AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La FIFA totalement corrompue ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
taz azur

avatar

Nombre de messages : 1285
Date d'inscription : 24/08/2005

30112010
MessageLa FIFA totalement corrompue ?

Dans un documentaire diffusé lundi soir sur la BBC, trois membres du comité exécutif de la FIFA ont clairement été pointés du doigt et accusés de corruption. Et ce à deux jours de la désignation des pays hôtes des Coupes du Monde 2018 et 2022 !



175 paiements illégaux
La FIFA est de nouveau dans l’œil du cyclone. Il y a moins de deux semaines, la Commission d’Ethique de l’instance internationale avait décidé de suspendre six officiels de toute activité liée au football pour une période d’un à quatre ans suite à une sombre affaire de corruption pour l’attribution des Coupes du Monde 2018 et 2022. Parmi les personnes incriminées, on retrouvait notamment Reynald Temarii, vice-président de la FIFA, et Amos Adamu, membre du Comité Exécutif de la FIFA. Dix jours plus tard, trois nouveaux membres du Comité Exécutif sont mis sur le banc des accusés : Ricardo Teixeira, président de la Confédération brésilienne de football et responsable de l’organisation de la Coupe du Monde 2014, Issa Hayatou, président de la Confédération Africaine de Football (CAF), et le Paraguayen Nicolas Leoz, président de la Conmebol, la Confédération sud-américaine.

Lundi soir, la BBC a en effet révélé dans un documentaire l’existence de pots de vin destinés à ces hauts responsables de la FIFA. Des paiements effectués de 1989 à 1999 par la société de marketing sportif, International Sport and Leasure (ISL), qui avait obtenu l'exclusivité des droits lors de plusieurs Coupes du Monde avant sa faillite en 2001. Le média anglais s’est procuré un document confidentiel faisant état de 175 paiements illégaux pour un montant total de 100 millions de dollars (76 millions d’euros).

L’affaire est close pour la FIFA
Dans un communiqué, la FIFA s’est empressée d’éteindre l’incendie, rappelant que les autorités compétentes en Suisse ont déjà étudié le dossier ISL/ISMM : «Dans son verdict du 26 juin 2008, le Cour pénale de Zoug n'a condamné aucun responsable de la FIFA. Il est important de rappeler que cette affaire concerne des événements ayant eu lieu avant l'an 2000 et qu'il n'y a eu aucune condamnation à l'encontre de la FIFA. L'enquête et l'affaire sont définitivement closes». Reste qu’à deux jours à peine de l’attribution des Coupes du Monde 2018 et 2022, ces révélations fracassantes font tâche. Transparency International, organisme indépendant de lutte contre la corruption, a d’ailleurs demandé à la FIFA de pouvoir enquêter suite aux multiples accusations de corruption au sein de l'instance internationale. Une demande qui pourrait avoir de lourdes conséquences puisque si cette enquête indépendante devait avoir lieu, le vote de jeudi ne pourrait se dérouler comme prévu.

Angleterre 2018 en colère
Le Comité International Olympique, lui, n’a pas tardé non plus à réagir et va ainsi mener des investigations : «Le CIO a pris note des allégations faites par l'émission Panorama de la BBC et va demander aux auteurs du programme de fournir les preuves qu'ils pourraient avoir aux autorités compétentes. Le CIO prône une politique de tolérance zéro contre la corruption et renverra l’affaire devant la Commission d’éthique du CIO». Si la BBC a eu le mérite de donner un grand coup de pied dans la fourmilière, elle s’est en tout cas mise à dos «Angleterre 2018». Car rappelons-le, l’Angleterre est en concurrence avec la Russie, le duo Espagne-Portugal et la paire Pays-Bas-Belgique pour l’organisation du Mondial 2018. Andy Anson, qui est à la tête de la candidature anglaise, n’a ainsi pas manqué de critiquer le timing de ce documentaire : «Ce n’est certainement pas de cette manière que nous allons gagner des voix. Nous allons voir ce qui se passe et passer à autre chose». Une décision peut-être «antipatriotique» de la part de la BBC. Mais n’est-ce pas totalement accessoire et secondaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 Sujets similaires

-
» FIFA 10
» joueur fifa 2005
» Une chanson sympa de Fifa 08...
» Boughanem, une réaction totalement compréhensible
» Nouvelles règles FIFA
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

La FIFA totalement corrompue ? :: Commentaires

avatar
Re: La FIFA totalement corrompue ?
Message le Dim 24 Juil - 11:34 par Selmac
Bin Hammam radié à vie

Le comité d’éthique de la FIFA a prononcé la peine maximale envers Mohamed Bin Hammam. Le président de la zone Asie, coupable de tentative de corruption, a été radié à vie.



Soupçonné de corruption par la FIFA, Mohamed Bin Hammam n’a pas été épargné par l’instance suprême du football mondial. Le comité d’éthique de la FIFA a en effet radié à vie le président de la zone Asie samedi. Le Qatari ne pourra plus exercer d’activité liée au football.

avatar
Re: La FIFA totalement corrompue ?
Message le Jeu 2 Juin - 12:11 par Selmac
Touche pas à mon poste

A l'occasion du 61eme Congrès de la FIFA, Sepp Blatter a été réélu pour la quatrième fois à la présidence de l'instance européenne. Le Suisse était l'unique candidat depuis le retrait du Qatari Mohammed Bin Hammam.



A l'occasion 61eme Congrès de la FIFA qui s'est déroulé mercredi tout la journée à Zurich (Suisse), Sepp Blatter a été réélu pour la quatrième fois d'affilée à la présidence de l'instance suprême du football mondial. Le Suisse, président depuis 1998, a été élu par 186 des 203 membres votants qui ont déposé leur vote à bulletin secret au cours d'une élection longue de plus de deux heures. Le Suisse, élu pour quatre ans, était l'unique candidat depuis le retrait du Qatari Mohammed Bin Hammam, suspendu de ses fonctions après avoir été accusé de corruption.

« Je vous remercie de votre confiance. Je vous remercie du fond du cœur. Ensemble, nous allons remettre le bateau de la FIFA sur les eaux claires et transparentes. Il faudra un peu de temps mais on le fera. Car les fondements sont solides. Je vous dis simplement que je suis touché et honoré. C'est un nouveau défi et je l'accepte car je suis avec vous. Ensemble, nous le ferons. Vamos, vamos, vamos », a déclaré Sepp Blatter en français dans son discours d'investiture.

La FIFA, minée par des accusations de corruption et des enquêtes internes, est désormais en quête de calme. Pourtant, ce Congrès aurait pu être bien moins plaisant pour le dirigeant suisse. En effet, mercredi matin, l'Angleterre avait demandé le report de l'élection. « Un couronnement sans opposant, c'est comme un mandat frauduleux et je demande le report », avait alors tonné le président de la Fédération anglaise David Bernstein sur l'estrade. Mais cette proposition de report a été balayée par 172 votes électroniques contre 17. Puis Julio Grondona, président de la Fédération argentine, a effectué un réquisitoire sévère contre les Anglais, véritablement humiliés. La FIFA est décidément bien loin d'être une démocratie apaisée…
avatar
Re: La FIFA totalement corrompue ?
Message le Mer 1 Juin - 19:22 par taz azur
Coca-Cola s’inquiète

Via son porte-parole, Coca-Cola, partenaire de la FIFA, s’inquiète du climat délétère qui règne au sein de l’organisation sportive basée en Suisse.



Minée par des soupçons de corruption, la FIFA est en grand danger. Si bien que ses sponsors historiques montent au créneau. Via son porte-parole, Coca-Cola a réagi aux difficultés que connaît l’organisation basée en Suisse. « Les allégations actuelles sont angoissantes et très mauvaises pour le sport, a affirmé Kacur. Nous nous attendons à ce que la FIFA trouve une solution à cette situation de manière adéquate et complète. »

avatar
Re: La FIFA totalement corrompue ?
Message le Mer 1 Juin - 19:19 par taz azur
Blatter évidemment réélu

A l’occasion du 61eme congrès de la FIFA, Sepp Blatter a été réélu pour la quatrième fois à la présidence de la FIFA. Le Suisse était l’unique candidat depuis le retrait du Qatari Mohammed Bin Hammam.



A l’occasion 61eme congrès de la FIFA qui s’est déroulé mercredi tout la journée à Zurich (Suisse), Sepp Blatter a été réélu pour la quatrième fois d’affilée à la présidence de l’instance suprême du football mondial. Le Suisse, président depuis 1998, a été élu par 186 membres des 203 membres de la FIFA (sur 208) qui ont déposés leur vote à bulletin secret au cours d’une élection longue de plus de deux heures. Le Suisse était l’unique candidat depuis le retrait du Qatari Mohammed Bin Hammam, suspendu de ses fonctions après avoir été accusé de corruption. « Je vous remercie du fond du cœur », a notamment déclaré Sepp Blatter en français dans son discours de réinvestiture.

avatar
Re: La FIFA totalement corrompue ?
Message le Lun 30 Mai - 19:31 par Selmac
Ben Hamman va faire appel

Ben Hammam, suspendu dimanche pour la durée d'une enquête de la FIFA, a décidé de faire appel de sa sanction.

Ben Hammam, président de la Confédération asiatique, a indiqué lundi qu'il allait faire apppel de sa sanction. En effet, il a été suspendu dimanche pour la durée d'une enquête de la FIFA sur une fraude électorale présumée. «Mohamed Ben Hammam n'acceptera pas la décision de dimanche du comité d'éthique de la FIFA, indique son service de presse via un communiqué. Comme M. Ben Hammmam est seulement autorisé à faire appel des décisions motivées, il demande urgemment ces motivations pour le mardi 31 mai, afin d'être capable de formuler son appel à temps pour révoquer sa suspension provisoire avant que ne commence le congrès (électif) du 1er juin à Zurich».
avatar
Re: La FIFA totalement corrompue ?
Message le Dim 29 Mai - 11:05 par Selmac
Bin Hamman renonce



Accusé de corruption, le Qatari Mohammed Bin Hammam a annoncé samedi qu'il se retirerait de la course à la présidence de la Fédération internationale. Il laisse la voie libre à Sepp Blatter, désormais seul candidat à sa succession lors de l'élection prévue mercredi. Bin Hammam et Blatter doivent être entendus dimanche à Zurich par le Comité d'éthique de la FIFA pour répondre à des accusations de corruptions. «Je suis attristé que le combat pour les causes auxquelles je crois ait un tel coût : la dégradation de l'image de la FIFA. Ce n'est pas ce que je souhaitais pour la FIFA. C'est inacceptable, explique Bin Hamman sur son blog. Je ne peux admettre que le nom auquel je suis si attaché soit traîné dans la boue en raison de la concurrence entre deux personnes. J'annonce mon retrait de l'élection à la présidence.»

Le président de la Confédération asiatique ajoute : «Je souhaite qu'on ne lie pas mon retrait à l'enquête du comité d'éthique au moment où je dois comparaître pour blanchir mon nom face aux accusations sans fondement portées contre moi».
avatar
Re: La FIFA totalement corrompue ?
Message le Sam 28 Mai - 19:19 par Selmac
Warner évoque un «tsunami»



Le vice-président de la FIFA, Jack Warner, mis en cause aux côtés de Mohammed Bin Hammam dans le cadre de l'enquête du Comité d'éthique de l'organisation internationale, a annoncé qu'un «tsunami» allait bientôt frapper la plus haute instance du football mondial. «D'ici deux jours vous verrez un tsunami footballistique frapper la FIFA et le monde entier, vous serez choqués», a t-il déclaré à la presse à Port-of-Spain.

«Le moment est venu pour moi d'arrêter de faire le mort, alors vous allez voir. Ca vient, faites-moi confiance, vous verrez d'ici lundi. Je suis ici depuis 29 ans. Si le pire arrive, il arrive (...), "que sera sera", je ne m'en fais pas du tout», a-t-il lancé, affirmant n'avoir «pas commis le moindre iota d'un méfait» mais être prêt à quitter la FIFA «si cela en arrive là». L'audience devant le comité d'éthique est prévue dimanche à Zurich, et le président Blatter y est attendu.
avatar
Re: La FIFA totalement corrompue ?
Message le Sam 5 Mar - 19:52 par Selmac
Qatar 2022 : Sarkozy est dans le coup !

Voilà une affaire qui va faire jaser : le président de la République qui murmure un nom à l'oreille du vice-président de la FIFA. Surtout quand ce même nom est choisi.



Dans une interview donnée au site Internet de Don Balon, le magazine espagnol, Michel Platini, président de l'UEFA et vice-président de la FIFA révèle que Nicolas Sarkozy lui aurait fait part de sa préférence pour le Qatar en vue de l'oraganisation de la Coupe du Monde 2022. "Il ne m'a pas demandé de voter pour les Qatariens. Il m'a juste dit, durant une réunion, que ce serait une bonne chose si je le faisais, se défend l'ex-numéro 10 des Bleus. Mais il sait bien que je suis libre et indépendant !"

Encore heureux qu'il puisse décider tout seul le Platoche ! Le Président de la République avait déjà affiché sa préférence lors de ses voeux au monde sportif en janvier dernier. Reste que cette histoire va certainement faire parler...
avatar
Re: La FIFA totalement corrompue ?
Message le Sam 22 Jan - 11:56 par taz azur
Accusée de corruption par un ancien responsable du football chypriote, l'UEFA a finalement été blanchie après que la justice de Chypre ait clos l'affaire.


Il n'y a pas que la FIFA qui doit faire face à des attaques. Ainsi, sa « petite sœur » européenne, l'UEFA, a reçu des accusations de corruption de la part de l'ancien président de la Fédération chypriote de football (CFA), Spyros Marangos, qui ont engendré l'ouverture d'une enquête. Enquête close ce vendredi par la justice de l'île, nous apprend un communiqué de l'entité dirigée par Michel Platini : « L'UEFA se félicite en particulier de la confirmation que toutes les rumeurs de corruption ou de pots-de-vin colportées par M.Marangos à son encontre et à celle de ses membres sont complètement infondées. L'UEFA prend note aussi des excuses faites par ce dernier dans un communiqué aux autorités de police chypriotes pour la situation créée par ses déclarations. » La procédure de diffamation engagée contre l'ancien dirigeant reste cependant ouverte.
avatar
Re: La FIFA totalement corrompue ?
Message le Mar 30 Nov - 19:30 par taz azur
Coupe du monde 2018: L'Angleterre a-t-elle déjà perdu ?

Le documentaire diffusé par la BBC lundi soir a révélé de nouvelles histoires de corruption qui pourraient être fatales à la candidature britannique.

La FIFA désignera le 2 décembre prochain le nom des deux pays hôtes des Mondiaux 2018 et 2022. L'accueil du plus grand évènement sportif de la planète soulève bien des passions et des enjeux économiques colossaux. Alors quand des soupçons de corruption planent sur l'attribution de l'édition 2018, c'est toute la FIFA qui tremble et c'est l'Angleterre qui pourrait en faire les frais.

Trois nouveaux membres touchés par la corruption

Le documentaire diffusé par la BBC lundi soir et tant redouté par les membres de la candidature anglaise a une nouvelle fois entaché l'intégrité de l'instance internationale. Après les premières révélations du Sunday Times, il y a quelques semaines, c'est au tour de la chaîne britannique de faire état de nouvelles zones d'ombres sur le vote qui aura lieu le 2 décembre à Zurich. Elle a accusé trois nouveaux membres du comité exécutif de la FIFA (23 au total) de tremper dans des affaires de corruption avec des "preuves incontestables" relaie The Telegraph. Il s'agit de Issa Hayatou (Cameroun), Nicolas Leoz (Paraguay) à la tête de la Fédération sud-américaine de Football et de Ricardo Teixeira, président de la Confédération Brésilienne de Football.

Le premier apparait sur une liste qui regroupe 175 versements secrets effectués entre 1989 et 1999 sur le compte d'une compagnie aujourd'hui disparue (International Sports and Leisure). Pour le second, on trouve deux paiement d'un total de 130 000 dollars (100 000 euros) ainsi que 3 versements de 200 000 dollars chacun (154 000 euros). Soit un total de 730 000 dollars (560 000 euros) pour le dirigeant paraguayen. Enfin, Ricardo Teixeira serait intiment lié à une entreprise (Sanud) basée au Liechtenstein (un paradis fiscal soit dit en passant). Elle aurait perçue près de 9,5 millions de dollars (7,3 millions d'euros) sur 21 paiements. Au total c'est près de 100 millions de dollars qui auraient changé de mains.

Une mauvaise publicité pour Angleterre 2018

La BBC a également pris soin de rappeler que Jack Warner, l'actuel président de la zone Concacaf (Amérique du Nord et Centrale), avait été impliqué dans une affaire de vente de billets au marché noir. Pour la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud, il aurait récupéré pour 80 000 dollars (61 000 euros) de tickets en les mettant à la disposition du marché noir. Déjà en 2006, il avait reçu une réprimande de la part de la FIFA pour avoir acheminé la formation de Trinidad et Tobago à la Coupe du monde en Allemagne via son entreprise familiale de transport. Bilan: un bénéfice estimé à 1 million de dollars (770 000 euros). Un rappel des faits qui frappe de plein fouet la crédibilité de la candidature anglaise après que le Premier Ministre britannique, David Cameron, a rencontré à de nombreuses reprises ces dernières semaines, monsieur Warner.

The Daily Telegraph explique que "des sources proches de la candidature anglaise ont qualifié le timing de la diffusion du documentaire de 'scandaleux', prétextant qu'il était basé sur de vieux évènements. La BBC ne cherche qu'à faire de l'audimat et de la publicité". De son côté, la BBC s'est défendu: "C'était tout à fait logique de montrer ce documentaire avant que les votes ne débutent. Des changements ont même été effectués dans les ultimes minutes suite à l'obtention récente de documents clés", expliquent des proches de la chaîne dans des propos relayés par The Guardian.

"Nous serions naïfs de penser que cela n'aura aucun effet"

Tous ces éléments fragilisent encore un peu plus la candidature anglaise. Andy Anson, responsable du dossier Angleterre 2018, a exprimé son inquiétude quant à la diffusion du documentaire à un moment si crucial de la campagne: "Bien sûr que je suis déçu. Cela ne va pas vraiment nous faire gagner des voix. C'est (le comité exécutif, ndlr) un petit groupe de 23 personnes, une sorte de fraternité. Si vous en blessez un, cela a un impact sur les autres. C'est inévitable. Je ne pense pas que cela va nous faire trébucher mais nous allons devoir être vigilants et agir en conséquence. Nous serions naïfs de penser que cela n'aura aucun effet (sur la candidature anglaise)". De son côté, Sepp Blatter, président de la FIFA, n'a pas souhaité faire de commentaire. On s'en serait douté.
Re: La FIFA totalement corrompue ?
Message  par Contenu sponsorisé
 

La FIFA totalement corrompue ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Du côté de la rascasse :: Saison 2012/2013 :: 
-
Sauter vers: