Josuha Guilavogui a terminé l’année en trombe avec une convocation en Equipe de France pour la tournée en Amérique du Sud en juin dernier. D’ailleurs excellent contre le Brésil, le milieu récupérateur de 22 ans a prouvé qu’il était capable de grandes choses et postule maintenant à une place dans l’effectif de Didier Deschamps pour le mondial 2014.



Courtisé par de nombreuses écuries européennes, le pur produit du centre de formation de l’ASSE garde toutefois la tête sur les épaules et reste conscient qu’il lui reste encore des choses à prouver du côté de Geofffoy Guichard avant de voir plus loin. « J’ai envie de jouer cette Coupe d’Europe avec Saint-Etienne, qui représente beaucoup à mes yeux. Je ne me prends pas la tête quant à mon avenir. Je vais avoir une réunion avec les dirigeants. Je voudrais faire un très beau parcours. Certes, j’ai eu des offres mais je ne veux pas passer pour le joueur qui a connu ses premières sélections et qui part à la va vite, sans se retourner. J’ai bien aimé la démarche des dirigeants de venir à ma rencontre pour s’entretenir avec moi et mes conseillers. Ça va se passer et on verra ce qui va en découler » a lâché Guilavogui pour Le Progrès ce jeudi. Une bonne nouvelle pour les supporters des Verts qui devraient donc voir rester un joueur clé du système de Christophe Galtier
L'ASSE dit non à Monaco pour sa nouvelle star



L’AS Monaco n’a pas réellement mis le paquet sur le mercato en Ligue 1, le club de la Principauté étant décidé à faire payer aux clubs français leur attitude dans la vive altercation qui les oppose sur le statut fiscal du club du rocher. Cependant, le Conseil d’Etat ayant repoussé à plus tard sa décision dans le dossier, l’ASM va forcément s’activer, cette « bouderie » n’étant pas faite pour durer. Et selon l’Equipe, Monaco, qui veut s’offrir un milieu de terrain français, ne travaille pas que sur la piste Yohan Cabaye. Récemment, les dirigeants monégasques auraient pris des renseignements du côté de l’AS Saint-Etienne afin de savoir si Josuha Guilavogui, lié avec les Verts jusqu’en 2016, et qui a été l’une des rares satisfactions tricolores lors de la récente tournée en Amérique du Sud. Mais l’ASSE est clairement déterminée à garder son milieu de terrain et l’a clairement fait savoir aux responsables de Monaco, qui pour l'instant n'auraient pas poussé plus loin discussions.
Josuha Guilavogui



"Prendre 3-0 au Brésil, c'est vraiment rageant, parce que c'est une très belle affiche dans le football. Quand on a pris le premier but, le Brésil a haussé son niveau de jeu, le public a poussé et on a pris quelques vagues brésiliennes. C'est dommage, parce qu'à 1-0 on a une balle d'égalisation. Il fallait quand même garder nos consignes de rester en bloc et attendre la faute de l'adversaire ou la récupération de ballon pour se projeter vers l'avant, on a été coupé en deux et c'est là que le Brésil a montré toutes ses qualités. Quand on joue avec une équipe coupée en deux, ça devient réellement difficile. En première mi-temps, j'ai eu quelques minutes pour bien me situer, prendre mes repères, et j'ai bien appliqué les consignes du coach, de rester bien devant la défense et de jouer vers l'avant. Le haut niveau, tout va beaucoup plus vite, tout est plus précis et plus technique, il faut encore travailler."
Guilavogui ne regrette pas le départ d'Alain Perrin de l'ASSE

Limogé en décembre 2009 de l’AS Saint-Etienne, où il a été remplacé par son adjoint, Chistophe Galtier, Alain Perrin n’a pas laissé que des bons souvenirs chez les Verts. Pour preuve, dans un entretien accordé au site de l’Equipe, Josuha Guilavogui reconnaît qu’il avait bien failli demander à aller jouer en Ligue 2, estimant que son coach de l’époque ne lui faisait pas confiance.



« Si j’ai envisagé d’être prêté en Ligue 2 à l’époque ? Oui, Alain Perrin pensait que je n’avais pas les qualités pour jouer au plus haut niveau alors que j’étais pourtant passé par toutes les catégories de jeunes en équipe de France… Quand Christophe Galtier est venu me chercher en CFA en 2009, il m’a dit que j’avais les qualités pour m’imposer, mais qu’il ne me ferait pas non plus de cadeaux. Moi, je suis quelqu’un qui marche à l’affectif. J’ai besoin de ce genre de relation, d’un coach qui me drive », a confié le joueur stéphanois, actuellement avec l’équipe de France en Amérique du Sud et qui a largement démenti l'analyse erronée de son ancien entraîneur à l'ASSE
Guilavogui s'est fait chambrer à l'ASSE pour sa sélection


Didier Deschamps a retenu Josuha Guilavogui pour la tournée que va faire l’équipe de France en juin en Amérique du Sud et évidemment cela a fait plaisir du côté de l’AS Saint-Étienne, où les sélectionnés sont rares ces dernières saisons. Sur RMC, le milieu de terrain des Verts a reconnu que le staff et ses coéquipiers ont fait dans la malice pour évoquer cette grande première.



« Je me suis fait chambrer quand je suis arrivé dans le vestiaire. Le coach et certains coéquipiers ont chanté La Marseillaise. Ils m’ont ensuite parlé d’un bizutage. Je devais payer un coup à boire. Je l’ai fait avec plaisir. Et quand je suis entré sur le terrain samedi contre l’OM, j’ai entendu La Marseillaise chantée par les supporters. C’était une belle dédicace », a reconnu le jeune joueur stéphanois, qui est l’une des révélations de la saison et qui voudra prouver que le sélectionneur national n’a pas eu tort de le retenir dans le groupe tricolore
L'ASSE ne perdra pas Guilavogui au mercato

Josuha Guilavogui sait d’où il vient et le milieu défensif de l’AS Saint-Étienne n’a pas l’intention de tout changer dans sa carrière après sa récente convocation en équipe de France pour les matches amicaux de juin contre l’Uruguay et le Brésil. Encore lié trois ans avec les Verts, Guilavogui, qui est passé par toutes les sélections nationales chez les jeunes, a confirmé sur RMC qu’il était déterminé à rester à Saint-Étienne, notamment pour se donner toutes les chances en équipe de France.



« Je reste à Saint-Etienne l’année prochaine. J’ai un contrat jusqu’en 2016. C’est avec ce club que j’ai intégré le groupe France. En plus, l’année prochaine, il y a la Coupe du monde au Brésil. Tous les joueurs amateurs ou professionnels rêvent de partir au Brésil. Maintenant, il faut faire preuve d’humilité, de modestie et surtout travailler », a prévenu le milieu de terrain de l’AS Saint-Étienne, qui découvrira l’Europe avec son club la saison prochaine, même si on ne sait pas encore si ce sera l’Europa League ou la Ligue des champions.
Guilavogui «a du mal à réaliser»Convoqué pour la première fois en équipe de France par Didier Deschamps ce jeudi, le Stéphanois Joshua Guilavogui s'est dit «heureux et fier» de rejoindre les Bleus.



«J'ai encore du mal à réaliser. Être appelé en équipe de France A, c'est fabuleux.» 'gé de 19 ans, Joshua Guilavogui a vécu avec émotion sa première convocation pour la tournée de l'équipe de France en Amérique du Sud où elle affrontera l'Uruguay (le 5 juin à Montevideo) et le Brésil (le 9 à Porto Alegre). «J'avais déjà eu des sélections en équipes de France jeunes mais, là, c'est incomparable. Ma joie est décuplée. Je suis très heureux et très fier», explique le milieu de terrain stéphanois sur le site officiel de son club.

Alors qu'il termine une saison réussie avec son club, où il s'est imposé dans l'entrejeu et a remporté la Coupe de la Ligue, Guilavogui a l'impression que cette convocation chez les Bleus vient récompenser ses progrès. «Depuis que je suis arrivé à l'ASSE à l'âge de 15 ans, j'ai beaucoup travaillé pour être le plus performant possible sur le terrain, souligne-t-il. J'ai toujours été très bien entouré. Les éducateurs du club que j'ai côtoyés pendant ma formation, m'ont permis de progresser et franchir les paliers. C'est également la récompense de la réussite collective de cette saison. Nous avons réussi à remporter un trophée, la Coupe de la Ligue, que le club attendait depuis longtemps. C'est donc une année remplie de joie.»

.
Je suis content pour les verts ils méritent..Et en particulier pour le minot issue de notre club félicitation Josuha ,j'espere que avec ton premier titre majeur qui en appellera d'autre .Si tu pouvais avoir une toute petite pensée pour les Toulonnais qui galére dans un championnat tous pouris !


Guilavogui : «Le match le plus important de ma carrière»



Josuha Guilavogui a évoqué la finale face au Stade Rennais samedi. Un match que le jeune milieu de terrain de l’ASSE ne veut surtout pas manquer. Extrait.

Saint-Etienne : Josuha, la finale de samedi approche à grands pas. La pression commence-t-elle à monter ?

Josuha Guilavogui : La pression, je pense qu’elle commencera à monter un peu plus la veille, quand on s’entraînera au Stade de France. On commencera à sentir un peu plus le contexte à ce moment-là. Mais ça va être un grand moment, c’est sûr. On a tous très envie d’y être.

Cette finale est-elle le match le plus important de votre jeune carrière ?

Bien sûr. C’est le plus important. On a l’opportunité de gagner un titre, de ramener un trophée à la maison. Ce serait une grande fierté. Ce serait magnifique pour la ville, pour le club, les supporters.

Les Rennais sont à la peine en championnat. Pensez-vous qu’ils se réservent pour la finale ?

On peut l’interpréter comme ça. C’est leur seul objectif, contrairement à nous. Pour être européens, ils n’ont plus d’autres chemins.
Guilavogui affole l’Angleterre

La belle saison de l’A.S.S.E. ne passe pas inaperçue. Plusieurs joueurs stéphanois sont dans le viseur de clubs européens. “But! Saint-Etienne” fait le point, au cas par cas. Extrait.



Josuha Guilavogui (22 ans)
Prix estimé : 7 M€Josuha était convoité par Marseille au mercato. Mais la liste des clubs intéressés par l’ancien international Espoirs ne se limite pas au club phocéen. En France, Guilavogui plaît beaucoup à Toulouse. Mais c’est vers l’Angleterre que le milieu de terrain pourrait bien poursuivre sa carrière. Everton déplace régulièrement un scout en France pour le superviser, et d’après nos informations, trois autres clubs sont sur les rangs : Newcastle, Fulham et Aston Villa
L’ASSE au Stade de France, avec notre Toulonnais Josuha.



Depuis le dernier titre de champion de France acquis en 1981, le palmarès de l’ASSE est désespérément vierge de titre majeur et la génération 2013 a remédier à ce problème. Avec tout d’abord par une première présence en finale d’une Coupe nationale depuis 1982

Saint-Etienne - Lille : les compos

Saint-Etienne : Ruffier - Clerc, Sall, Perrin, Brison - Lemoine, Guilavogui, Clément, Mollo - Brandao, Aubameyang

Lille : Elana - Sidibé, Chedjou, Béria, Digne - Balmont, Mavuba, Martin, Pedretti - Payet, Roux

http://www.youtube.com/watch?v=G1TOfpDOoq0&feature=endscreen&NR=1



Dernière édition par Selmac le Mar 5 Mar - 18:41, édité 1 fois
Josuah Double buteur opportuniste

Défaite du Stade Malherbe Caen en 32 ème de finale de la coupe de France face à Saint-Étienne sur le score de 3-2.



But pour Caen:

20' F. Fajr (s.p.)
75' F. Fajr (s.p.)

But pour AS Saint-Etienne:

15' J. Guilavogui
24' U. Mayi
65' J. Guilavogui
Josua et ces partenaires fait encore tomber Paris.



Première équipe à avoir battu le PSG en L1, au début du mois (1-2), St-Etienne élimine cette foi les parisiens en quart de finale de la Coupe de la Ligue au terme des tirs au but (0-0, 5 tab à 3),.Notre Toulonnais jouera les demi-finales.



Fiche de Josuha Guilavogui :



Age : 22 ans
Pays : France
Né le : 19 septembre 1990 à Ollioules
Taille : 1m87 - Poids : 78 Kg
Poste : milieu



.
Qui a fait tomber le PSG, évidemment c'est les Verts !

PSG - ASSE : 1-2


Parc des Princes

Saint-Etienne bat Paris : 2 à 1

But : Hoarau (88e) pour le PSG; Sakho (55e csc), Aubameyang (72e) pour l'ASSE

Expulsion : Ibrahimovic (PSG) à la 69e
Josuha Guilavogui rêve de choquer le PSG et la Ligue 1 au Parc



C’est au meilleur des moments que Saint-Etienne ira défier le PSG ce samedi. Certes, les Verts ne sont pas certains de pouvoir compter sur Jean-Pascal Mignot et Pierre-Emerick Aubameyang, deux cadres blessés et qui feront un dernier test physique juste avant le match, mais l’état de forme des Stéphanois est néanmoins resplendissant. Véritable roc physique du milieu de terrain, Josuha Guilavogui s’est livré en conférence de presse sur ses ambitions à propos de ce déplacement de prestige. Un test de premier plan qui doit aider l’ASSE à se situer dans ce championnat, et pourquoi pas bouleverser la hiérarchie.
Pas d'Euro pour Guilavogui et les Bleuets

Les espoirs français ont été éliminés par la Norvège.



Ce mardi, l'équipe de France Espoirs de football a été éliminée par la Norvège en barrage qualificatif pour le championnat d'Europe. Les Bleuets n'ont pas profité du léger avantage acquis vendredi dernier au match aller (1-0) et se sont inclinés 5 buts à 3 à Drammen.

Enorme désillusion pour les coéquipiers de l'Ollioulais de naissance Josuha Guilavogui, auteur du premier but tricolore alors que le score était de 3 buts à 0 : les jeunes Français n'iront pas à l'Euro.

Guilavogui : «Le championnat anglais me fait rêver»




A 22 ans, Josuha Guilavogui est l'une des révélations du Saint-Etienne de Christophe Galtier. Un milieu de terrain pas si défensif que ça quand il s'agit de répondre aux questions.


A quel âge tu as commencé le foot ?
J’ai commencé à jouer au foot à 4 ans et demi, 5 ans, j’étais à l’école de foot ou évolue mon père. Je me suis vraiment intéressé au football pour en faire mon métier à l’âge de 12-13 ans. Je voyais mes copains aller en centre de formation effectuer des essais, c’est là ou j’ai su que je voulais être footballeur.

Tu voulais faire quoi comme métier avant footballeur ?
Quand j’étais vraiment petit, avant mes 13 ans donc, je ne savais pas vraiment ce que je voulais faire, mais je voulais devenir médecin, mais c’est vraiment avant que je vois mes copains partir dans des centres de formation.

Est-ce que tu as des frères et sœurs qui suivent le foot ?
Oui, j’ai un frère qui malheureusement s’est perdu dans le rugby, j’ai une sœur qui s’en fout du foot et j’ai un autre petit frère qui a 13 ans et qui est vraiment passionné de foot: il joue dans le club où je jouais avant d’arriver à Saint-Etienne, le SPORTING TOULON VAR.




T’es né dans le Sud. Comment tu t’es retrouvé à Saint-Etienne ?
J’ai fait des essais, j’ai fait aussi des tournois avec l’équipe méditerranéenne pour la coupe nationale des 14 ans. Avant d’aller à Paris pour affronter les autres équipes, on a fait un crochet par Saint-Etienne pour s'entraîner deux-trois jours. J’étais le seul non issu d’un centre de formation, et c’est là où le directeur du club m’a repéré pour intégrer le centre de formation.

T’avais d’autres propositions ?
Aux tournois, il y avait José Anigo qui m’avait repéré et il voulait que j’aille faire un essai à l’OM. Il y avait aussi Strasbourg, Grenoble et Bastia. Mon père a directement choisi Saint-Etienne. Il a choisi Saint-Etienne pour son passé mythique, il a connu l’épopée des Verts et pour la présence de Bafe Gomis qui jouait à l’époque au club et qui venait du même quartier que moi.

Donc c’est grâce à lui que tu es allé à St-Etienne ?
Ce n’est pas grâce à lui que j’y suis allé c’est plutôt a cause de lui que je me suis retrouvé la bas. Comme il venait de Toulon, c’était un peu l’exemple. C’est l’un des premiers footballeurs issu de Toulon à avoir réussi, même s’il n’avait pas encore cette animation qu’il a aujourd’hui.

Tu l’as côtoyé à l’époque de ton arrivée ?
Oui bien sûr. Directement il m’a pris sous son aile. Je suis encore son petit frère, il est aux petits soins avec moi, il me protège, il me guide, il me rassure dans les moments difficiles et si je réussis, c’est en partie grâce a lui.

Récemment est ce qu’il t’a contacté pour que tu ailles à Lyon ?
Non ! (Rires) Pas du tout. Il m’a d’abord dit de m’imposer à Saint-Etienne et puis après on verra.

C’était comment ta première fois à Geoffroy-Guichard ?
Je m’en rappelle très bien, c’était vraiment exceptionnel ! C’était un match contre Sochaux où on gagne 3-2. J’ai eu la chance de jouer titulaire, on mène vite 3-0 c’était le premier match à domicile.

Saint-Etienne montre un jeu plus séduisant cette saison, c’est dû a quoi ? Le coach fait un gros travail. A l’entrainement on fait beaucoup de conservation, beaucoup de jeux avec ballon, dans un espace réduit, des jeux de passes courtes. On commence à acquérir des automatismes.

Tu es en équipe de France espoir également avec laquelle tu as réalisé une phase de poule pour le moment quasi parfaite en vue de la qualification à l'Euro 2013. Est ce que c’est possible de gagner cet Euro ?
Oui, honnêtement on n'y pense pas encore, il faut d'abord se qualifier, on n’a pas encore rencontré des grosses nations, mais je pense qu’avec la génération qu’on a, on peut réaliser quelque chose.

Tu comptes sur ta ressemblance avec Pat Viera pour intégrer un jour les A ?
En étant en équipe de France espoir, tous les joueurs pensent à l’équipe de France. Je réfléchis à court terme pour l’instant. Je pense plus à gagner ma place en tant que titulaire à Saint-Etienne, à garder ma place en espoir, à faire un bon Euro, essayer de le remporter et puis on verra.

Quels clubs te font rêver en Europe?
J’ai assisté au Boxing Day Arsenal Wolverhampton, le championnat anglais me fait rêver, ainsi que le championnat allemand. Les matchs avec beaucoup de supporters et beaucoup d’ambiance sont les meilleurs.

T’es d’origine guinéene, t’as suivi la CAN ?
Oui j’ai suivi, même si je n’ai pas Orange. J’allais chez des amis ou sur internet. Même si je pensais que la Côte d’Ivoire allait l’emporter, ou même le Sénégal, le foot peut faire des miracles. Je suis content pour la Zambie, je suis content aussi pour l’entraineur, j’ai pu lire un peu son histoire et il revient de loin.

Avant que la Zambie ne remporte la Can, tu connaissais le nom d’un de leurs joueurs ?
(Rires) Non, malheureusement, je n’en connaissais pas !

Tu joues en équipe de France espoir. Tu n’as pas encore joué un match avec les A. As-tu été approché par la sélection guinéenne ?
Oui, le coach Michel Dussuyer me suit, m’appelle de temps en temps pour que je rejoigne la sélection nationale. Ça fait toujours plaisir, mais pour l’instant je suis en équipe de France espoir, on verra après l’Euro.

Et quand tu joues aux jeux vidéo, tu prends ton toi virtuel ?
Oui, mais depuis la première Playstation, j’ai arrêté de jouer, je suis dégouté que Fifa soit passé devant PES !

Et depuis que t’es à Saint-Etienne, avec les filles sinon, ça marche mieux ?
Non, non ! (Rires), j’ai ma copine et je suis sage, faut demander ça aux autres joueurs de l’équipe, je ne citerai pas de nom !


Dernière édition par Selmac le Dim 21 Avr - 11:16, édité 1 fois
Josuha ouvre son compteur but lors de la 3e journée de championnat de L1 face à Brest cette saison.



Stade Geoffroy-Guichard

St-Etienne bat Brest : 4 à 0

Buts : Aubameyang (13e et 62e), Hamouma (30e), Guilavogui (61e) pour l'ASSE
L'ASSE peut compter sur un Guilavogui fan absolu




Formé à Toulon, mais à l’AS Saint-Étienne depuis 2005, Josuha Guilavogui se sent très bien chez les Verts, où il s’est fait connaître. International Espoirs, le milieu défensif de l’ASSE n’envisage pas du tout de quitter le club, même si quelques sollicitations apparaissent à son sujet. Interrogé par But ! Saint-Étienne, Guilavogui a dit tout le bien qu’il pensait de son équipe. « Cela fait longtemps que je suis au club. J’y ai mes repères, mes habitudes. Je viens de m’installer avec ma copine. J’ai la chance d’être dans un environnement où je peux m’épanouir tranquillement. Honnêtement, je ne me vois pas jouer dans un autre club en France. Si je dois partir, ce sera plus à l’étranger. Mais ce ne sera pas évident pour moi de quitter “Sainté”. Je suis dans mon petit cocon ici », reconnaît le milieu de terrain de l’AS Saint-Étienne, qui à 21 ans n’est pas décidé à griller les étapes
Guilavogui rêve de jouer avec l'ASSE en Coupe d'Europe à Geoffroy-Guichard



Belle révélation de la saison du côté de l’AS Saint-Etienne, Josuha Guilavogui sait que les Verts n’ont jamais été aussi prêts de faire leur grand retour sur la scène européenne. Une semaine après une probante victoire (1-4) à Caen, les Verts recevront dimanche Dijon pour continuer à s’accrocher au classement et espérer ainsi avoir un ticket pour l’Europa League. Une perspective qui motive énormément le jeune milieu de terre de l’ASSE, lequel est un peu nostalgique. « Je rêve d’une qualification pour la Coupe d’Europe. Ce serait une immense joie à partager avec notre public. J’étais dans les tribunes quand l’ASSE a disputé sa dernière campagne européenne en 2008-2009. C’était fantastique », se souvient Josuah Guilavogui, qui n’était pas né lors de la fabuleuse épopée de la fin des années 1970 lorsque les Verts étaient au sommet de l’Europe ou du moins pas très loin.
Guilavogui jusqu'en 2016



Josuha Guilavogui a prolongé ce mercredi son contrat de deux saisons avec l'AS Saint-Étienne. Le milieu de terrain de 21 ans est désormais lié aux Verts jusqu'en 2016. «C'est une grande satisfaction de prolonger dans mon club formateur. Je remercie la direction et le staff pour la confiance qu'ils m'ont donnée. Je veux leur donner raison. Je suis bien à Saint-Étienne. On peut aujourd'hui voir ce que provoque ce club quand tout va bien, tout l'engouement et la ferveur qu'il génère» a précisé le joueur sur le site officiel de son club. Cette saison, il a disputé 22 matches de Ligue 1.
COUPE DE FRANCE / 32EMES DE FINALE : Saint-Etienne au tapis malgrè un but de JosuHa.


Saint-Etienne (L1) - Bordeaux (L1) : 1-1 (2-4 tab)
Buts : Guilavogui (90eme+5) pour Saint-Etienne - Jussiê (34eme) pour Bordeaux


Dernière édition par Selmac le Lun 27 Aoû - 10:07, édité 1 fois
Guilavogui sur le retour !



Actuellement en phase de reprise, Josuha Guilavogui alternent les séances collectives et spécifiques avec le préparateur physique de Saint-Etienne, Thierry Cotte.
L’infirmerie de l’AS Saint-Etienne va bientôt se désemplir. Il travaillent d’arrache pied afin d’être de retour le plus rapidement possible. Josuha, qui se remet d’une petite élongation à un quadriceps, le retour est prévu d’ici quelques jours. Les derniers tests se sont révélés positifs.


Dernière édition par Selmac le Ven 17 Mai - 12:09, édité 1 fois
Les Bleuets ont fait plier la Slovaquie, pourtant invaincus jusqu'alors, comme eux (2-0). Mangala en première période puis Varane en seconde, de la tête, ont assuré ce précieux succès français. Du coup, les hommes d'Erick Mombaerts ont fait un grand pas vers la qualification pour l'Euro 2013


Joshua GUILAVOGUI France Espoirs / Slovaquie Espoirs - Qualifications Euro Espoirs 2013 -
 

GUILAVOGUI : Double buteur opportuniste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Du côté de la rascasse :: Saison 2012/2013 :: 
-
Sauter vers: