AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La mafia continue son racket

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Selmac

avatar

Nombre de messages : 4962
Date d'inscription : 24/08/2005

13072011
MessageLa mafia continue son racket

Hilton agressé à coups de crosse

Vitorino Hilton a été victime d’un home-jacking mardi soir. Le défenseur central de l’OM, accompagné par dix membres de sa famille, s’est fait cambrioler et a été victime de plusieurs coups de crosse.



Selon La Provence, Vitorino Hilton a été victime mardi soir aux alentours de 23h d’un home-jacking. Le défenseur marseillais était pourtant accompagné par dix membres de sa famille lorsque six hommes cagoulés et armés se sont introduits dans sa villa, dans le quartier de la Vieille Chapelle. Selon les informations du quotidien provençal, l’un des membres du commando a frappé le Brésilien avec une crosse tandis que les agresseurs ont enfermé les invités dans la maison.

De l’argent, des bijoux, des montres et des sacs de marque auraient été volés par ces malfaiteurs qui ont brûlé la voiture de location qu’ils avaient utilisés pour se rendre au domicile de Vitorino Hilton. Selon l’AFP, le joueur de 33 ans, légèrement blessé, n’a pas été hospitalisé.

Ce n’est pas la première fois que des joueurs de l’OM sont victimes d’une telle mésaventure (Jean-Claude Dassier, Fabrice Abriel, Stéphane Mbia, André-Pierre Gignac ou encore Lucho Gonzalez ont déjà été visés). En mai dernier, les frères Ayew avaient été victimes de malfrats qui avaient notamment agressé des membres de leur famille. Au point qu’André Ayew a failli quitter l’OM durant le Mercato estival…


Dernière édition par Selmac le Jeu 14 Juil - 13:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 Sujets similaires

-
» Mafia dans la construction...
» Présentation de Hell Mafia
» Prévention routière ou racket ?
» [Résolu] Clim en continue ?
» Youpi ! La fête continue...
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

La mafia continue son racket :: Commentaires

avatar
Re: La mafia continue son racket
Message le Jeu 14 Juil - 13:04 par Selmac
Hilton, la goutte d'eau

Victime d'un home-jacking mardi soir, Vitorino Hilton s'en est sorti avec des points de sutures. Cette énième agression d'un joueur marseillais a poussé Marseille à prendre des mesures sécuritaires.

Jean-Claude Dassier, Fabrice Abriel, Stéphane Mbia, André-Pierre Gignac, Lucho Gonzalez, les frères Ayew et maintenant, Vitorino Hilton. La liste des joueurs marseillais agressés ces derniers mois est inquiétante. Les home-jacking et autres cambriolages sont devenus sources d'angoisse pour l'effectif olympien. Si bien que les dirigeants du club ont tenu à réagir avec fermeté suite à la dernière agression de Hilton, mardi soir. « L'Olympique de Marseille ne peut plus tolérer et accepter que certains de ses joueurs soient victimes de home-jacking, peut-on lire sur le site officiel du club. Le club, qui assure la sécurité des joueurs dans le cadre de leur profession, se préoccupe d'étendre leur protection jusqu'à leur vie privée. L'Olympique de Marseille mettra en place des patrouilles effectuées par des agents de sécurité mobiles autour du domicile des joueurs. L'OM se donne deux mois pour réaliser un audit de la situation auprès d'experts et mettre en place les mesures qui s'imposent. »

L'ancien défenseur lensois a été victime mardi soir aux alentours de 23h00 d'un home-jacking. Le défenseur marseillais était pourtant accompagné par dix membres de sa famille lorsque six hommes cagoulés et armés se sont introduits dans sa villa, dans le quartier de la Vieille Chapelle. L'un des membres du commando a frappé le Brésilien avec une crosse tandis que les agresseurs ont enfermé les invités dans la maison. De l'argent, des bijoux, des montres et des sacs de marque ont été volés. Comme André Ayew, Hilton a pensé quitter le club sudiste. « Ça va, ce sont plutôt mes deux enfants qui sont préoccupés. Comme j'ai pris des coups de crosse au crâne, j'ai beaucoup saigné. Ils ont paniqué, mais ça va mieux, a déclaré la victime sur les ondes de RMC. Ils sont arrivés d'un coup, on n'a pas eu le temps de faire quoi que ce soit. Concernant mon avenir à l'OM, je ne sais pas ce que je vais faire. Je vais réfléchir. Mes enfants me demandent de rentrer au pays. »

Cette agression de plus vient ternir l'image du club. Et en pleine période de Mercato, ce n'est pas évidemment fait pour faciliter la tâche à la cellule de recrutement du club. « C'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. On ne peut plus continuer comme ça, il faut que ça cesse. Tous les joueurs me demandent ça en premier : est-ce que ma sécurité et celle de ma famille sera assurée ? Et un mois après l'arrivée des nouveaux joueurs, il se passe ça, a pour sa part assuré José Anigo sur le site officiel du club. Je ne suis pas très à l'aise désormais et ça va devenir très compliqué de faire venir des joueurs. C'est aberrant d'en arriver là. » Pour le moment, l'OM conseille ses joueurs de « déménager vers des appartements », tandis que des « parcs de logements sont à l'étude même s'il sera difficile de loger tout le monde au même endroit. » L'avenir du club en dépend…
 

La mafia continue son racket

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Du côté de la rascasse :: Saison 2012/2013 :: 
-
Sauter vers: